J-1MaXoE Festival 2019J-1
MaXoE > GAMES > Tests > Switch > Flip Wars : Un indé sans prise de tête
Switch
Flip Wars : Un indé sans prise de tête
Simplissimo

Appréciation de MaXoE
6
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Sorti en mai dernier au Japon sous le nom de Battle Sports Mekuru, Flip Wars (anciennement Project Mekuru) fait une apparition sur l'eShop européen en ce mois de juillet 2017. Cet Action/Party-Game axé sur le multijoueur saura-t-il se faire une place au soleil parmi les meilleurs titres du genre ?

Comme nous le disions en introduction, Flip Wars est un jeu essentiellement axé sur le multijoueur. En solo, vous pouvez jouer contre des bots contrôlés par l’IA, mais le titre est complètement dépourvu de modes campagne et scénario. Ainsi même si la difficulté des bots est paramétrable, on ne le répétera jamais assez, mais prévoyez des ami(e)s pour pouvoir profiter un minimum du titre. Cela étant dit, voyons le concept de Flip Wars.

La rencontre entre Bomberman et Splatoon

Le concept reprend un mélange entre Splatoon et Bomberman, mais pour être plus précise il reprend l’un des mini-jeux de Crash Bash (sorti sur Playstation) et Mario Party. C’est-à-dire celui où vous devez au maximum remplir tout le terrain de la même couleur avant la fin du temps imparti et ce avec le personnage que vous contrôlez.

Pour Flip Wars, le contexte est donc le même. A l’aide de votre personnage arborant une couleur rouge, jaune, bleue ou verte, vous devez sauter pour changer des dalles de couleur, et par extension vous pouvez aussi éjecter les adversaires du terrain. La prise en main est très rapide, à peine deux minutes suffisent, le temps de faire le tutoriel présent en somme.

Très peu de modes et de contenu

Une fois au menu principal, on a l’impression d’être en face d’un jeu en accès anticipé ou non terminé. En effet, au moment de ce test en Version 1.02, si plusieurs modes de jeu sont présents : Réalisation, Combat Total, Combat en Ligne, Combat Local et Classement, seulement deux modes sont accessibles : le mode Combat en Ligne et le mode Combat Total. Pour les autres modes, on a juste un simple écrit indiquant « Prochainement » sans plus de précision, ni de détail sur le contenu à venir. Mais aux vues des images illustrant les modes, on peut deviner aisément ce que cela pourrait être comme le Combat Local : un futur Switch vs Switch.

Intéressons-nous aux deux modes disponibles actuellement et qui se révèlent être les mêmes, la seule différence étant la possibilité de jouer en ligne dans le mode Combat en Ligne. D’ailleurs à propos de ce dernier, le online est pratiquement désertique. On va donc s’attarder sur le gameplay du mode Combat Total. Dans celui-ci trois sous-modes sont disponibles : le premier « Combat de Dalles » qui consiste à retourner un maximum de dalles, le second « Combat d’Expulsion » où il faut éjecter ses adversaires un maximum de fois. Et le troisième, « Combat de Vie » qui est juste une variante du second mode, puisque là aussi il faut éjecter ses adversaires, sauf que cette fois, on a des vies limitées.

Et pour ce dernier mode, lorsque notre compteur de vie tombe à zéro, il faut attendre la fin de la partie en se tournant les pouces, on n’a aucune possibilité d’intervenir. Ce qui reste assez dommage lorsqu’on fait une comparaison avec Bomberman qui lui nous fait profiter de notre hors-jeu pour tenter de revenir sur le terrain. Chacun de ces sous-modes étant paramétrable sur le temps imparti allant de 30 secondes à 5 minutes et sur le nombre de vies (entre 1 à 9) pour le mode Combat de vies.

Après avoir choisi le sous-mode, on choisit une arène de jeu en fonction de trois « visuels distincts » ayant une forme d’arènes différentes. Le nombre d’arène étant assez faible, seules quelques subtilités apparaissent dans chaque visuel : un canon géant, qui une fois activé retournera toutes les dalles dans la même direction du tir, un terrain aquatique propice aux déferlantes de vagues ou encore un terrain bondé avec des éclairs.

En jeu, les actions sont donc au nombre de trois : en premier lieu, le saut. Lorsqu’il est enclenché et qu’il est à sa hauteur maximum, le personnage plonge tout seul avec une frappe au sol pour retourner les dalles autour de lui. La seconde action consiste en une feinte, c’est-à-dire qu’au lieu de frapper le sol, on annule la commande juste avant d’être à la hauteur maximale du saut, ce qui a pour effet de feinter nos adversaires. Mais on ne s’en sert pas véritablement en fin de compte.

La troisième action, elle, vient du déplacement. Pourquoi parler d’un déplacement classique ? Parce qu’une subtilité s’est glissée dedans. Pour faire simple, lorsque les cases sont de la même couleur que votre personnage, le déplacement est plus rapide donc plus fluide, tandis que dès que l’on se déplace sur une couleur différente au personnage, celui-ci est relativement plus lent. Si cela part d’une bonne intention, on ressent trop de lourdeurs dans les déplacements, comme si la combinaison était en titane ou qu’il y avait du plomb dans les chaussures. Du coup, pour pallier à ce handicap on use et abuse du saut pour se déplacer un peu plus vite.

Comme pour tous les titres axés multijoueurs – à l’instar de Bomberman et Crash Bash – des items se cachent sous les dalles permettant entre autre de se déplacer plus rapidement, d’être invincible, de retourner davantage de dalles ou encore de les retourner en diagonal.

Simplissime

Graphiquement on a le strict minimum pour faire des parties, et quelques effets de vagues et d’éclairs. Le tout étant assez simple, cela reste relativement court au niveau des temps de chargement. Les sons de leur côté sont plutôt répétitifs.

Appréciation de MaXoE
6
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

On peut qualifier Flip Wars de titre simple et accessible, le jeu se contentant du minimum syndical en terme de modes de jeu et de gameplay. Certes, on enchaîne quelques parties rapidement, mais au bout d'une dizaine on a tendance à se lasser, la faute à un contenu - pour le moment - très pauvre. On attend de voir ce que le titre donnera avec un contenu complet à venir.
ON A AIMÉ !
- Simple
- Accessible
- Un petit jeu sans prise de tête entre ami(e)s
ON A MOINS AIMÉ...
- Très peu de contenu
- Peu d'arènes
- Lourdeur "pesante"
Flip Wars : Un indé sans prise de tête
Flip Wars
Editeur : Nintendo
Développeur : Over Fence Co. Ltd
Genre : Action / Party-Game
Support(s) : Switch
Nombre de Joueur(s) : 1 à 4
Sortie France : 06/07/2017