Nous avons décidé sur MaXoE de vous proposer une série de dossiers sur DC Rebirth. Cet univers a débarqué en librairie et en kiosque, et il est parfois difficile pour les lecteurs de s’y retrouver. C’est une spécialité des comics de super-héros, Marvel arrive très bien aussi à brouiller les pistes pour le commun des mortels.  Un peu d’explications peut-être. L’idée avec Rebirth, c’est de donner un nouveau départ à toutes les séries de ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Dossiers > PC > Titanfall : fun, accessible mais trop court
PC / Xbox One / Xbox360
Titanfall : fun, accessible mais trop court

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Oh que oui il était attendu ce jeu. Montré en grande pompe lors de la présentation de la Xbox One à l'E3 dernier. Le FPS met en avant des affrontements originaux alternant combat à pied et à bord de Mecha destructeurs. En avant pour la baston ...

Titanfall-haut

 

Titanfall-jaqBon on ne va pas s’attarder sur l’histoire qui, en gros, raconte l’histoire de l’affrontement de deux factions pour une zone de l’espace appelée la frontière. Ces deux factions sont l’IMC (Interstellar Manufacturing Corporation) l’empire commercial qui a la main sur la zone. La Milice, son adversaire, est une sorte de rébellion censée défendre les propriétaires terriens même si on peut en douter. 

Le gameplay proposé est celui d’un FPS en mode map. Je m’explique : il s’agit de se battre sur une carte fermée, avec des bots et des joueurs en lignes en remplissant divers objectifs. Pas d’aventure solo à la Call Of Duty ou à la Battlefield, pas de parcours scripté à avancer dans des couloirs plus ou moins étroits. Non, ici, on nous offre la liberté d’une carte très étendue. On appelle cela un FPS multijoueur, tout simplement. Les combattants seront soit à pied soit dans des titans, des Mecha qui font pas rire. Parmi les piétons, vos frags seront plus ou moins bien récompensés en fonction de votre victime (joueur humain ou bot). 

Cela dit, histoire de créer un peu de liant, on nous propose tout de même une campagne prétexte à l’enchainement de combats scénarisés. Cette campagne vous permet d’incarner d’abord l’IMC puis la Milice. C’est tout à fait sympa d’avoir ces combats qui s’enchaînent sans avoir à y réfléchir. C’est idéal aussi pour se familiariser avec le gameplay. Les personnages sont intéressants et ils vont intervenir tout au long des combats, soit par des interventions de cinématiques soit en audio avec des ordres divers. Justement, parlons de cette ambiance. En combat, c’est un pur plaisir, on adore le chaos ambiant, les ordres qui fusent, les grognements et les explosions. En bref, c’est immersif. 

 

Les deux font la paire

Mais parlons justement du gameplay sur le terrain. C’est nerveux, très nerveux. Vous serez dans deux situations différentes. Soit à pied soit dans votre Mecha, votre titan. Dans un cas comme dans l’autre, tout est fait pour la baston. A pied, vous bénéficiez de capacités tout à fait hors-normes : vous pouvez avoir un double saut, courir sur les murs, vous agripper à peu près n’importe où. Du coup, dans la pratique, on a un déplacement hallucinant de vitesse et de souplesse, parfait pour le soldat qui sommeille en vous. Pas de limite pénible, ce n’est pas un rocher qui va vous arrêter. 

A bord d’un titan, là on passe au cran au-dessus. Vous disposez d’une force de frappe extraordinaire. Ces Mecha disposent d’une arme principale, façon mitrailleuse et d’une arme secondaire disponible après rechargement bien sûr. La bestiole est plutôt sympa à piloter. Proftez-en car en général, vous n’en profitez pas très longtemps, les titans sont les cibles privilégiées et c’est cela qui est bien car même s’ils ont des armes redoutables, ils sont sensibles aux attaques d’armes secondaires des piétons. Ces derniers ont  quelques facilités à se planquer pour vous tirer dans le dos. Il ne faut donc pas foncer dans le tas comme un gros bourrin, évitez les zones trop découvertes et éliminez rapidement les snipers. Attention, votre titan est disponible au bout d’un temps donné après le début de la joute mais aussi après chaque mort. 

TitantFall-2

 

Instinctif

Au début, on râle un peu après une jouabilité assez simple. Mais plus vous avancerez dans l’aventure, plus vous aurez d’amélioration et plus cela va devenir intéressant. Vous allez pouvoir adapter votre combattant et votre titan à votre manière de jouer ou, mieux encore, aux règles du jeu de la prochaine partie. Et puis passer du pilote au titan est tout simplement jouissif. L’ennui n’est jamais présent, cela va trop vite pour cela ! Et puis c’est plaisant de pouvoir jouer en ligne, en débutant, sans se faire dézinguer en dix secondes. Les développeurs ont réglé les choses de manière très fine, l’équilibre global est bien respecté.

Et puis, du côté des cartes, forcément, c’est dimensionné pour accueillir ces mecha mais aussi les piétons. On peut ainsi se faufiler dans des endroits étroits mais aussi se balader aux commandes de ces engins diaboliques. Parlons par exemple de l’Odissey. Un ancien vaisseau planté sur une grande plaine. Il allie donc les deux types de terrains, histoire de varier les plaisirs. Sur la carte de la Bataille de Déméter, cette fois, on nous propose des hangars qui privilégient les piétons mais qui permettent aussi aux titans de canarder depuis l’extérieur. Jouissif ! Tout le level design est bien pensé, il privilégie d’ailleurs les hauteurs, histoire de rendre hommage aux capacités des pilotes. Les diverses ouvertures interdisent les campeurs, favorisent la mobilité donc le plaisir. 

