MaXoE Festival 2019MaXoE Festival 2019 MaXoE Festival 2019
Vous aimez les Comics ? Et bien cela tombe bien, nous aussi ! Avec notre partenaire Urban Comics, et dans le cadre du MaXoE Festival, nous vous proposons de gagner chaque jour à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 28 juin 2019 minuit, 1 exemplaire de Clark Kent : Superman T0 ! Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de répondre correctement aux questions qui vous sont posées sur cette page ! 🙂 En savoir plus !
Voici un nouveau Concours Jeux Vidéo dans le cadre du MaXoE Festival que nous lançons aujourd’hui et qui durera 5 jours (jusqu’au jeudi 27 juin à minuit) et qui vous permettra de peut-être remporter deux jeux Electronic Arts : FIFA 19 et Anthem. Pour participer et avoir une chance de remporter ce lot de deux jeux : 1 jeu (boite) FIFA 19 (Switch) + 1 jeu (code) Anthem (PS4) à gagner chaque jour pendant 5 jours, il vous suffit de répondre aux questions qui vous sont ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > 3DS > Final Fantasy Theatrhythm, le petit bijou musical signé Square Enix
3DS
Final Fantasy Theatrhythm, le petit bijou musical signé Square Enix

Appréciation de MaXoE
10Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
A l'occasion du 25ème anniversaire de la très célèbre saga des Final Fantasy, Square Enix a créé une compilation des plus grands moments musicaux de la série.

Final Fantasy Theatrhythm, disponible uniquement sur Nintento 3DS, vous plonge au coeur de l’univers du compositeur emblématique Nobuo Uematsu. Il a été le compositeur principal de la série jusqu’à Final Fantasy XI et a écrit le thème principal du XII avant de démissionner en 2004. Ainsi vous découvrirez ou redécouvrirez également les créations musicales de Masashi Hamauzu et Junya Nakano pour Final Fantasy X et Hitoshi Sakimoto pour le XII.

De Final Fantasy à Final Fantasy XIII, préparez-vous à explorer près de 25 années de création musicale de 1987 à 2009.

 

La sempiternelle question du choix

Pour les néophytes en matière de Final Fantasy, sachez que la saga ne se contente jamais de faire simple ou « comme les autres ». Ce n’est pas la création de ce jeu musical qui échappera à la règle.

Vous allez devoir choisir 4 personnages (un leader et 3 membres) qui composeront votre équipe de choc.
Ces personnages vont évoluer. Au fur et à mesure de votre avancé dans le jeu, ils gagneront des niveaux qui augmenteront leurs points de statistiques (force, agilité, magie et chance) et grâce auxquels vous allez acquérir de nouvelles compétences. Car oui, nous sommes dans un Final Fantasy, et même musical il y a des compétences ! C’est que nous avons une réputation à tenir ! Réputation bien mise à mal par certains opus précédents, tels Final Fantasy IX ou XIII, mais ne soyons pas mauvaise langue, Final Fantasy c’est plus une belle réussite qu’un lamentable fiasco !

Une fois que vous avez fait votre choix parmi les 13 personnages principaux de chaque opus de la saga, c’est parti pour l’aventure musicale !

Vous allez devoir affronter le Chaos (et oui, encore lui !) pour redonner des couleurs à travers le son, au cristal de la vie qui se meurt. Chaque épreuve vous fera gagner des points qui ranimeront petit à petit le cristal.
Vous aurez 3 aventures différentes pour y arriver : Séries, Challenge et Chaos Shrine.

Le principe de jeu est assez facile à prendre en main, mais ne vous y trompez pas, vous allez parfois joyeusement galérer ! L’objectif est de suivre un chemin musical parsemé de « touches » rythmiques que vous devrez aborder différemment selon leur couleur :

  • A l’aide de votre stylet, touchez brièvement et une seule fois votre écran tactile pour un point rouge
  • Inculquez la direction adéquate pour une flèche jaune
  • Maintenez votre stylet sur l’écran tout le long du chemin tracé entre 2 points verts.

Une précision importante. Vous pouvez toucher votre écran tactile n’importe où. Il n’est pas nécessaire de suivre les emplacements de l’écran supérieur. Quelque soit l’endroit que votre stylet percute ça sera tout bon alors pas de stress !
Les personnages ont des points de vie. A chaque fois que vous ratez un déclencheur, vous perdez des points. Quand vous tombez à 0, c’est retour à la case départ.

