Si officiellement le Salon de l’E3 2018 commence le 12 juin, les premières conférences débutent ce soir avec celle d’Electronic Arts. En effet, dans une heure, à 20:00 heure de France, débutera EA Play qui devrait apporter son lot de nouveautés sur les jeux EA. Vous pourrez lire notre dossier sur cette conférence et sur les autres conférences à venir (voir notre dossier pour toutes les dates et heure), ainsi que des news détaillées sur chacune des annonces qui ... En savoir plus !
La 5ème édition du MaXoE Festival a duré 10 jours et elle s’est achevée hier soir à minuit. Chaque jour nous vous avons proposé des news, dossiers, interviews mais aussi des concours et la possibilité de voter pour les Sélections BD & Comics, Jeux Vidéo, Musique, Films et Séries TV dans le cadre du Grand Prix des Lecteurs 2018 dont la liste des gagnants a été publiée ici. Un véritable événement sur MaXoE pour lequel l’ensemble de la Rédaction ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > MaXoE Festival 2018 : La Sélection Jeux Vidéo – Partie 2
3DS / PC / PS4 / Switch / Xbox One
MaXoE Festival 2018 : La Sélection Jeux Vidéo – Partie 2
En avant pour les meilleurs jeux de l'année culturelle

Voici notre sélection des meilleurs jeux de l’année. Jeux que vous devrez départager par vos votes. On s’intéresse dans cette partie aux catégories : Aventure-Action/Infiltration, RPG/Action-RPG, Combats/Beat’em All/Shoot’em Up.

Nous vous proposons plusieurs catégories. C’est toujours compliqué de mettre les jeux dans des cases mais on a fait comme on pouvait, surtout que certains jeux ont tendance à taper dans tous les gameplays.

 

Aventure-Action/Infiltration

 

Assassin’s Creed Origins

La conclusion de notre test : « On a bien fait d’attendre. Attention, ne vous y trompez pas, nous n’avons pas ici une révolution. Cela reste un Assassin’s Creed mais Ubisoft y a ajouté les petites choses qui lui manquaient. Les touches de RPG, l’aigle pour la détection des ennemis, les nombreux dangers donnent du sel à l’ensemble. Et puis ce monde ouvert, gigantesque, est tellement plaisant à parcourir. Il est vivant, ses PNJ sont actifs, il regorge de challenges divers. En bref, on passe des heures en immersion. Voilà donc la série qui passe à la vitesse supérieure en ne reniant pas son passé. C’est probablement ce qu’Assassin’s Creed aurait du être depuis longtemps. Son gameplay se modernise terriblement avec tous ces ajouts. Le plaisir est plein et entier. »

 

Uncharted The Lost Legacy

La conclusion de notre test : « Plutôt sceptique au départ, je repars convaincu. Certes la recette reste la même mais quel plaisir de vivre ces aventures. Les énigmes se font rares mais l’exploration et l’action nous scotchent à la manette. Les graphismes sont magnifiques comme toujours. Comme quoi, on peut rester sur un gameplay éprouvé et proposer des moments fantastiques, simplement en soignant l’histoire, les personnages et le rythme. »

 

Dishonored : la mort de l’outsider

La conclusion de notre test : « Ce jeu est comme son prédécesseur, une perle. Mais pour moi Dishonored 2 reste bien meilleur. L’histoire était mieux travaillée et je me demande si faire cet opus un peu plus long aurait permis d’améliorer ce point. Plus c’est court et moins l’histoire est détaillée, non ? Quoiqu’il en soit, j’ai retrouvé avec plaisir le monde de Dishonored ainsi que son gameplay. J’ai fait de mon mieux pour être furtive malgré mon peu de talent. Et je me suis cassée la tête à trouver des passages par les toits/fenêtres. Les nouveaux pouvoirs disponibles semblent donner plein de possibilités mais ils ne rendent pas la jouabilité plus facile. On trouve juste plus facilement les charmes d’os ! »

 

The Evil Within 2

La conclusion de notre test : « Ce second opus tient bien ses promesses. Il fait peur, il a une bonne ambiance glauque, parfois malsaine mais pas trop (comme la difficulté d’ailleurs, pas trop mais suffisante pour que ce ne soit pas facile). Le monde plus ouvert que le premier épisode est un gros plus. Mais j’apprécie surtout les changements faits à Sebastian. Il a une personnalité beaucoup plus marquée. Il est intéressant à jouer et l’animation de son visage est vraiment bien. Dommage que les personnages secondaires ne soient pas aussi bien faits (ni aussi intéressants) mais cet épisode montre une belle progression par rapport au premier. Du coup, je me pose la question : est-ce qu’il y en un 3e de prévu ? Et au vu de la différence (positive et vraiment importante) entre le 1er et le 2e, j’ai de gros espoirs sur celui-ci. »

