Le Salon de la Gamescom débute aujourd’hui à Cologne en Allemagne avec les premières annonces et présentations. Comme chaque année, nous vous proposons de suivre l’essentiel de la Gamescom 2018 avec nos news et dossiers récapitulatifs pour ne rien manquer de ce qu’il s’y passe. Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces nombreuses mises à jour sur notre site consacré au salon. Et comme toujours, vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > Autres > Les jeux de société : Dark City – Legendary
Autres /
Les jeux de société : Dark City – Legendary

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Il y a quelques semaines, nous vous parlions de l'excellent jeu de deckbuilding Legendary, véritable réussite. Upper Deck, éditeur du jeu et spécialiste des jeux à collectionner, est manifestement lui aussi très satisfait de son jeu et a d'ores et déjà annoncé une série de petits paquets supplémentaires, sur les thèmes de SpiderMan et des 4 Fantastiques, et même un spin-off dans l'univers d'Alien. Alléchant. En attendant, cette semaine, nous nous penchons sur la première extension du jeu, baptisée du titre drôlement flippant de Dark City.
Marvel Legendary Dark City

Manifestement, UDE (Upper Deck Entertainment) a décidé d’ajouter, à côté des « boosters » de 100 cartes que nous venons d’évoquer, des sortes d’extensions deluxe. Ces extensions prennent la forme, comme le Dark City qui nous intéresse aujourd’hui, d’une boîte plus grande et rigide, laquelle contient, évidemment, une tonne de matériel supplémentaire. Et « une tonne » n’est pas tant que cela une exagération tant le contenu de ladite boîte est pantagruélique.

Tout d’abord, évidemment, on trouve 17 nouveaux héros. Parmi eux, deux groupes font leur apparition : les Marvel Knights, aussi appelés les héros urbains sans affiliation particulière comme Daredevil, Elektra, Blade, et plusieurs autres. De même, on trouvera X-Factor, avec Cable, Diablo, Wolverine (dans une nouvelle version), Domino, Bishop, Forge…

On notera d’ailleurs avec plaisir que si dans les sets de héros précédents les 14 cartes affichaient la même illustration, dans cette extension chaque version du héros (selon son coût) affiche une nouvelle image, toujours assez réussie.

On trouve également 5 nouveaux Masterminds : Stryfe, Le Caïd, Apocalypse, Mephisto et Sinistre. Ils sont devenus plus agressifs et violents, les Master Strikes devenant de plus en plus violents et vandalisant par exemple brutalement la main des joueurs.

Qui dit Masterminds dit évidemment plan machiavélique, et là encore les nouveaux venus sont particulièrement brutaux : enfin, les joueurs pourront être amenés à sortir les rames et cravacher pour essayer de remporter la victoire convoitée.

2013-Upper-Deck-Entertainment-Marvel-Legendary-Dark-City-Expansion-Bishop

Les groupes d’adversaires ne sont pas en reste non plus avec l’apparition notable des 4 cavaliers de l’Apocalypse, particulièrement retors, ou de l’Underworld qui peut se révéler plutôt dévastateur. Les groupes de « pas nous pas nous » sont eux aussi réussis, avec la Mafia entre autres.

Enfin, le jeu introduit de nouveaux passants dont certains vous donneront un bonus supplémentaire lors de leur sauvetage, un bonus appréciable pour les compos spiderman/rescue.

On découvrira aussi, avec plaisir, de nouvelles mécaniques. Ainsi, les persos teleport pourront être conservés pour le tour suivant, et les ennemis bribe pourront être vaincus avec des points de combat ET de recrutement.

Décidément, donc, une extension réussie, pantagruélique, dont on ne peut déplorer que l’absence d’un nombre suffisant de séparateurs pour ranger correctement le jeu. Un vrai détail, cependant.

On pourra en revanche tiquer un peu plus sur le prix, autour de 40 euros, mais il s’agit tout de même de noter que l’extension contient plus de matériel que la boîte de base.

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Legendary confirme son statut d'excellent jeu de deckbuilding et tant qu'UDE ne tire pas exagérément sur la corde en sortant trop de contenu, grevant donc trop les portefeuilles, on ne peut que vous conseiller de vous pencher dessus. Même si le jeu est en anglais, il est suffisamment simple pour que ce ne soit pas handicapant pour ceux qui ne sont pas réceptifs à la langue des One Direction, et ce serait dommage de le rater. Sur ce, j'y retourne, et n'oubliez pas : on n'arrête pas de jouer parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de jouer !
ON A AIMÉ !
- Du contenu en pagaille
- Une difficulté rehaussée
- Plus de moyens de paramétrer la difficulté
ON A MOINS AIMÉ...
- Pas assez de séparateur
- Le prix
Legendary : Dark City
Support(s) : Autres