Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain 2019
MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > Bons Plans JV : DanganRonpa : Ultra Despair Girls, LEGO Marvel’s Avengers
3DS / PC / PS Vita / PS3 / PS4 / Wii U / Xbox One / Xbox360
Bons Plans JV : DanganRonpa : Ultra Despair Girls, LEGO Marvel’s Avengers
Du côté de l'occase

Voici un nouveau rdv que nous vous proposerons de temps à autres. Il s’agit ici de revenir sur des titres que nous n’avons pas testés à leur sortie. Le but est de vous guider un peu sur le marché de l’occasion. Nous y ferons donc figurer des titres qui reviennent dans l’actu mais aussi d’autres qui se révèlent peu chers et donc deviennent un bon plan ! 

DanganRonpa Another Episode : Ultra Despair Girls

Editeur : NIS America – Développeur : Spike Chunsoft – Genre : action/aventure 

Nombre de joueurs : 1 – Date sortie France : 4/09/2015 –

Vita, PC, PS4 – Prix : 30 euros environ

 

Vous ne connaissez peut-être pas la licence et c’est normal car c’est une série qui est encore assez confidentielle en Europe. Cet épisode est un peu à part, il place son histoire entre le premier opus Danganronpa : Trigger Happy Havoc et le deuxième Danganronpa 2 : Goodbye Despair. Ces deux opus sont une sorte de mélange entre visual novel et enquête avec tout ce qu’il faut d’indices divers. 

Une histoire à part

Et bien ici, nous avons plutôt affaire à un spin-off dans l’univers de cette série qui nous propose plutôt une ambiance un peu flippante (Danganronpa, c’est du bizarre) sur fond de TPS. Bizarre ? Disons qu’on est dans la production japonaise typique, le genre qui peut vous séduire ou vous faire fuir. Au début du jeu, on observe une jeune fille qui se morfond dans sa chambre. Il faut dire que cela fait 1 an et demi qu’elle y est. Oui bon on cherche pas à comprendre. Et puis sa porte s’ouvre mais la délivrance prend l’aspect d’un ours déjanté bien connu dans la série, on les appelle les Monokuma. Ils ont envahi la ville. 

TPS, fuite et infiltration

Pour vous en sortir, vous pourrez compter sur le Hacking Gun. Il dispose de différentes munitions permettant de s’adapter à la situation. Le tir de base sert à dégommer les vilains ours (surtout si on leur tire dans l’oeil) mais il y a aussi les cartouches Move permettant d’agir sur certains mécanismes. On peut aussi vous citer la fonction Dance qui permet d’envouter nos ennemis. On vous laisse découvrir pour la suite. Dans la pratique on nous propose des tableaux divers et variés. Vous pouvez choisir de tout dégommer mais il est souvent sage de jouer en infiltration. Essayez de passer dans le dos des nounours, c’est plus sage. On prend un vrai plaisir à parcourir ces tableaux avec cet Hacking Gun qui apporte pas mal de diversité dans les challenges. 

Il y a aussi Toko, une sorte de psychopathe que vous pourrez appeler de temps à autre pour vous sortir des situations les plus compliquées. C’est assez rigolo. D’autres petites surprises vous attendent dans les niveaux avec pas mal d’objets à dégotter. 

Un rien bavard

Comme pas mal de productions japonaises, le titre est très bavard. Il faut dire que la licence aime tisser la toile de son scénario. Seulement, ici, cela gâche un peu le plaisir à cause des baisses sensibles de rythme. Mais beaucoup de joueurs aimeront cela car cela fait partie de ces jeux à l’ambiance japonaise. 

En parlant d’ambiance, si vous aimez les choses déjantées vous serez ravis. Les ours sont fous, les gens sont bizarres et l’univers est, comment dire, différent. Graphiquement, c’est tout à fait correct pour la Vita et les animations rendent vraiment hommage à l’univers. 

Testé sur Vita

Voilà donc un spin-off plaisant mais dont le gameplay fait une entorse à la série. Les différents tableaux sont intéressants, vous obligeant à faire preuve d’imagination dans votre progression. On lui reproche tout de même des dialogues trop longuets. A noter qu’il vient d’être adapté sur PS4. Note : 7/10

 

 

LEGO Marvel’s Avengers

Editeur : Warner Interactive – Développeur : Traveller’s Tales – Genre : action

Nombre de joueurs : 1-2 – Date sortie France : 27/01/2016

PC, PS4, Xbox One, Wii U, 3DS, Vita, Xbox 360, PS3 – Prix : 25 euros environ

 

Enième adaptation sous forme de briques. Beaucoup se lassent mais nous on aime encore ça. Probablement car nous n’avons pas perdu notre âme d’enfant. 

Et on retourne dans le monde des super-héros et des briques. Ne comptez pas sur moi pour faire un jeu de mots du genre « ça casse pas des briques », ils sont déjà dans tous mes tests ! On nous propose ici encore de revivre les plus grands moments de films Marvel et plus particulièrement, mais pas seulement, ceux des Avengers bien sûr. Et là le fan service fonctionne très bien, comme toujours dans ces jeux. On adore revivre les scènes mythiques de ces jeux d’action avec cet humour toujours aussi décalé. 

Un gameplay classique et quelques variations

On retrouve la recette habituelle. Vous parcourez des niveaux et vous bastonnez les adversaires. Entre deux coups, il faut débloquer tel ou tel mécanisme en utilisant les capacités des uns et des autres. Plus de 150 personnages vous attendent, il y a donc de quoi faire ! Mais dans ce titre, on nous propose aussi quelques phases de shoot, des mini-jeux et même des boss.

Alors oui les plus grognons diront que les choses ne changent pas beaucoup mais je pourrais les renvoyer aux FPS et autre RTS qui souvent ne changent que par leur univers. LEGO, c’est un style de jeu, ce qui importe c’est la mayonnaise que l’on met dedans. Et ici elle prend. Les nombreux personnages, les mondes traversés, l’humour, sont autant de raisons de jouer et d’avoir le sourire. Et puis il y a les mondes ouverts qui deviennent disponibles quand vous finissez la campagne. Parfait pour se balader et faire des missions annexes. Et puis ceux qui collectionnent vont passer des heures à chercher toutes les briques.

Testé sur Xbox One

Un LEGO dans la veine habituelle. Quelques mécaniques viennent s’ajouter, cela dit, pour varier les plaisirs. Et puis surtout, le contenu est impressionnant : des centaines de personnages, des lieux puisés dans tous les films ou presque et des heures d’exploration. Bref, les fans adoreront. Note : 7/10.