MaXoE > GAMES > Downloads > PC > Dark Devotion : les influences du jeu en vidéo et une sortie début 2019
PC
Dark Devotion : les influences du jeu en vidéo et une sortie début 2019

Après l’annonce de sortie (pour 2018) en avril dernier puis la présentation du scénario cet été, Dark Devotion refait parler de lui aujourd’hui.

Son éditeur The Arcade Crew et son développeur Hibernian Workshop tentent d’apporter un peu de lumière sur le jeu de rôle action en side-scrolling avec une vidéo coulisses.

Celle-ci explore les inspirations qui ont conduit à la création de cette fresque macabre et torturée, où le sacrifice fait loi. Loué lors de ses différents passages sur les salons ces derniers mois, et consacré comme l’un des meilleurs jeux indépendants de la PAX East 2018, Dark Devotion entend mettre fin à vos jours au début de l’année 2019.

Cette nouvelle vidéo en dit plus sur les artistes, lieux et inspirations qui ont contribué à façonner la tapisserie narrative touffue de Dark Devotion. L’artiste Alexandre Magnat, le programmeur Louis Denizet et l’écrivain Arthur Dos Santos évoquent notamment le rôle du courant romantique français, et notamment d’Eugène Delacroix, mais aussi celui de l’architecture gothique du XIVe siècle dans la création de l’esthétique sombre et du background macabre si caractéristique de Dark Devotion. Le trio détaille également l’influence des nouvelles de l’écrivain H.P Lovecraft, avec le concept d’anti-héros en figure de proue, sur le développement de l’arc narratif et la construction du personnage principal.

Braver les routes obscures et hostiles de ce temple mystique qui grouille d’esprits tordus risque fort de mettre en péril votre intégrité physique et mentale, mais l’exploration méticuleuse des lieux révèle bien souvent des secrets enfouis à même de consolider votre foi, élément crucial dans Dark Devotion. Maudite sera la profanation ; mettre la main sur les ressources et équipements du temple sera pourtant nécessaire pour survivre à cette avalanche d’épreuves violentes et de rencontres morbides qui s’annoncent.

Chaque affrontement exige une intuition et des réflexes infaillibles. Les ennemis attaquent et esquivent dans une véritable liturgie macabre difficilement soutenable. Seules ces immenses épreuves et ce flot harassant de souffrance permettront d’honorer dignement le Seigneur qui plane sur le monde sinistre de Dark Devotion, et peut-être de survivre quelques minutes de plus.


Source : Communiqué