- Article publié sur MaXoE.com -
http://www.maxoe.com


infinite RPG lancera sa plateforme de jeu de rôle textuel le 10 janvier prochain



Le 10 janvier 2017, la start-up infinite RPG lancera sa plateforme dédiée au jeu de rôle textuel pour créer des univers transmedia et jouer ses personnages en écrivant.

Depuis 2014, la fondatrice d’infinite RPG Caroline Viphakone-Lamache a vocation à faire connaître le jeu de rôle textuel (aussi appelé RPG de l’anglais « Role Playing Game »).

A l’instar d’un « livre dont vous êtes le héros » collaboratif, ce loisir consiste à interpréter des personnages avec ses amis en écrivant à tour de rôle par correspondance. Les rôlistes pratiquent le jeu de rôle écrit sur de multiples supports : par email, sur les réseaux sociaux, sur forums, via les jeux en réseau (MMORPG)… et bientôt sur infinite-RPG.fr.

Avec son réseau social réunissant déjà plus de 2 000 passionnés, infinite RPG propose désormais son moteur de jeu de jeu de rôle textuel. Sur cette plateforme communautaire innovante, les « Infiniters » pourront remplir leurs profils de rôlistes, partager leurs écrits, rejoindre des univers en tant que joueurs (les « infinite worlds »), ou devenir les « Maîtres » de leurs propres jeux de rôle. Création de feuilles personnage, mode scénario ou libre, personnalisation graphique… toutes ces fonctionnalités seront disponibles via un outil clé-en-main et accessible aux amateurs comme aux professionnels.

Pour l’inauguration de sa plateforme de jeu de rôle textuel le 10 janvier 2017, infinite RPG organise une murder party virtuelle dans son propre jeu de rôle Exquisite Words, créé spécialement pour l’occasion. L’intrigue policière scénarisée par l’auteur Guénolé Boillot, se déroule à l’Exquisite, un hôtel new-yorkais bâti durant la Prohibition, où se mêlent mafia et surnaturel.

Les bêta-testeurs sont invités à jouer soit un client soit un employé de l’hôtel, pour en déceler les mystères… et pour tester la plateforme infinite RPG. Avis donc aux amateurs du genre que nous savons très nombreux !