 

Hellblade Senua’s Sacrifice

La conclusion de notre test : « Un jeu comme je les aime. On prend le temps d’entrer dans la tête de l’héroïne, on explore ce monde obscur, quitte à en perdre la raison. Le gameplay se base essentiellement sur l’exploration et les combats mais ce qui compte c’est cette ambiance incroyable, basée sur le son et sur une direction artistique graphique de feu. Le genre de titre qui fait cogiter ! SI vous n’aimez pas trop les introspections, passez votre chemin mais ce serait dommage de ne pas passer dans l’antre de la folie. »

 

La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre

La conclusion de notre test : « L’Ombre de la Guerre est certes un très bon jeu, particulièrement généreux dans ses intentions. Mais ce n’est pas non plus le blockbuster AAA espéré. Si certaines trouvailles de gameplay et un système Némésis plus avancé forcent le respect, l’aventure peine à réellement « décoller » et finit surtout par lasser. Il manque sans doute cette petite étincelle de génie, ce petit rien indéfinissable qui fait les chefs-d’œuvre. Tout le monde ne s’appelle pas J.R.R Tolkien… »

 

God Of War

La conclusion de notre test : « Bon, le suspens n’a pas vraiment lieu d’être puisque vous avez déjà vu notre note avant de lire ce test. Pourquoi un 9 ? Simplement parce que Santa Monica a su redonner un souffle nouveau à une franchise datant déjà d’il y a plus d’une décennie. On garde le meilleur de la licence en agrémentant le tout de nouveautés qui s’intègrent parfaitement à ce nouveau contexte, voilà une recette qui fonctionne parfaitement pour ce nouveau God of War. Malgré tout, si le soft n’atteint pas la note maximale, c’est à cause de ses énigmes qui en sont trop similaires et des nouveautés majeures peut-être finalement trop piochées sur le jeu « D… » pour ne pas le citer par risque de spoils. Quoi qu’il en soit, God of War (2018) deviendra un incontournable à coup sûr. »

 

Shadow Of The Colossus

La conclusion de notre test : « Le titre reste une oeuvre majeure même après toutes ces années. Pourquoi ? Difficile à dire dans les faits. C’est un ensemble qui nous pousse à aller au bout de l’aventure sans abandonner, vous savez ce truc imperceptible qui fait qu’un jeu provoque l’addiction. Il n’est pourtant pas exempt de défauts mais la magie opère toujours. Et puis le remake est totalement réussi avec des graphismes qui exploitent dignement la PS4. Si vous êtes passé à côté, c’est le moment ou jamais de vous rattraper. C’est indispensable. »

 

Yakuza 6 – A Song of Life

La conclusion de notre test : « Yakuza 6 clôt avec brio une licence qui compte de nombreux fans. Ceux-ci ne devraient pas déchanter, bien au contraire. Pour les newbies, voici une occasion de découvrir la série par la grande porte. Généreux, efficace et parfois franchement décalé, Yakuza 6 propose une expérience ludique à la sauce nippone qui parvient sans problème à évincer de nos esprits l’Arlésienne Shenmue 3. »

 

RPG/Action-RPG

Nine Parchments

La conclusion de notre test : « Je me suis bien éclaté. Nous nous sommes bien éclatés. Ben oui le titre est surtout fun à plusieurs et essentiellement en local. Avec le tir ami, nul doute que les joueurs vont rigoler et même se prendre un peu la tête. Alors oui le gameplay est un peu répétitif et quelque peu classique mais on s’amuse beaucoup. Le jeu est très beau et la gestion des sorts et des éléments devient très vite tactique et technique dans les niveaux hauts de difficulté. Et puis vos personnages gardent leur expérience quand on recommence une partie, la course à l’XP est donc permise ! Un jeu sans prétention qui animera quelques soirées, à ne pas en douter. »

 

South Park : L’Annale du Destin

La conclusion de notre test : « South Park reste encore et toujours un univers à part et franchement enthousiasmant. Ce nouvel épisode est une déclinaison ludique de qualité qui respecte au « prout » près l’esprit de la licence. Ce n’est évidemment pas un jeu taillé pour les gros joueurs même si son gameplay reste relativement étoffé. Mais il sera bien difficile pour le fan de passer à côté de cette aventure permettant de retrouver tout l’humour nonsensique d’une série animée qui reste une référence dans le domaine. Quant à ceux qui ne connaissent que très vaguement South Park et qui ne se pincent pas le nez à la première blague scatologique, voici un jeu qui pourrait bien les amener à rattraper leur retard. Au plus vite ! »

