Après une très belle 6ème édition du MaXoE Festival au mois de juin dernier, le MaXoE Festival – La Suite revient comme prévu à la rentrée de septembre et nous vous proposons de participer à ce premier concours ! A partir d’aujourd’hui et jusqu’à demain dimanche 22 septembre minuit, nous vous proposons de gagner 1 lot comprenant 3 jeux : Life is Strange : Before the Storm – Édition Limitée (PC) + Just Cause 4 (Xbox One) + Shadow of the Tomb Raider ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > La Sélection 2013 de lecharentais : Bravely Default, Blackguards, Oblivion…
3DS / Autres / Cinéma / DVD / Livres / BD / PC
La Sélection 2013 de lecharentais : Bravely Default, Blackguards, Oblivion…

L’heure du bilan a sonné, et en rependant à 2013 je m’inquiétai : aucun produit culturel spécial ne ressortait de mes souvenirs, là où 2012 avait imposé quelques incontournables. Un exercice de mémoire plus tard, heureusement, quelques éléments sont revenus à la surface, et finalement, l’année 2013 a été plutôt correcte… Au moins dans un domaine ! J’en profite pour vous rappeler par ailleurs qu’à l’occasion de ces fêtes, MaXoE a mis en ligne le Guide des jeux de société, raison pour laquelle ils ne figurent pas dans cette shortlist.

A retenir de 2013

Une année un peu étrange… A l’instinct, je dois avouer qu’il ne m’est rien venu spontanément, à la différence par exemple de l’an dernier où immédiatement j’avais pensé à des jeux, des films… Alors, 2013, moins enthousiasmante? Pas vraiment, puisqu’après un examen plus approfondi et un petit exercice de mémoire, on trouve tout de même quelques raisons de se réjouir ! Ouf !

JEUX VIDEO

Au départ je ne voyais pas vraiment quels jeux citer, et finalement, en me replongeant dans cette année bien remplis, je me suis souvenu de quelques grands moments…

Parlons d’abord de League of Legends, que je n’ai découvert que cette année mais qui a vraiment fait sur moi l’effet d’une bombe : je ne suis pas du tout attiré par le principe des MOBA et pourtant celui-ci, avec sa centaine de champions tous différents, sa stratégie, sa tactique, sa difficulté ahurissante entraînant une marge de progression énorme m’a littéralement scotché devant mon écran. Un dossier bientôt sur MaXoE !

Ensuite, je peux citer Beyond Two Souls, le dernier jeu de David Cage qui bien qu’imparfait offre quand même encore une expérience narrative étonnante.

Pour spoiler un petit peu, votre serviteur est actuellement à l’oeuvre sur la bêta de Blackguards, et je peux vous dire qu’on va avoir du lourd de lourd dans le RPG tactique sur PC bientôt…

The Cave est le nouveau jeu du créateur de Monkey Island, et c’est aussi un jeu assez remarquable. Drôle, malin, bien réalisé, un immanquable.

Don’t Starve est un minecraft glauque et lugubre, créatif au possible, mais aussi punitif à l’extrême. Le suivi du jeu s’est arrêté récemment, mais que cela ne vous empêche pas d’y succomber.

Dragon’s Crown, c’est le retour au beat’em all à l’ancienne, en multi, par les auteurs de Muramasa. Le défouloir ultime.

J’ai été assez séduit, je l’avoue, par Animal Crossing New Leaf, une espèce de jardin zen portable, sans prétention, juste un petit moment de plaisir à savourer de temps en temps.

On monte en puissance avec Fire Emblem, un petit prodige d’inventivité et de tactique, rejouable à l’infini et un vrai défi pour les gros gamers. L’un des rares jeux, le seul en fait je crois, auxquels j’ai attribué la note maximale.

Etape suivante avec un jeu qui n’est pas amusant, mais qui est passionnant tant l’expérience est viscérale : Papers Please est un excellent jeu, prenant et immersif, dans lequel vous incarnerez un agent des douanes d’un pays soviétique. Il faudra faire votre boulot, vous confronter à une misère morale et pécuniaire bien réelle, et parfois vous aurez le choix entre potentiellement sauver une vie et nourrir votre famille. Ça parait simple sur le papier, mais avec ce jeu vous saurez vite si vous êtes un héros… Répétons-le, le jeu n’est pas amusant, mais il est introspectif au possible, presque douloureux parfois. Incroyable.

Mais mon jeu de l’année, peut-être le meilleur de son genre pour la génération en cours, c’est le J-RPG Bravely Default. Je vous dois une confidence : je déteste les J-RPG. Toujours le même scénario, un look kawaï qui me laisse froid, etc… Mais celui-ci est tellement bien troussé, tellement bien écrit, traduit au passage à la perfection avec des tournures de phrases que je ne pensais pas croiser dans un jeu vidéo, à la fois si naïf et si tragique, tellement inventif aussi avec son système de combat mais aussi sa dimension sociale ni intrusive ni pénalisante, on tient vraiment ici l’un des plus grands jeux de la génération passée de consoles, un incontournable absolu qu’on soit fan du genre ou non. Un travail minutieux, généreux, qui à l’évidence tendait à un désir absolu de produire le meilleur jeu possible, on ne peut que l’applaudir à tout rompre. Si vous devez acheter UN jeu cette année, c’est celui-là. Achetez une 3DS s’il le faut, de toutes façons avec une ludothèque pareille vous ne serez pas déçus… Message amical à l’ami Tof, qui teste la bête : si tu ne lui mets pas 10, je t’assomme à coups de bûche de Noël.

Et dans un second choix je vous conseille aussi le nouveau Zelda de la 3DS, Just Dance 2014 et FF XIV !

LIVRES

Une année assez pauvre, peu de découvertes reluisantes, mais je vous recommande toute de même quelques titres.

Le premier, c’est Le Fleuve des Dieux, un roman de science-fiction dans une Inde Futuriste, pleine d’IA en quête d’humanité, de flics excommunicateurs, d’invocations et de technologie. Un peu de K. Dick, un peu d’Asimov, et même si le style est un peu brouillon et confus, l’ensemble est captivant par son originalité.

Je ne peux pas ne pas vous parler du dernier tome du Trône de Fer, qui poursuit cette saga remarquable mal servie par une série qui prend des libertés de plus en plus problématiques…

Je vous recommande également l’Histoire de la Diplomatie Française, parue chez Tempus, à ne pas rater, aussi édifiante que passionnante.

CINEMA

Une annus horribilis dans les salles… Vraiment rien de transcendant, ce qui oblige à se reporter vers des seconds choix comme Oblivion (plutôt bien pensé même si un peu trop prévisible), Star Trek (avec le remarquable Benedict Cumberbatch qui incarne sur le petit écran un Sherlock Holmes moderne absolument enthousiasmant) ou encore This is the end, delire potache post-apocalyptique de Seth Rogen et sa bande de potes…

Voilà, désolé de ne pas être plus enthousiaste que cela face à l’année culturelle passée, mais 2014 sera meilleure, soyons-en convaincus !