La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > KISSA > Critiques > Anime > Mushishi, la graine de l’existence
Anime
Mushishi, la graine de l’existence

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Mushishi est un mélange de fantastique, manga philosophique et écologique. Il n’y a pas de section à laquelle il peut être assigné, mais si on se fixe au nom lui-même, tout prend son sens (Mushishi signifie Maître des insectes en japonais).

Mushishi représente bien plus qu’un simple manga ou anime. Il représente l’essence même de ce qui fait de nous des hommes. La pensée que nous apporte ces histoires est tout simplement un voyage dans un monde qu’on aimerait nous aussi pouvoir observer, sentir et toucher. Certains s’accordent à dire que ce monde est un mélange « d’onirisme, de poésie et de nonchalance » alors que ma tendance est à l’inverse : volupté, ésotérisme et hédonisme. Cet anime met en action tous vos sens et toutes vos « sensations ».

Chaque épisode raconte une histoire et chacune de ces histoires met en avant un sens ou un sentiment dans lequel on se sent impliqué et qu’on exagère nous-mêmes devant notre écran. Notre ami Ginko trouve toujours la solution et fait que notre cœur arrive à rester calme même lorsqu’on a peur du Mushi, comme si tout au long des 24 minutes de l’épisode, il nous tenait à nous aussi la main pour nous rassurer.
L’intention n’est pas de passer pour un vieux fou illuminé, mais tout simplement de montrer à quel point la réflexion philosophique qu’apporte Mushishi est grande. Tout y est : l’explication des Arc-en-ciel, le sentiment des gens aveugles, la tristesse et même la mort.

L’histoire

Voilà un monde où il y a une existence à la base de toute autre forme d’existence, et que seuls certains êtres humains peuvent percevoir. Cette existence porte le nom de Mushi et ils peuvent entrer en contact avec les humains pour leur apporter le bonheur comme le malheur. Notre héros, Ginko est un voyageur qui circule dans tout le Japon. Il fait parti des gens qui peuvent les distinguer et qui les étudient, on les appelle les Mushishi.

Une incroyable révélation

L’ignorance n’est pas un mal vous vous en doutez bien, c’est juste la conception d’une erreur. Pour une fois il est important de le dire, l’anime et le manga sont d’une toute autre performance.

Le manga accrochera les plus mordus de la lecture car il laisse place à tout le lyrisme dont vous souhaitez, les dessins sont fins et le tout donne une impression toute aussi nuageuse à votre réflexion. Il ne sera pas rare de sentir le vent caresser votre visage en voyant un bel arc-en-ciel avec Ginko allongé dans l’herbe, fumant une cigarette. Ce manga offre tout simplement des sensations imperceptibles aux plus rêveurs.

L’anime est totalement différent, votre réflexion ne peut pas s’envoler et elle est guidée sans arrêt par une ligne directrice beaucoup plus stricte ; cependant elle offre une dimension incomparable lorsque le tout est en mouvement avec des musiques typiquement traditionnelles du Japon.

Pour conclure sur ce point, à vous de choisir ce que vous préférez. Il est difficile d’expliquer par des mots à quel point la différence est grande, mais si vous essayez les deux, vous comprendrez vite que c’est une sensation qui se ressent et non pas qui s’explique.

Un point de vu philosophique, la conclusion

Il ne s’agit pas ici de faire une analyse approfondie sur le sujet, il s’agit simplement d’analyser des éléments clés et ainsi d’essayer de les exposer au plus grand nombre qui aime la réflexion et la pensée.

En analysant bien globalement Mushishi, une chose importante en ressort, c’est l’idée Nihiliste. Cette idée peut être traduite par : « Si quelque chose existe, c’est forcément l’être ou le non être. Or ni l’un ni l’autre n’existe. » (Gorgias). Le principe de choses non existantes n’est pas dans le sens dans lequel on l’entend, dans notre cas cela exprime qu’elles n’existent pas par elles-mêmes mais qu’elles ont besoin des autres pour exister. De plus, elles ne sont pas durables, donc elles sont transitoires.

Tout ceci reste bien-sûr discutable et je vous invite à en parler en commentaire si le cœur vous en dit. Je serai là pour vous répondre bien entendu.


Initialement publié le 25 Février 2008

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Rien ne peut être comparé à Mushishi et c'est pour ça que cela fait de lui une référence. Ceux qui ne connaissent pas souffrent d'une lacune importante qu'il n'est jamais trop tard de combler. Foncez !
ON A AIMÉ !
- Un regard philosophique
- Une dimension infinie
- Une réalisation proche de la perfection
ON A MOINS AIMÉ...
- Principe des histoires un peu courtes
Mushishi
Support(s) : Anime