MaXoE > GAMES > Downloads > PC > Blazing Chrome se dévoile dans une nouvelle vidéo
PC
Blazing Chrome se dévoile dans une nouvelle vidéo

Blazing Chrome, le run and gun épicé qui s’inspire des classiques historiques des 90’s, comme Contra ou Metal Slug, se dévoile dans une nouvelle vidéo.

Les développeurs brésiliens de Joymasher et la mégacorporation The Arcade Crew s’affairent à dépoussiérer le genre tout en traitant ses emblèmes avec le respect qu’ils méritent : après des apparitions remarquées à la Game Developer Conference et à la PAX East suite à son annonce en début d’année, Blazing Chrome en dévoile un peu plus aujourd’hui avec une vidéo de gameplay du deuxième niveau.

Les intrépides Mavra et Doyle profitent de ces quelques minutes échevelées pour mettre à mal une armée de vilains métalliques de toutes tailles. A pied ou en moto, les bike-reapers et autres géants chromés en prennent pour leur grade grâce à l’arsenal explosif varié du duo, qui poursuit sa lutte acharnée contre ces supercalculateurs militants à l’IA incontrôlable.  Si le cœur de Blazing Chrome palpite pour l’âge d’or du run and gun, ses yeux sont résolument tournés vers l’avenir, ce qui lui assure des contrôles souples et modernes en plus de mécaniques de jeu profondes à souhait. L’action plateforme a encore de beaux jours devant elle.

Dans Blazing Chrome, la Terre est entièrement contrôlée par les ordinateurs. Les Hommes sont devenus de simples consommables. Sans pouvoir, sans statut, oppressé par les machines, le genre humain s’en remet alors à un petit groupe de rebelles téméraires, fermement décidé à renverser l’ordre établi. La liberté devra se gagner centimètre par centimètre, si possible avec un maximum de bouts de ferraille incandescents abandonnés sur le bord de la route. Mavra, une guerrière super badass qui fait de la résistance et Doyle, un robot insurgé groovy particulièrement meurtrier, prennent les armes pour plier un maximum de boîtes de conserve et renverser ce régime informatique totalitaire. Seul ou a deux en coopération, cette révolution décidera de l’avenir de l’être humain.


Source : Communiqué