Le mode Séries

C’est par celui-ci que débute votre ascension musicale.
Vous devez remporter 5 défis par épisode que compte la saga Final Fantasy, du I au XIII donc. Les séries sont toutes axées sur le même principe :

 

  • 1/ L’opening de la série : le cristal (qui se meurt, rappelez-vous !) est au centre de l’écran supérieur. Le thème d’introduction de la série en question (opening) résonne à travers les hauts parleurs de votre console. De petites bulles contenant des notes de musique apparaissent à différents endroits de votre écran, toutes attirées vers le cristal. Vous devez tapoter l’écran tactile de votre stylet, en harmonie avec les notes, au moment pile où elles arrivent au centre du cristal. Vous verrez un « skip » (passer) sur votre écran tactile. Je vous déconseille de zapper cette épreuve car elle rapporte beaucoup de points si vous la réussissez correctement.
  • 2/ En suivant et pas toujours dans le même ordre, se présentent 3 épreuves différentes :
  • Mode combat (BMS) -visuel ci-dessus- : Le BMS est un battle qui rassemble vos 4 personnages à l’écran. Chacun se trouve face à une ligne, chaque ligne vous envoie son lot de déclencheurs rythmiques et chaque bonne touche lance une attaque vers le monstre ennemi que vous ne manquerez pas d’apercevoir de l’autre côté de l’écran.

    Mode Thème principal (FMS) -visuel ci-dessous- : Le FMS est une séquence musicale qui se déroule sur une même ligne avec un seul personnage qui avance de la droite vers la gauche de votre écran. Composée des mêmes marqueurs rythmiques que vous connaitrez très vite par coeur, vous devez faire avancer votre personnage sur cette ligne musicale sans rompre la chaine. Si vous ratez, le membre suivant de votre groupe prendra le relais.

    Mode Cinématique (EMS) -dernier visuel de l’article- : L’EMS représente un chemin qui se trace au fur et à mesure, un peu partout sur l’écran, et qui peut partir dans n’importe quelle direction. En fond tourne un patchwork de cinématiques de l’épisode Final Fantasy sur lequel vous êtes.

    A chaque épreuve vous aurez l’occasion de déclencher un bonus. A un moment donné, les déclencheurs rythmiques prendront tous une couleur argentée/bleutée. Le visuel restera le même, ce qui vous permettra de ne pas confondre les actions à réaliser.
    Si vous réussissez la séquence argentée, vous passerez à la même chose mais en doré. Là vous serez en plein phase de bonus :

    – dans le BMS vous pourrez invoquer l’une des chimères chères aux FF (Shiva, Ifrit, Bahamut, Ramuh et Odin)
    – pour le FMS c’est notre sympathique Chocobo qui s’y colle (il en existe plusieurs types que vous pourrez invoquer en équipant des objets sur votre groupe)
    – dans l’EMS cela vous donne un contenu musical additionnel, le défi s’arrêtant directement si vous ratez la section argentée

  • 3/ L’Ending : exactement le même concept que l’Opening si ce n’est qu’il s’agit ici du thème de fin du jeu.
 

Le royaume du déblocage

Au gré de vos aventures musicales, vous constaterez très vite que Final Fantasy Theatrhythm vous permet de débloquer un grand nombre d’éléments différents. Ça c’est l’appel de la carotte !
Plus vous obtenez de points en relevant les défis musicaux, et plus de nouvelles opportunités s’offrent à vous. Voici un petit aperçu de ce qui vous attend :

  • Challenge : à partir du moment où vos points auront débloqué ce mode (et ça vient très vite, rassurez-vous) et chaque fois que vous terminez les 5 défis musicaux d’une série, vous la retrouverez dans le mode Challenge. Comme son nom l’indique, vous devrez battre vos records dans BMS, EMS ou FMS. Lorsque vous aurez obtenu la note A, minimum, à l’une des épreuves (que vous n’êtes pas obligé d’enchaîner ici comme dans le mode Séries), vous aurez le droit de tenter le mode Expert. Et une fois la note A acquise en mode Expert, il vous ouvrira les portes du mode Ultimate. Et là, attention chaud les marrons, comme l’on dit chez moi 🙂
  • Chaos Shrine : récupérer les mystérieuses Dark Notes en solo ou en multijoueurs. Chaque Dark Note est composée de 2 mouvements musicaux : un FMS et un BMS. Vous pouvez rencontrer 3 boss différents qui drop* tous jusqu’à 3 objets différents. Vous ne connaitrez le mouvement musical que lorsque le défi commencera. A chaque Dark Note réussie, vous débloquerez la suivante. Le mode « de base » de Chaos Shrine est nettement plus difficile que le mode Série Basic.
  • Personnages secondaires : il existe 16 cristaux fragmentés en 8 morceaux chacun. Récupérez tous les fragments pour débloquer un nouveau personnage parmi lesquels Sephiroth (Final Fantasy VII), Yuna (Final Fantasy X) ou Minwu (Final Fantasy II), pour ne citer que ceux-ci.
  • Musée : l’une des 1ères choses que j’ai reproché à ce jeu (façon je m’enflamme, pas contente, je grogne -vous voyez le genre-… avant de me rendre compte « que »…) c’est l’impossibilité de profiter des belles cinématiques qui tournent en fond sur le mode EMS. Tentez l’expérience, une fois sur deux vous allez planter votre séquence musicale. Mais heureusement, ces cinématiques (1 par série) et toutes les musiques du jeu, font partie des éléments que vous débloquerez au fur et à mesure de vos réussites. Le Musée vous permettra également de voir vos statistiques (records et autres trophées), ainsi que la collection de cartes (monstres, personnages…) que vous obtiendrez à chaque victoire.
  • Streetpass : eh oui, n’oublions pas que nous jouons sur une Nintendo 3DS. Une fois le Streetpass débloqué, vous pourrez créer votre carte de visite Final Fantasy Theatrhythm. Ça n’apporte pas grand chose (voire rien ?) mais c’est sympathique. Vous choisirez fond coloré, personnage, de mettre ou non un message personnalisé. Vos stats de jeu seront sur la carte que vous échangerez contre celles des autres joueurs au gré de vos rencontres Streetpass.

