La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > The Hobbit – La Bataille des Cinq Armées : Deux avis, sinon rien !
Cinéma / DVD /
The Hobbit – La Bataille des Cinq Armées : Deux avis, sinon rien !

Appréciation de MaXoE
6
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Voilà un moment qu'un double avis sur le cinéma n'avait pas été proposé dans nos colonnes. Pour parler franchement, Tof avait trop peur de ce que je pouvais écrire sur ce dernier volet des aventures du Hobbit pour me laisser le chroniquer toute seule.
The Hobbit 3 Une

The Hobbit 3 AfficheLes Nains ont échoué dans leur tentative de tuer le dragon Smaug. Il s’est enfui de La Montagne Solitaire pour se diriger vers Lac-ville sur laquelle il décide de déchaîner sa colère. Une colère sans merci.

Thorin, décidé à ne pas quitter Erebor maintenant qu’il l’a reconquit, cherche sans relâche l’Arkenstone. L’or semble exercer sur lui le même pouvoir que sur le dragon et il sombre peu à peu dans la folie.

Mais il n’est pas seul à vouloir posséder toutes ces richesses. Maintenant que La Montagne Solitaire a été libérée de l’emprise de Smaug, les Elfes, les Hommes, les Wrags et les Orques en convoitent également ses trésors et la menace est imminente.

À Dol Guldur, Gandalf fait face à une autre menace. Une menace encore tapie dans l’ombre. Mais une menace bien plus terrible que ce que les Nains s’apprêtent à affronter en Erebor…

The Hobbit 3 Deux

L’avis de Julie

Pas le temps de respirer avec cette Bataille des Cinq Armées. Dès les premières secondes, le spectateur se trouve immergé en pleine action. Exactement au même endroit où La Désolation de Smaug l’avait quittée. Le rythme est soutenu. Et les visuels sont toujours aussi beaux, Peter Jakson étant un réalisateur sachant maîtriser à la perfection les technologies actuelles.

Mais passé cela, le cinéaste retombe rapidement dans ses travers habituels, usant et abusant des scènes spectaculaires. Sur 2h30 de film, au moins 1h30 sont consacrées à la fameuse bataille des cinq armées, ne laissant que peu de place au reste. Le film en est long. Très long. Trop long.

Quelques passages tirent tout de même leur épingle du jeu, avec un très bon travail de mise en scène. La folie de Thorin est – par exemple – très bien rendue. De même, les scènes réunissant Gandalf, Saroumane, Elrond et Galadriel à Dol Guldur sont très sombres, d’une belle esthétique, servant intelligemment de transition avec la trilogie du Seigneur des Anneaux. De fait, l’inutilité du personnage de Legolas n’en devient que plus flagrante, tant il n’apporte rien à l’intrigue générale et ne sert – au final – que de pseudo fil rouge (totalement capilotracté) aux deux sagas, alimentant par ailleurs une romance dont on ne comprend toujours pas la place ici.

Au final, cette Bataille des Cinq Armées est beaucoup plus intéressante dans la transition qu’elle opère avec La Communauté de l’Anneau que pour son intrigue en elle-même.

La note de Julie : 5/10

The Hobbit 3 Trois

L’avis de Tof

Voilà donc le troisième opus du Hobbit façon Peter Jackson. Le deuxième épisode m’avait conquis. Sombre à souhait, il avait surtout le mérite d’apporter son lot de personnages sympathiques. On y découvrait aussi quelques bribes de leur passé, assez pour se questionner sur certains. Bref, du bon boulot.

La Bataille des Cinq Armées fait moins dans la finesse, c’est évident. Il faut dire que l’on s’y attendait un peu : le dénouement se ferait forcément au fil de l’épée. Oui, les batailles sont longues, trop longues même parfois. Peter Jackson aime cet univers et il le prouve mais il abuse un peu de tout. Trop de combats, trop de bravoure, trop de scènes convenues aussi.

Étant un fan du monde de Tolkien, j’ai quand même pris du plaisir, évidemment. Tout est fait pour le fan service, on est heureux de retrouver une dernière fois la Terre du Milieu. Mais on l’est encore plus quand le réalisateur fait du cinéma et pas seulement des effets spéciaux. Le traitement du changement de Thorin est goûteux, la prise de maturité de Bilbo ne l’est pas moins. Là, Peter Jackson sait prendre le temps de la construction des personnages. On aime aussi quelques passages d’action plus originaux comme le combat mettant en scène Galadriel ou encore le duel entre Thorin et Azog. Pourquoi ne pas avoir multiplié les introspections, les scènes plus intimes pour mieux nous décrire les jalousies et les envies ?

Côté casting, j’ai beaucoup apprécié le travail de Martin Freeman, en justesse, envahi par le hobbit.

Les elfes, les nains, les hobbits, les orcs et les magiciens vont me manquer c’est sûr même si ce dernier épisode n’est pas exempt de défauts.

La note de Tof : 6/10

Et si vous voulez vous replonger dans nos précédentes critiques, voici nos avis sur Un Voyage Inattendu lors de sa sortie en salle, puis en DVD, ainsi que notre double-avis sur La Désolation de Smaug.

Appréciation de MaXoE
6
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Un film qui - comme les deux précédents - saura trouver son public. Celui des fans. Si ce dernier volet permet à tout spectateur de passer un bon moment dans les salles obscures, il reste un long-métrage convenu, sans surprises, même si la transition vers Le Seigneur des Anneaux est bien opérée. À voir pour boucler la boucle donc. Et également pour passer un agréable moment en famille.
ON A AIMÉ !
- Un beau travail de mise en scène sur certains passages, les plus introspectifs
- Le dernier quart d'heure
- La transition avec Le Seigneur des Anneaux
ON A MOINS AIMÉ...
- Un scénario assez convenu dans l'ensemble
- Les scènes de batailles trèèèèèèèès longues
- L'inutile romance
- Le tout aussi inutile Legolas
The Hobbit - La Bataille des Cinq Armées
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Peter Jakson
Scénario : Peter Jackson, Guillermo del Toro, Fran Walsh et Philippa Boyens, d’après le roman de J. R. R. Tolki
Casting : Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage, Benedict Cumberbatch (voix), Luke Evans, ...
Durée : 2h 24min
Genre : Heroic Fantasy
Sortie en France : 10/12/2014
Sortie aux Etats-Unis : 17/12/2014
Musique : Howard Shore
Distribution : Warner Bros.
Production : Carolynne Cunningham, Peter Jackson, Fran Walsh et New Line Cinema