Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Dossiers > PC > Ghost In The Shell : Les jeux vidéo
PC / PS2 /
Ghost In The Shell : Les jeux vidéo
Un peu peau de chagrin

Continuons notre focus avec les jeux vidéo. Et malheureusement, comme vous allez le voir, ce n’est pas vraiment folichon.

 

Commençons par Ghost In The Shell paru sur PS1 en 1997. C’est un TPS dans le monde de la licence. Mais il ne s’agit pas d’un jeu vous mettant dans la peau du Major, vous êtes un membre des forces de sécurité à bord d’un Tachikoma. Le titre est assez sympa bien qu’un peu bourrin. Ce qui peut vous lasser au bout du compte. Et puis, ben c’est de la PS1, donc graphiquement ça a pris un léger coup de vieux 🙂

 

En 2004, nous avons eu le droit à un Ghost In The Shell Stand Alone Complex sur PS2. Encore un jeu d’action, en même temps quand on voit la série, ce n’est pas surprenant. Cette fois vous pouvez guider un Tachikoma, comme sur l’opus PS1 mais aussi le major et même Batou. Sympa non ? Le titre propose à la fois un mode solo mais aussi des modes multi. Ces derniers permettent des affrontements de un à quatre joueurs, de la baston quoi ! En solo, il s’agit de différentes missions consistant principalement à traverser des zones, en éliminant les obstacles et en utilisant vos capacités de piratage. Le titre est assez agréable, surtout si vous aimez la licence, mais il n’excelle jamais vraiment. Pour le reste, graphiquement les décors sont un peu vides et la bande-son est franchement indigne de l’anime. En 2005, le titre débarque, mais en vue FPS, sur PSP et c’est franchement pas une réussite. 

 

Finissons (oui oui c’est déjà la fin) avec Ghost in the Shell: First Assault Online – Stand Alone Complex paru sur PC en 2015. Cette fois, c’est du FPS. C’est du multi et c’est gratuit. Le titre est plutôt beau et bien dans l’esprit de la série mais il manque sérieusement de contenu et d’originalité, à part son univers bien sûr. Ce qui est bien, tout de même, ce sont les capacités des membres de la section 9. Vous pouvez ainsi choisir votre personnage en fonction de cela. Et si vous êtes à proximité d’un autre personnage vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de son avantage tactique. Ca pousse à faire un peu de stratégie. Rien d’extraordinaire donc mais ce n’est pas désagréable d’échanger quelques frags entre amis et c’est gratuit donc … 

 

Voilà un bilan plus que mitigé. La licence n’a encore pas eu son jeu phare, celui qui permettra de mettre en avant son univers. Dommage…