* Drop : c’est ce que « laisse tomber » un monstre une fois que vous l’avez vaincu. Les objets potentiellement récupérables, un peu dans l’esprit d’un butin.

 

Quoi… déjà fini ???

Arrivé à 10 000 points, ce quelque soit le défi que vous venez de relever et même si vous êtes entre deux séquences d’une Série, vous passez directement au défi du fameux Chaos (qui fout le bazar partout, comme d’habitude). Et là, oh surprise, une fois vaincu (arrivé à ce stade vous ne ferez qu’une bouchée de pain de mie de ce boss de fin…), le traditionnel tableau des crédits staf passe sur votre écran pendant 3/4 bonnes minutes.
Horreur, malheur, ne me dites pas que c’est déjà fini ! Après environ 7h de jeu (me concernant bien sûr), avec à peine une dizaine de trophées sur les 64 que compte le jeu et tout juste 5 Dark Notes sur 99, ça fait quand même un peu mal !

Et bien non ! C’est ce qui s’appelle se faire des cheveux blancs pour rien. Je vous épargne le suspens parce que je suis très sympathique -et modeste- comme nana ;-).

Vous êtes arrivé au bout du scénario, certes, mais pas au bout du jeu pour autant
. Une fois que les crédits auront terminé leur sempiternelle ascension, vous aurez accès à tous les modes du jeu de nouveau. Et vous constaterez que si le scénario, pour peu que l’on puisse l’appeler ainsi car il est plus « décoratif » qu’essentiel, se termine très vite, vous aurez encore de très nombreuses heures de jeu devant vous et tout aussi intéressantes car bourrées de challenge !

Final Fantasy Theatrhythm, les chiffres clés
  • 5 défis musicaux par série
  • 13 séries Final Fantasy à explorer
  • 70 musiques dans les différents défis
  • 13 personnages principaux à incarner
  • 16 personnages secondaires à débloquer
  • 46 monstres à affronter
  • 3 types de jeu : Séries, Challenge, Chaos Shrine
  • 3 niveaux de difficulté allant croissants : Basic, Expert, Ultimate
  • 64 trophées à acquérir
  • 99 Dark Notes à récupérer seul ou en mode multijoueurs
  • 143 cartes à collectionner
  • 13 vidéos cinématiques et 77 musiques des épisodes Final Fantasy à débloquer

Testé sur Nintendo 3DS

Appréciation de MaXoE
10Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Avec "Rhythm Thief : les mystères de Paris" préalablement chroniqué sur MaXoE, Final Fantasy Theatrhythm est LE jeu musical qu'il vous faut absolument sur 3DS. Si vous êtes déjà un fan de la saga des Final Fantasy, vous replongerez avec nostalgie au coeur de cet univers musical qui a marqué plusieurs générations. Si vous ne connaissez pas ou peu les "FF", ce sera une belle occasion de découvrir des thèmes musicaux célèbres à travers tout le globe. Il est beau, il offre de très nombreuses heures de jeu, il est amusant, bref foncez je vous dis ! Et si avec tout le plaidoyer que je vous tiens ci-dessus, vous n'êtes pas encore convaincu, rendez-vous sur le Nintendo Shop pour télécharger la démo ;-)
ON A AIMÉ !
- Retrouvez tous les thèmes musicaux qui ont marqué l'histoire de la saga
- Les personnages SD sont très sympathiques
- De beaux graphismes, de belles couleurs
- Durée de vie du jeu
- Les nombreux contenus déblocables
ON A MOINS AIMÉ...
- Les morceaux additionnels que vous ne pourrez acquérir pour le mode Challenge qu'en les achetant (1€ le morceau)
Theatrhythm
Editeur : Square Enix
Développeur : Indies Zero
Genre : Jeu musical
Support(s) : 3DS
Nombre de Joueur(s) : 1-4
Sortie France : 06/07/2012
Sortie Japon : 16/02/2012
Informations complémentaires / A noter : Disponible uniquement sur Nintendo 3DS