MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > Space Battleship : les bons sentiments
Cinéma / DVD /
Space Battleship : les bons sentiments
Dans l'esprit du maître

Appréciation de MaXoE
7
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
On poursuit notre focus sur Leiji Matsumoto. Le film que nous présentons est tiré d'un de ses mangas, adapté aussi en anime. Leiji n'a pas participé directement au film mais, vous allez le voir, sa trace est bien là.

2199. Dans l’espace au dessus de mars. La bataille fait rage entre les humains et des créatures extra-terrestres. Ces derniers prennent largement l’avantage et seul le sacrifice de nombreux soldats permet au vaisseau amiral de la Terre de s’échapper. Mais revenons un peu en arrière. Les créatures ont débarqué cinq ans plus tôt et ont commencé à bombarder notre planète bleue. Cela rend l’atmosphère totalement radioactive et les hommes doivent se terrer sous terre. Parmi ceux-ci, on s’intéresse à un personnage en particulier, Susumu Kodai, frère d’une des victimes de la grande bataille de Mars. Il cherche des métaux à la surface de la planète quand un objet tombe violemment du ciel. C’est un message lointain, d’une race inconnue, qui promet un remède pour la Terre. Les dernières forces armées décident alors de confier le Yamato, le dernier cuirassé terrien au commandant Jūzō Okita et ceci afin d’aller à la rencontre de cette race inconnue. Susumu reprend du service, il a été une légende de l’armée Terrienne par le passé.

Je dous vous l’avouer, je n’ai pas lu le manga ni vu la série animée. J’ai découvert ce long-métrage sans arrières-pensées et je ne ferai donc pas de parallèle entre les différentes versions de l’histoire. Cela dit, je connais bien le genre Matsumoto et on le retrouve bien vivant dans ce film. Le scénario est finalement assez basique, c’est un bon vieux film d’action et d’aventure. L’histoire d’une équipée folle destinée à sauver l’Humanité. Le réalisateur y ajoute les recettes habituelles de Leiji : le sacrifice, l’amitié, l’amour, l’honneur militaire et l’instinct de survie d’une race. De ce point de vue là, on peut donc probablement dire sans se tromper que l’esprit du maître a été respecté. La place du vaisseau est évidemment prépondérante, Leiji a toujours aimé les machines imposantes. 

Le film a divisé le public. Il y a les fans de Matsumoto comme moi qui y ont trouvé la marque du père et ont donc un oeil bienveillant sur cette histoire. Et puis il y a les autres qui trouveront que le film est un poncif. Il est vrai que les personnages sont caricaturaux à souhait et que les événements sont assez prévisibles. On a aussi du mal avec les acteurs qui sur-jouent assez souvent. Mais encore une fois, il faut y voir la retranscription d’un manga, on est donc assez dans le genre. Prenons alors un peu de recul et apprécions le spectacle, sans se prendre la tête. Les images sont magnifiques, avec une jolie restitution sur le bluray que nous avons vu. Les effets spéciaux manquent un peu de précision parfois mais les fans de batailles spatiales y trouveront leur compte. D’ailleurs la mise en scène des combats est tout à fait réussie. 

Un film sans prétention donc qui mise sur le spectacle et les bons sentiments. Ce n’est pas désagréable. Là encore on est dans la ligne de Leiji Matsumoto qui toujours mis l’accent sur la famille, sur le foyer et sur le pardon.

A noter que du côté son, on vous conseille de vous rabattre sur les voix originales. Et puis appréciez la bande originale de Naoki Sato, totalement réussie. 

Appréciation de MaXoE
7
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Voilà un film sans prétention. Si vous le regardez avec des yeux un peu trop adultes, vous risquez de vous moquer un peu de l'histoire et des personnages. Par contre, si vous aimez l'oeuvre de Matsumoto, vous y retrouverez les ingrédients que vous aimez : des sentiments, de l'action et un sacré vaisseau. C'est avec cet oeil que nous lui accordons un 7/10.
ON A AIMÉ !
- Le grand spectacle
- Les combats spatiaux
- L'esprit Matsumoto
- La bande originale
ON A MOINS AIMÉ...
- Un scénario un peu léger
- Des acteurs qui sur-jouent un peu
- Prévisible
Space Battleship : les bons sentiments
Space Battleship
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Takashi Yamazaki
Scénario : Shimako Sato
Casting : Takuya Kimura, Meisa Kuroki, Toshirô Yanagiba, Naoto Ogata, ...
Durée : 2h11
Genre : Science Fiction
Sortie en France : 29/07/2011
Musique : Naoki Sato
Distribution : Wild Side Video
Production : Toshiaki Nakazawa