 

Ever Oasis

La conclusion de notre test : « Que dire si ce n’est qu’Ever Oasis est un titre polyvalent qui mélange les genres. D’un côté on a de la gestion, certes assez peu poussée, et qui se révèle au final assez complet, de l’autre on a des influences certaines avec The Legend of Zelda dans son exploration et ses énigmes. L’univers du jeu est plutôt osé, puisque les déserts sont très rarement mis totalement en avant pour un titre (J)RPG. En résumé, Ever Oasis est rafraîchissant, à la portée de tous, et il propose un mélange qui fonctionne plutôt bien. »

 

Monster Hunter World

La conclusion de notre test : « Il est temps de faire le bilan de Monster Hunter World. Nous l’avons déjà dit dans notre test à plusieurs reprises, Capcom a su donner une cure de jouvence à sa formule de chasse. Certes, le soft peut toujours donner ce semblant de répétitivité dans son contexte, mais pour peu que les nombreux menus ne les rebutent pas, les néophytes devraient enfin pouvoir se mettre un épisode plus accessible sous la dent. Capcom a su faire de nombreux changements qui apportent un confort de jeu en plus, le scénario est davantage développé, les nombreuses interactivités possibles, la traque, les monstres qui s’entretuent et qui se dévorent les uns les autres, les nombreuses choses à faire entre la pêche, la livraison, les quêtes, l’artisanat, la forge, etc… tout cela fait de ce Monster Hunter World une pépite de ce début d’année 2018 ! »

 

Ni No Kuni II – L’Avènement d’un Nouveau Royaume

La conclusion de notre test : « Inutile de le cacher plus longtemps, si vous avez entièrement lu notre test, vous savez que Ni No Kuni II – L’Avènement d’un Nouveau Royaume ne nous a pas laissé de marbre. Level 5 a su nous faire replonger dans un monde enchanteur. Pour se détacher de la partie traditionnelle de JRPG/ARPG, Ni No Kuni II – L’Avènement d’un Nouveau Royaume intègre en plus un savoureux mélange entre trois styles de gameplay distincts, oh combien captivants, avec un mode Royaume extrêmement prenant, une touche de RTS vraiment sympathique et des combats A-RPG dynamiques bien que simplistes. Le tout dans un écrin anime façon vrai-faux Ghibli. Bien entendu avec ce test, nous avons omis volontairement plusieurs aspects du soft dans ses diverses parties de gameplay, afin de laisser un maximum de surprises. On termine juste en disant que Level 5 signe à nouveau avec Ni No Kuni II – L’Avènement d’un Nouveau Royaume un Action-RPG grandiose. »

 

.Hack//G.U. Last Recode

La conclusion de notre test : « On pourrait se demander pourquoi Bandai Namco sort dans l’hexagone .Hack//G.U. Last Recode, titre qui vient de fêter ses 11 ans de parution sur l’archipel Nippon (15 au total pour la franchise). Mais on pourrait également se dire « pourquoi pas » ? Pourquoi pas, parce que le titre n’arrive pas de la PS2 à la PS4 tel quel, il a été sublimé pour l’occasion en passant sur PS4, en plus d’intégrer de nouveaux bonus comme un quatrième volet exclusif à cette version. Si ce dernier volet n’excède pas les 5/6 heures de jeu, il apporte une bonne conclusion à un scénario complexe et riche en rebondissements. On le redit, cette compil’/remaster contient toute la partie G.U., à savoir les 4 titres (dont l’exclusif), ce qui avoisine les 100 heures de jeu, et avec des sous-titres en français s’il vous plait. Cependant, c’est dans son contexte même de « MMORPG » que l’on peut lui trouver son plus grand défaut : la lassitude et la répétitivité des environnements au fil des softs. On aurait bien aimé découvrir de nouvelles zones. En conclusion, .Hack//G.U. Last Recode, malgré ses défauts, conviendra aux fans de la série mais aussi aux débutants, et cela surtout pour son histoire et son univers. »

 

Combats/Beat’em All/Shoot’em Up

Arena of Valor

La conclusion de notre test : « Pari réussi, à n’en pas douter. Le jeu est passionnant et tous ceux qui se mettent à pleurer en quittant League Of Legends au moment d’aller au boulot pourront passer leurs nerfs sur cet Arena Of Valor. La communauté est active en plus, ce qui ne gâche rien. En bref, un bon jeu sur mobiles. A noter qu’il est annoncé pour bientôt sur Switch ! »

 