 

Selon vos goûts

Revenons sur la personnalisation de vos avatars. Du côté des pilotes, c’est assez classique mais tout de même bien foutu. On peut choisir sa classe de soldat, histoire d’avoir un ensemble tout prêt mais vous pouvez aussi tout modifier. Les armes sont assez classiques, du fusil d’assaut au lance-roquette (nécessaire pour occire les titans) en passant par des armes de poing. Il y a des capacités tactiques déclenchables de temps en temps : camouflage optique, stimulant pour améliorer vos capacités physiques ou encore la vision à la superman. Les kits eux sont permanents : capacité en armement explosif, batterie pour les capacités tactiques et autres joyeusetés du genre. Du côté des titans, on retrouve le même schéma : le châssis qui permet de donner la teinte globale du titan (vitesse, blindage, …), l’arme principale, la capacité tactique comme le bouclier magnétique ou l’armement secondaire. 

Dans tous les cas, on a un niveau de customisation sympathique, pas trop compliqué mais suffisamment élaboré pour laisser libre cours à vos envies. Une fois de plus on sent la volonté des développeurs de mettre le paquet sur des choses assez immédiates et accessibles. 

TitantFall-1

Les détails sympathiques

Vous recevez aussi des atouts, de temps en temps. Ce sont des cartes d’avantages. Celles-ci sont à usage unique, vous pouvez en embarquer trois par joute et chacune d’elle peut être activée à chaque renaissance. Très rigolo ce système. A noter que les avantages ont souvent des impacts différents en fonction que votre adversaire soit un bot ou un humain. 

Les défis vont vous permettre de débloquer des nouvelles armes pour votre pilote et votre titan mais aussi des accessoires. Que sont ces défis ? Il s’agit simplement de faits d’armes divers comme tuer 25 spectres ou 50 pilotes, ou je ne sais combien de titans. Ces défis, listés dans un menu à part sont aussi pour beaucoup dans la rejouabilité du soft. On aime à tous les remplir, bien sûr ! 

La progression est bien foutue, on grimpe petit à petit dans les grades et donc les avantages. Rassurez-vous, l’équilibre est plutôt maintenu. Vous ne vous ferez pas dégommer comme des lapins si vous tombez face à un joueur à l’XP démesurée car la tactique, la prudence et les réflexes font toujours la différence.  

 

Trop peu …

Evidemment, sur ce genre de jeu, on compte sur les modes de jeu hors campagne et malheureusement là c’est un peu faible. Non pas que ces modes ne soient pas intéressants, simplement, ils ne sont pas assez nombreux. On retrouve Attrition et Capture de zone, déjà rencontrés lors de la campagne. On nous propose aussi Combat de titans. Chacun dispose d’un Mecha et c’est un match à mort sans retour. L’équipe qui détient le dernier titan gagne la partie. Vous ne pouvez pas réapparaître mais une fois votre Mecha éliminé, vous vous retrouvez piéton, histoire de perturber les combats. C’est assez sympa et surtout très immédiat, idéal pour des parties courtes. On a aussi le droit, évidemment, à la capture du drapeau, classique, efficace. La chasse au pilote est un match à mort où les points se cumulent uniquement si vous tuez les piétons. Ce mode nous a paru franchement dispensable. Bon vous l’avez compris, il va falloir attendre la sortie de DLC pour en avoir un peu plus, là c’est un peu maigre tout de même. Heureusement les 15 maps présentes dans le soft permettent de renouveler les challenges. 

 

Au final, on peut dire que nous avons été enchantés par le gameplay proposé. Si cela n’avait pas été le cas, nous aurions été plus durs sur l’absence de contenu digne de ce nom. Les graphismes sont de toute beauté, la next-gen peut encore mieux faire mais c’est très beau, surtout les décors extérieurs. Bref, un très bon jeu dont la Xbox One peut être fière. 

Testé sur une version Xbox One

 

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

On a beaucoup aimé le gameplay proposé. C'est direct, c'est souvent un peu brut mais c'est terriblement jouissif. Et puis même les débutants peuvent entrer dans la danse sans trop de douleur, l'accessibilité est exemplaire, franchement. Sur le terrain, on adore passer du pilote au Mecha, on aime passer entre les jambes de ces machines impitoyables, c'est terriblement fun. Le tout est servi par un level design qui exploite pleinement les capacités des uns et des autres. Seul point noir, le contenu n'est pas suffisant même si le principe du jeu en ligne limite la casse évidemment.
ON A AIMÉ !
- La dualité combat à pied et dans un Mecha
- C'est très très nerveux
- Les maps sont variées et bien pensées
- La maniabilité générale
- La progression encourageante
ON A MOINS AIMÉ...
- Un peu bourrin parfois
- Le contenu trop chiche
- Pas d'équipe dans le multi
Titanfall
Editeur : EA
Développeur : Respawn entertainment
Genre : FPS
Support(s) : PC, Xbox One, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1-12
Sortie France : 13/03/2014