Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE 2018
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Fortnite : bâtir, récolter, bastonner
PC / PS4 / Xbox One
Fortnite : bâtir, récolter, bastonner
Notre test en accès anticipé

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
On l'attend depuis un moment. Il commençait sérieusement à ressembler à ces titres que l'on n'espère plus. Epic nous a enfin livré la bête. Enfin presque, il s'agit d'un accès anticipé payant. Si si vous avez bien lu. On paie pour jouer en avant-première et avoir du contenu en plus bien sûr. Le titre sera lancé officiellement l'an prochain et en ... free-to-play. Oui c'est curieux mais pas grave, on a testé le jeu pour vous et on s'est bien amusé.

Une terre envahie de zombies qui débarquent directement de tempêtes bleues. Oui oui les développeurs ne prennent pas que du jus d’orange. Mais le scénar, on s’en fiche, il faut se défendre contre ces dévoreurs de cervelle et on ne va pas se rendre comme ça. 

Un gameplay composite

Alors tenez-vous bien : ce jeu est un mélange d’action, de gestion, de RPG et de Tower Defense. Non vous ne rêvez pas. Bon il y a plusieurs modes comme on le verra plus tard mais en règle générale vous cherchez des ressources pour construire des forts que vous devrez ensuite défendre face aux vagues de zombies. Tout cela se passe non pas en vue au dessus du monde comme pour un RTS mais en vue à la troisième personne : vous guidez un héros qui va tout faire pour vous.  

Parlons des ressources. Vous vous déplacez donc dans le niveau et vous disposez d’une pioche pour pouvoir démolir tout ce qui traine afin de récupérer les ressources. On a les trois éléments principaux qui sont le métal, le bois et la pierre. En sus de ces matériaux indispensables pour pouvoir construire des structures, il y a des pièces plus rares comme des vis ou des piles qui vont servir, entre autres, à la fabrication des armes. Car oui, il y a du crafting aussi. 

Voici une première vidéo qui vous montre les bases du jeu :

Une fois que vous avez amassé suffisamment de ressources, vous pouvez commencer à construire votre fort. On peut bâtir des murs, des dalles au sol, des escaliers, … Et vous pouvez choisir le matériau principal en fonction de vos besoins. Si le niveau n’est pas bien méchant, construisez en bois, cela suffira. Tout cela représente la structure de base de votre construction à laquelle il faut ajouter les différents pièges qui vont ralentir (ou tuer) les zombies. Et là on a le choix dès le début du jeu : pieux, électricité, fléchettes, … Le tout peut se poser au sol, sur les murs ou au plafond. Voilà de quoi bien préparer votre fort. On ne va pas tout vous dévoiler mais il y aura des dizaines de possibilités de construction. Vous pouvez ainsi bâtir des dalles qui régénèrent la vie ou d’autres qui permettent d’invoquer un soldat PNJ pour vous épauler. 

Faisons une petite pause pour vous parler de la maniabilité. Clairement, on est face à un jeu que l’on voit plus souvent sur PC, il y a beaucoup d’informations à l’écran et il faut cliquer un peu n’importe où. Nous avons testé le jeu sur PS4 et les petits gars de chez Epic Games s’en sortent plutôt bien. On arrive à tout faire et assez rapidement en plus. 

Et hop notre vidéo de gameplay : 

On peut ainsi passer facilement du mode construction au mode bagarre. Ce dernier est indispensable lors de la phase de défense de votre fort. On dispose de l’attirail habituel entre fusil de sniper, fusil d’assaut, pistolet, fusil à pompe, … Comme nous l’avons dit plus haut, vous pouvez fabriquer des armes aussi avec vos ressources et même vos munitions. Vous en aurez besoin très souvent. 

Mais pour construire tout cela, on va passer aux aspects de gestion et de RPG qui sont proposés entre chaque mission.

Peaufiner chaque détail 

Entre chaque mission, vous pourrez passer du temps à tout gérer. Vous avez ainsi accès à vos schémas. C’est quoi les schémas ? Disons que vous ne pouvez construire des armes ou des pièges uniquement si vous possédez le schéma correspondant. Chacun de ces schémas peut être amélioré ou recyclé pour obtenir de l’expérience. Ces schémas peuvent être améliorés aussi avec de l’XP particulière. 