Nex Machina

La conclusion de notre test : « Nex Machina, c’est le jeu de l’été et bien plus pour les amoureux du scoring Twin Stick Shooter. Avec un gameplay addictif que l’on assimile en quelques secondes, des effets pyrotechniques qui partent dans tous les sens, une difficulté progressive, et une énorme rejouabilité, le titre du studio Housemarque nous a fait passer un excellent moment. Les seuls bémols concernent un léger manque de contenu et l’absence d’une véritable histoire. »

 

Arms

La conclusion de notre test : « Fun, fun et fun. Oui on a pris beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu. Le gameplay simple au départ se révèle très fin à l’usage. Gagner les meilleurs jeux en ligne n’est pas donné à tout le monde. Les nombreux modes prolongent la durée de vie aussi. En bref, une nouvelle licence pleine de promesses qui ne demande que de petits ajustements pour atteindre les sommets. Un nouveau genre de jeu est né. »

 

 

Dragon’s Crown Pro

La conclusion de notre test : « S’il faut encore attendre quelques temps pour mettre la main sur 13 Sentinels – Aegis Rim, Vanillaware profite de ressortir quelques titres de son catalogue « Playstation sur PS4″. Après un Odin Sphere retravaillé quasiment de fond en comble, c’est au tour de Dragon’s Crown de se voir porté sur la dernière-née de Sony dans une appellation Pro. Un titre qui n’a pas vieilli dans son gameplay ni dans sa narration, et qui se voit sublimé par la même occasion, mais qui malheureusement n’apporte rien de concrètement nouveau pour les possesseurs d’une version d’origine. Par contre pour ceux et celles qui étaient allergiques à la langue de Shakespeare, le soft dispose désormais de sous-titres en français, de quoi peut-être se laisser tenter par ce Beat’em All de grande qualité. »

 

Tekken 7

La conclusion de notre test : « Oui c’est un excellent jeu de combat. Les débutants pourront entrer dans la danse et devenir des experts qui ne se lasseront pas grâce aux techniques fines du titre. Car oui sa principale force, c’est le fait d’être à la fois accessible et terriblement technique. L’histoire nous permet de rentrer petit à petit dans le gameplay et elle est plutôt bien foutue. Tekken 6, qui souffrait de quelques défauts, est vite oublié ! »

 

 

Under Night In-Birth Exe – Late[st]

La conclusion de notre test : « Under Night In-Birth Exe – Late[st] est un jeu de combat vraiment accessible à tous les gamers(euses), pas besoin d’être un pro de la castagne pour pouvoir s’amuser rapidement. Le système de combat propose également quelques subtilités avec des retournements de situation parfois spectaculaires. Si on s’investit pleinement – et il faut du temps pour réussir à maîtriser et mémoriser les 179 leçons du tutoriel… – UNIEL dispose d’une marge de progression profonde et est assez riche techniquement. Les ajouts de cette version PS4 sont sympathiques et le mode histoire ne va pas retenir l’attention plus que cela, par contre le très grand mode tutoriel, son complément mission ainsi que les quatre nouveaux personnages apportent un plus à cette version. Là où le bât blesse, c’est sur la réalisation technique datée qui n’a pas bénéficié de « rehausse ». La question peut se poser également aux possesseurs d’une version PS3, est-ce que le nouveau contenu est suffisant pour un nouvel achat ? Difficile à dire, tout dépend de l’appréciation et de l’investissement apporté jusqu’alors. »

 

Assault Android Cactus

La conclusion de notre test : « Assault Android Cactus se pratiquerait aisément sur une borne d’arcade, il offre une maniabilité simple et accessible rapidement, mais, pour autant, il n’en oublie pas un peu de subtilité avec ses bonus et son armement. Les arènes transformables offrent un bon challenge supplémentaire pour arriver au plus haut scoring possible. Le soft est idéal pour être pratiqué entre ami(e)s, procurant beaucoup de fun et de nervosité. Le seul bémol outre la durée de vie assez courte du mode histoire, c’est que si vous jouez sur petit écran à plusieurs, la lisibilité sera forcément amoindrie. »

 

Matterfall

La conclusion de notre test : « En matière de Twin Stick Shooter, le studio Housemarque nous offre un jeu au gameplay dynamique, malheureusement le titre se veut très court (environ trois/quatre heures de jeu). Le studio nous ayant habitué au replay value, on aurait pu s’attendre à des modes de jeu inédits mais il n’en est rien. Pourtant le titre s’y prêtait amplement. Une fois terminé, on n’y revient pas forcément, à part si l’on veut tout découvrir (passages secrets,…). Néanmoins on passe un moment agréable en compagnie d’Avalon Darrow, au milieu de tout ce feu d’artifice. »