Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE 2018
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Airheart, Tales Of Broken Wings : surprenant !
PC / PS4 / Xbox One
Airheart, Tales Of Broken Wings : surprenant !
Shoot and craft

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Airheart est un jeu de tir qui vous emmène dans les cieux pour pêcher du poisson. Si si je vous jure ! Déjà disponible en accès anticipé sur PC, le titre sort en version finale sur PS4, Xbox One et Steam. C'est l'occasion d'un test sur MaXoE !

Pour tout vous dire le premier contact fut un peu déroutant. Je n’ai pas tout de suite saisi l’essence du titre, ni son intérêt en fait. Oui cela fait partie de ce genre de titres qui demandent à être apprivoisés, à être creusés. Alors justement, parlons un peu du gameplay qui nous est proposé ici. 

C’est avant tout un shooter. Vous dirigez un avion dans un espace en 2D et vous pouvez diriger vos tirs grâce au stick droit, nous voilà donc avec un pur Twin-Stick Shooter. Vous n’êtes pas seul dans les airs. Il y a d’abord les poissons qui sont votre principale cible. Il suffit de passer dessus pour les pêcher. Oui ok ok, ce sont des poissons qui vivent dans les cieux, pas de soucis, tout va bien. Il y a d’autres avions, certains sont pacifiques, d’autres sont des pirates qui vous canardent. La police est là aussi et elle vous pourchassera si vous attaquez des avions non agressifs envers vous. Des ilots flottants dans les airs recèlent de nombreux trésors mais attention à ne pas vous cogner dans leurs parties rocheuses. Ils abritent aussi un certain nombre de tourelles assez pugnaces. Je résume : vous vous dirigez dans les cieux à la recherche des poissons, votre principal objectif, tout en évitant les ennemis ou en les combattant. Simple non ? Manette en main, le plaisir est indéniable. On s’éclate à diriger notre petit avion, en évitant les tirs ennemis, en cherchant le moindre poisson à récupérer. 

Le jeu propose de nombreuses niveaux que vous devrez parcourir pour récupérer l’ensemble des poissons disponibles. Vous commencez sur des altitudes basses et vous utiliserez une sorte de catapulte pour passer au niveau supérieur. Plus vous montez, plus la difficulté augmente. Autant vous dire qu’il ne vaut mieux pas monter tout de suite jusqu’au dessus car on ne vous fera pas de cadeaux. Oui mais alors comment faire pour affronter ces niveaux hardcore ? 

Et bien c’est assez simple. Vous pouvez retourner quand vous voulez à votre base (y compris quand vous voyez que votre niveau de vie est critique) afin d’échanger vos poissons contre de la monnaie sonnante et trébuchante et de remettre l’énergie de votre avion au taquet. Avec cela vous pourrez vous acheter des améliorations pour vos tirs, votre résistance, votre maniabilité, … Et ce n’est pas tout car vous allez ramasser toutes sortes d’éléments dans le ciel : métal, tuyaux, bouts d’avions. Il faut alors vous rendre à l’atelier pour crafter de nouveaux éléments. On le fait un peu au hasard mais le jeu propose un système permettant de nous dire si nous avons des bons éléments dans notre recette, un peu à la manière d’un Master Mind. Fort de vos nouveaux éléments, vous pouvez repartir dans les airs pour essayer de monter un peu plus haut. Vous allez donc, petit à petit, améliorer votre zinc, en faisant des allers-retours et en écumant les niveaux jusqu’à la moelle. Cela demande du temps, et de la patience mais l’intérêt est bien là. On avance petit à petit histoire d’être assez costaud pour affronter les Boss qui vous attendent là-haut. Un petit détail, si vous mourrez, vous êtes bon pour tout recommencer depuis le début. Un petit air de Rogue-Like ! 

Drôle de test tout de même. J’ai commencé par le gameplay en taisant l’histoire qui nous pousse à voler. Pour moi c’est indissociable de l’ambiance graphique du titre. Les développeurs parlent de Diesel Punk, en gros, on est dans un contexte futuriste avec des avions plutôt situés dans la première partie du 20ème siècle. C’est aussi cette ambiance punk qui nous parle de la disparition des ressources de la Terre obligeant les êtes humains à aller chercher des ressources dans les cieux, avec comme objectif final une baleine mythique vivant dans les plus hautes strates de l’atmosphère. C’est totalement réussi, l’ambiance est géniale et on a vraiment envie de finir le jeu pour aller au bout de cette histoire. 

A noter que le titre sort le 14 août sur Xbox One et est déjà disponible sur PS4 et PC. 

Testé sur PS4

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Passé une heure de jeu, on comprend mieux le principe du titre, c'est à dire monter le plus haut possible dans les cieux. Vous allez explorer les différents niveaux (et plusieurs fois d'ailleurs, il ne faut pas avoir peur de la répétitivité) avec beaucoup de plaisir. Votre avion deviendra de plus en plus costaud et c'est là aussi que se situe l'intérêt du soft. Un "petit" titre qui apporte de nombreuses heures de jeu, dans une ambiance terrible.
ON A AIMÉ !
- Gameplay très addictif
- Mélange habile de shoot et de craft
- L'ambiance graphique terrible
- Très maniable
- Pas cher : environ 15 euros
ON A MOINS AIMÉ...
- Forcément un peu répétitif vu le genre
- La première heure un peu compliquée
Airheart, Tales Of Broken Wings : surprenant !
Airheart, Tales Of Broken Wings
Editeur : Blindflug Studios
Développeur : Blindflug Studios
Genre : Shooter
Support(s) : PC, PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 24/07/2018