De la même manière, vous récoltez des cartes de héros (souvent des récompenses de fin de mission). Celles-ci peuvent aussi bénéficier de montées d’XP. Ces héros puisent dans quatre classes différentes : soldat (habile avec les armes évidemment), constructeur (facultés particulières avec les matériaux), aventurier (les objets brillent à son approche) et Ninja (rapide et habile au combat). A chaque mission que vous abordez vous pouvez prendre un héros différent si vous voulez les faire progresser mais on vous conseille de vous concentrer sur l’un d’entre eux pour être plus efficace dans votre avancée. 

Ces héros sont donc les personnages que vous incarnez mais vous pouvez les renforcer par l’intermédiaire des autres personnages rencontrés sur le terrain : survivants, défenseurs, … Ce sont des cartes que vous assignez à différentes sections qui vont, de fait, augmenter le niveau global avec différents bonus : durabilité des pièges, bonus de dégâts, … Dans chaque section il faut essayer de bien assortir les métiers, les capacités, … De nouveaux emplacements au seins des sections sont déblocables grâce à l’arbre des compétences de votre profil. Je vous l’avais dit, il y a de la gestion et du RPG. Sympa non ? En tout cas, on aime beaucoup passer du temps à affiner tout cela. Et puis on peut tout améliorer, y compris ces cartes de personnages passifs. 

Manette en main 

Le plaisir est évident et ceci grâce à de nombreux modes de jeu. Le titre propose des quêtes principales et annexes. Celles-ci ne vous imposent pas le mode de jeu. Justement du côté des modes, on a ce qu’il faut. Dans Combattre la Tempête, vous devez trouver un emplacement particulier, y construire un fort et le défendre contre les zombies. Ces attaques ne se font que lorsque vous vous sentez prêt, bien sûr. Chevaucher la foudre vous propose de défendre un van cette fois. La différence c’est qu’il y a des moments de construction entre vagues zombies. Dans Sauver Des Survivants, il faut donc récupérer des civils disséminés un peu partout sur la carte. Celiui ci est plus bac à sable, on se balade, on affronte du zombie, on loot, bref … On ne va pas tout vous dévoiler cela fait partie du plaisir de jouer. Ah oui, les cartes sont faites de manière procédurale : elles sont générées aléatoirement. Parfait pour la rejouabilité ça. Ah oui, ces modes peuvent s’appréhender seul ou à 4 en coop online. C’est cette dernière solution qui est la base du jeu. Il est fait pour le jeu à plusieurs. A noter que là où nous en sommes dans le jeu, nous n’avons pas eu de multi compétitif. Peut-être que c’est prévu à l’avenir. 

Parlons un peu de l’ambiance. Le style, c’est l’aspect cartoon avec des personnages un peu caricaturaux et des zombies carrément délirants. Cela donne le ton : on chasse du zombie mais on le fait avec le sourire, ici point de peur, juste du fun. Graphiquement c’est joli même si la PS4 peut mieux. On a quelques ralentissements parfois mais rien de grave.

On pourrait continuer pendant des heures car c’est le genre de titre qui fourmille de détails. Ainsi les armes ont une durée de vie limitée, chaque héros dispose d’attaques spéciales, … On pourrait lui reprocher quelques petits bugs parfois et une difficulté qui met du temps à monter mais ce sont des détails. Allez on vous laisse car nous avons une base à défendre.

Testé sur PS4 

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Addictif. Voilà le maître mot. Alors que j'en n'attendais finalement pas grand chose, le titre m'a conquis. Franchement. Oui au début il est un peu répétitif et la difficulté met du temps à monter. Mais ce ne sont que de petits défauts au regard de ses qualités : les aspects RPG très touffus, l'ambiance particulière, les nombreuses missions, le fun ... Après faut-il acheter aujourd'hui les packs proposés (certains sont très chers) pour bénéficier du soft en avance et surtout de bonus ou faut-il attendre la sortie en free-to-play ? A vous de décider ...
ON A AIMÉ !
- Les aspects RPG foisonnants
- Les récompenses nombreuses encouragent le joueur
- Les nombreuses possibilités de construction
- Le choix des missions
- L'ambiance un peu cartoon
ON A MOINS AIMÉ...
- Parfois répétitif
- Une difficulté qui met du temps à grimper
Fortnite : bâtir, récolter, bastonner
Fortnite
Editeur : Epic Games
Développeur : Epic Games
Genre : Action/Gestion/Tower Defense
Support(s) : PC, PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1-4
Sortie France : 25/07/2017