- Article publié sur MaXoE.com -
http://www.maxoe.com


Les Piliers de la Terre : dans l’esprit point’n click …



On connaît l’histoire

Nous voilà donc projetés dans l’univers de Ken Follett. On accompagne d’abord Tom le bâtisseur qui a toujours rêvé de construire une cathédrale. Il est accompagné par toute sa famille. Sa femme est enceinte et les voilà à chercher à se réchauffer dans la forêt enneigée. Il faut alors allumer le feu, aller chercher de l’eau mais l’eau étant gelée, il va falloir briser la glace. En revenant au campement, vous devez vous rendre à l’évidence : votre épouse va devoir accoucher dans ce milieu inhospitalier. 

Notre Press Start : 

 

Un gameplay qui en rappelle un autre

Vous avez pu le constater sur notre vidéo, on retrouve les ingrédients d’une production Telltale. On se balade, on dialogue et on utilise différents objets dans différentes situations. Ces situations sont des mini-puzzles qui ne vous feront pas de noeud au cerveau comme dans les jeux Telltale d’ailleurs. Non l’intérêt est ailleurs, c’est l’immersion dans l’histoire qui compte ici. Bien sûr, il faudra tout de même réfléchir un peu, utiliser les bonnes choses aux bons endroits mais on n’est jamais réellement bloqué. Il faut aussi dialoguer et choisir une réponse en temps limité. Celle-ci aura un impact sur ce que pensent les autres de vous, sur le reste de l’histoire. On se laisse ainsi emporter, à interagir autant qu’à regarder, à la fois acteur et spectateur. Il y a même quelques petits QTE qui viennent un peu changer le rythme de l’aventure. 

Ce qui est sûr c’est que le spectacle vaut le coup d’oeil. Les personnages et les décors sont tout simplement très beaux. Le ton adopté c’est celui du dessin à la main. Particulièrement réussi. La musique et les voix, en anglais, ne sont pas en reste. Les airs nous plongent avec aisance dans l’ambiance de l’époque. 

On ne s’ennuie jamais, on passe d’une scène à l’autre et d’un personnage à l’autre. Après Tom, nous incarnons Francis, le prêtre. Il va devoir élucider quelques mystères dans le prieuré de Kingsbridge. Là encore on suit les événements avec grand plaisir. Bien sûr, c’est le genre de gameplay qui ne plaît pas à tout le monde, il faut aimer les histoires, il faut aimer se laisser guider par celles-ci. Dans notre cas, elle est terriblement bien construite et fidèle, dans ses grandes lignes, au livre fleuve de l’auteur. 

A noter que le titre paraîtra en 3 livres de 7 chapitres chacun. Le deuxième livre, c’est pour décembre. Pour les 3 livres, il vous en coûtera environ 40 euros pour une quinzaine d’heures de jeu. 

Testé sur une version Xbox One