Nous avons décidé sur MaXoE de vous proposer une série de dossiers sur DC Rebirth. Cet univers a débarqué en librairie et en kiosque, et il est parfois difficile pour les lecteurs de s’y retrouver. C’est une spécialité des comics de super-héros, Marvel arrive très bien aussi à brouiller les pistes pour le commun des mortels.  Un peu d’explications peut-être. L’idée avec Rebirth, c’est de donner un nouveau départ à toutes les séries de ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PS Vita > Killzone Mercenary : du bon FPS sur Vita
PS Vita
Killzone Mercenary : du bon FPS sur Vita

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
La Vita a du mal à décoller tout le monde le sait. Sa ludothèque souffre de quelques manques et parmi ceux-ci, un FPS de qualité. C'est donc Sony qui s'est attelé à la tâche, on n'est jamais si bien servi que par soi-même.

killzoneMercenary-haut

 

Killzone-Mercenary-jaqIl faut souvent faire preuve d’astuce pour pouvoir proposer des épisodes d’une licence connue sur une console portable. Il ne faut pas que cela soit une suite pour ne pas offusquer les joueurs de salon, il ne faut pas que l’épisode soit indispensable aux amoureux de la licence. Dans notre cas, c’est plutôt bien trouvé. Vous incarnez un mercenaire qui bosse alternativement pour l’ISA (les gentils) et les Hellghasts (les méchants). Dans ce test dont vous êtes le héros, je vous laisse le soin d’inverser gentils et méchants en fonction de votre sensibilité. 

En bref, vous voilà à accepter un certain nombre de missions en échange de monnaie sonnante et trébuchante. Un mercenaire quoi ! Cet état de fait rend le scénario fragile, il n’y a pas de véritable histoire globale. Par contre les missions donnent un nouvel éclairage sur les événements importants de l’affrontement entre les deux factions. 

 

Classique mais bien foutu

Dès les premières secondes, deux choses nous sautent aux yeux. La première, c’est la beauté des paysages, la fluidité des animations. La Vita est clairement repoussée dans ses derniers retranchements, les éclairages, les effets de particules ont été vraiment soignés. Bref, c’est du bon boulot à n’en pas douter. 

La deuxième concerne la jouabilité. C’est assez classique pour du FPS. On retrouve les ingrédients de la recette de base : un arsenal fourni, des munitions à ramasser, la possibilité de courir, de s’accroupir, … Bon ok c’est déjà vu mais en même temps c’est indispensable. En fonction des niveaux, vous pourrez choisir de rentrer dans le lard des ennemis ou alors vous la jouer velours. Cette dernière option est souvent préférable car les adversaires sont nombreux et très pugnaces. Donc oui pour l’infiltration mais c’est parfois très difficile à réaliser. Les ennemis ont tendance à avoir une vue aiguisée voire trop parfois. C’est un peu frustrant de se faire, de temps en temps, débusquer alors que l’on pensait avoir tout fait en douceur. Mais bon ce n’est qu’un défaut mineur, ce qui est important, c’est que chacun peut appréhender sa progression comme il l’entend. 

killzoneMercenary-2

Il y a tout de même un aspect original, c’est celui des Vanguard. Ce sont des espèces de capsules qui vous permettent de déployer des armes qui font pas rire du tout : drones, bombardement aérien, j’en passe et des meilleures.

Du côté de la maniabilité, c’est aussi un excellent travail. L’utilisation de l’écran tactile, voire du pavé arrière, se fait sans coup férir. Si vous vous faites allumer, vous ne pourrez pas accuser la console ! 

Tout cela mis bout à bout donne un plaisir de jouer indéniable. On s’amuse, on échoue, on essaie de changer de tactique, on prévoit la ronde des soldats, bref, on progresse. La campagne n’est pas très longue (environ 5 à 6 heures) mais on retourne dans chaque niveau pour faire mieux. Par ailleurs, il est possible de recommencer chaque étape en ayant des conditions successives à remplir. Rigolo ! 

 killzoneMercenary-1

Un multi sympa

Et puis il y a les modes online. On peut y jouer à 8 simultanément. Les deux premiers modes sont classiques : deathmatch et deathmatch en équipe mais le 3ème (et dernier) propose une suite d’objectifs. C’est assez sympa. Il est facile de trouver des parties et on n’a constaté aucun lag en plein coeur de l’action. Les cartes sont plutôt réussies même si leur taille plutôt réduite rend les affrontements parfois un peu brouillons. 

Mais bon, on prend plaisir à fragger, on multiplie les parties sans s’en rendre compte. Et cela d’autant plus qu’il existe un système de récolte de cartes qui plaira aux plus collectionneurs d’entre nous. 

 

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Killzone Mercenary ne réinvente pas le genre. Il n'apporte pas non plus de véritables nouveautés. Il fait juste très bien son boulot. Les graphismes sont géniaux, l'action est rondement menée et la rejouabilité est au rendez-vous. Le multi vient encore ajouter quelques heures de jeu. Que demander de plus ?
ON A AIMÉ !
- Des graphismes époustouflants
- Une ambiance soignée
- Les modes online, fluides et bourrés de joueurs
- C'est du Killzone
ON A MOINS AIMÉ...
- C'est tout de même assez classique
- La campagne est un peu courte
Killzone Mercenary
Editeur : Sony
Développeur : SCEE Cambridge
Genre : FPS
Support(s) : PS Vita
Nombre de Joueur(s) : 1-8
Sortie France : 04/09/2013