Focus Spécial Joker
A l’occasion de la sortie du film Joker au cinéma, nous vous proposons depuis le début de la semaine un Focus Spécial consacré au Joker, un personnage que vous pouvez retrouver sur grand écran mais aussi en Comics. Et c’est justement l’objet de ce Concours avec Urban Comics que nous lançons aujourd’hui jusqu’à dimanche minuit qui vous permettra peut-être de gagner un lot comprenant 2 Comics : Joker Renaissance + L’homme Qui Rit ! Pour ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > The Amazing Spiderman : Deux avis, sinon rien !
Cinéma / DVD /
The Amazing Spiderman : Deux avis, sinon rien !

Appréciation de MaXoE
6
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Avant d'aborder le second volet sorti il y a maintenant un peu plus d'une semaine, MaXoE propose une petite piqûre de rappel avec la double critique du premier Amazing Spiderman. Histoire de vous rafraîchir les idées.

Amazing I Une

Amazing I AfficheEn jouant à cache-cache dans sa maison avec ses parents, un petit garçon du nom de Peter découvre qu’une pièce a été cambriolée. Il s’agit du bureau de son père – Richard Parker, un éminent biologiste. Visiblement, les cambrioleurs n’ont pas trouvé ce qu’ils cherchaient. Mais les Parker sont menacés. Ils emmènent alors leur fils chez son oncle et sa tante afin de le protéger et en profitent pour y dissimuler les documents sensibles que cherchaient les cambrioleurs. Puis, ils disparaissent…

Des années plus tard, Peter est lycéen. Un lycéen qui prend régulièrement la défense des plus faibles face aux caïds. Et qui donc se fait « légèrement » chahuter. En rentrant un soir après s’être battu avec l’une des terreurs du lycée, il tombe par hasard sur les documents que ses parents étaient venus dissimuler chez son oncle et sa tante. Intrigué par cette découverte, il se renseigne et ses investigations le mène chez Oscorp, grande multinationale spécialisée dans la recherche scientifique. Il s’y introduit, et se fait malencontreusement piquer par une araignée génétiquement modifiée.

Amazing I Deux

L’avis de Julie

À la base, il devait y avoir un quatrième volet de Spider-Man, toujours avec Sam Raimi aux commandes. Mais le projet avorte. Et Sony décide d’exploiter le filon commercial jusqu’au bout en lançant une nouvelle saga.

The Amazing Spiderman est donc un reboot qui, heureusement, évite l’écueil du pur remake. Contrairement à la précédente trilogie, ce film s’intéresse plus au passé de Peter Parker et au pourquoi il en est là aujourd’hui. De même, certains personnages sont beaucoup plus développés tandis que d’autres (que l’on retrouvait dans les Sam Raimi) sont quasi, voire totalement, inexistants.

Mais bon, cela ne fait pas tout. Le film reste en effet extrêmement lisse. Il n’y a pas vraiment de recherche dans la mise en scène. Un manque total d’audace. Pour ma part, j’ai trouvé les passages avec Le Lézard très très longs, alors qu’il y aurait eu tout un intérêt à développer plus en profondeur le personnage du Docteur Connors. Quant à notre ami Peter Parker/Spidey, il est un peu trop teenager pour être crédible. Et sa romance avec Gwen Stacy, qui aurait pu être réussie, frôle la mièvrerie. À noter tout de même que l’humour et la désinvolture du jeune Spiderman sont plutôt bienvenues et bien traitées. Enfin, si le scénario a le mérite d’être cohérent et empêche donc au spectateur de se perdre en essayant de suivre, il en dit soit trop soit pas assez sur les parents de Peter. Car si l’on sent que quelque chose se trame, cela reste trop évasif pour donner l’envie d’en savoir plus. Bizarrement.

En bref, un film on ne peut plus formaté. Du blockbuster en puissance et extrêmement commercial.

Bon, j’avoue, je suis juste frustrée que Sony ne nous ait pas laissé l’occasion de découvrir Spider-Man IV. Il devait y avoir John Malkovich quand même…

La note de Julie : 5/10

Amazing I Trois

L’avis de Tof

Je dois avouer que j’étais quelque peu circonspect à l’annonce d’une nouvelle trilogie de Spiderman. Cela dit, la première trilogie, qui a pourtant eu les faveurs de la critique nationale, ne m’a pas totalement convaincu : trop de clichés, pas assez de noirceur.

Cet épisode commence plutôt bien. On a le droit à une approche toute en douceur du personnage de Peter. Sa relation aux autres, son initiation aux nouveaux pouvoirs sont approchés avec plus de finesse. Gwen est pas mal aussi dans son genre, maligne, avec du caractère, tout ce qu’il faut pour contrebalancer notre araignée. Le dernier tiers du film est plus convenu avec des affrontements bien orchestrés mais sans surprises. On apprécie tout de même de voir le Lézard incarné sur grand écran.

Et puis cela colle vraiment bien à l’esprit des comics. Un Peter plutôt timide et un Spiderman grande gueule en plein combat. Il ne peut pas s’arrêter de tourner les choses en dérision, c’est très proche de l’esprit de la BD, beaucoup plus que ne l’était la première trilogie de ce point de vue là.

Enfin, les effets spéciaux sont totalement réussis avec quelques scènes d’action et de voltige d’anthologie !

La note de Tof : 7/10

Appréciation de MaXoE
6
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Comme à notre habitude, les avis divergent. Si pour les fans, cette nouvelle saga est visiblement une bonne surprise, ce film a tout de même tendance à tomber dans le mièvre. À voir si vous un inconditionnel de l'homme-araignée, à fuir si voulez éviter le teen movie.
ON A AIMÉ !
- Les effets spéciaux
- Un Peter attachant
- Le Lézard à l'écran...
ON A MOINS AIMÉ...
- ... Ou pas.
- Des scènes convenues
- Un aspect vraiment trop lisse
The Amazing Spiderman
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Marc Webb
Scénario : Alvin Sargent, Steve Kloves et James Vanderbilt, d'après les personnages de Steve Ditko et Stan Lee
Casting : Andrew Garfield, Emma Stone, Rhys Ifans, Martin Sheen, Salliy Field, ...
Durée : 2h 17min
Genre : Super-Héros
Sortie en France : 04/07/2012
Sortie aux Etats-Unis : 03/07/2012
Musique : James Horner
Distribution : Sony Pictures et Columbia Pictures
Production : Marvel Studios, Columbia Pictures et Laura Ziskin Productions