- Article publié sur MaXoE.com -
http://www.maxoe.com


Donkey Kong Land 3 : shake shake shake banana



B0EyBkSIMAInIDy

Les jeux VC sont toujours très déstabilisants, quand il s’agit de les noter. Il y a eu le plus souvent mieux depuis, et la note doit-elle alors les qualités du jeu à l’époque ou ses qualités aujourd’hui ? La gameboy ça ne date quand même pas d’hier… Néanmoins, disons qu’un grand jeu conserve un charme indicible, et examinons si ce jeu mérite cette appellation.

Dans cet opus, vous prendrez le contrôle de deux personnages, comme d’habitude dans les DK. Dinky est un gros costaud qui remplace numériquement le seul et unique Donkey, et Dixie, quant à elle, remplace Diddy. On pourra ergoter sur l’intérêt de remplacer les deux personnages emblématiques de la saga mais passons. Classiquement encore, un personnage remplace l’autre quand ce dernier est vaincu, à condition qu’il n’ait pas été vaincu lui aussi, ou que vous l’ayez récupéré. Enfin, évidemment, vous pouvez passer de l’un à l’autre en appuyant sur un bouton.

donkey-kong-land-iii-nintendo-3ds-1415309143-003_m

Et vous devrez arpenter le jeu et ses plus de 30 niveaux au travers de 6 univers. Vous y retrouverez des décors vus et revus dans la série : une forêt, les fonds marins, les usines, etc. Cela reste du GB (le jeu avait fait l’objet d’une adaptation GBC au Japon), mais pour l’époque c’était vraiment splendide. Pour l’époque, j’insiste. Du coup, on se demande bien pourquoi la version GBC n’a pas été incluse dans le jeu… A l’heure où en occasion on peut se trouver un Donkey Kong récent pour un prix comparable, la nostalgie a tout de même des effets étranges.

donkey-kong-land-iii-nintendo-3ds-1415309143-004_m

Mais revenons à nos singes, et précisons quand même que comme souvent chez Nintendo la maniabilité, elle, n’a pas pris une ride, et que la nouvelle console dirige avec une précision chirurgicale nos deux primates, ce qui n’est pas du luxe. Sans être relevé, DKL3 offre son petit défi, avec toujours un sens du timing important qui exige, corrélativement, un gameplay impeccable. Cahier des charges rempli, ouf.

Comme d’habitude aussi, vous devrez collecter des bananes, les lettres du nom Kong, vous jeter dans des tonneaux propulseurs, et chevaucher de nombreuses montures, avant comme il se doit d’affronter un boss. Si ce jeu remporte une palme, ce ne sera pas l’originalité.

TM_3DSVC_DonkeyKongLand3_CMM_small