Nous avons décidé sur MaXoE de vous proposer une série de dossiers sur DC Rebirth. Cet univers a débarqué en librairie et en kiosque, et il est parfois difficile pour les lecteurs de s’y retrouver. C’est une spécialité des comics de super-héros, Marvel arrive très bien aussi à brouiller les pistes pour le commun des mortels.  Un peu d’explications peut-être. L’idée avec Rebirth, c’est de donner un nouveau départ à toutes les séries de ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > Watchmen – Les Gardiens : Deux avis, sinon rien !
Cinéma / DVD / / /
Watchmen – Les Gardiens : Deux avis, sinon rien !

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Après un joli tour d'horizon de tout ce qui constitue l'univers des Watchmen, voici que s'achève ce Focus consacré à ces héros si particuliers. Héros qui ont fait l'objet - comme bien d'entre eux avant ça - d'une adaptation ciné. Une adaptation ciné particulière, à l'image de ses justiciers. Elle risque donc d'en dérouter certains, mais elle est diablement fidèle au style de Moore et Gibbons.

Watchmen Une

Watchmen Affiche1985. En pleine Guerre Froide, les États-Unis et le Bloc Soviétique sont sur le point de déclencher un conflit nucléaire sans retour.

Au beau milieu de la nuit, un homme livre un combat à mort dans son appartement. Il est défenestré. Cet homme, c’est Edward Blake. Également connu comme étant Le Comédien, un ancien membre des Minutemen, puis des Watchmen. Mais quésaco ? Tout simplement deux bandes de justiciers, la seconde ayant pris la relève de la première après que ses membres aient raccroché le masque et les collants.

Comme leurs prédécesseurs, les Watchmen ont tous abandonné leur costume. Tous ? Non. Pas tout à fait. L’un d’entre eux – Rorschach – résiste encore et toujours à l’envahisseur. Il décide de mener l’enquête, convaincu que quelqu’un – ou quelques uns – cherchent à éliminer les anciens héros. Mais ceci n’est que de la poudre aux yeux venant cacher une question bien plus complexe. Une question d’échelle internationale et qui pourrait bien bouleverser l’ordre mondial définitivement.

Watchmen Comédien

L’avis de Julie

Même si les supers-héros font régulièrement passer de bons moments au cinéma, ils ne sont pas ma tasse de thé – contrairement à Tof, notre spécialiste es collants bleus. Mais malgré cela, on peut reconnaître à ce film signé Zack Snyder une certaine qualité.

Le travail au niveau de l’ambiance générale est assez impressionnant. Ici, on est loin des films de supers-héros habituels dans lesquels nous est servie une S-F traditionnelle. Au contraire, le spectateur est mis face à une belle uchronie – sans doute déjà très bien construite par les auteurs du comics – avec ce qu’il faut de réalisme par rapport à l’époque, mais en même temps de fantastique par rapport à l’univers des justiciers. Un regret toutefois : un style qui oscille entre des plans foncièrement cinématographiques et d’autres tentant de coller au plus près aux planches d’un comics, sans vraiment se décider pour l’un ou pour l’autre, contrairement à ce qu’avait su faire Robert Rodriguez avec Sin City. Dans Watchmen, cet entre-deux laisse un goût d’inachevé.

Il est aussi assez agréable de se trouver face à des supers-héros anti-héros, bien loin de l’image lisse et manichéenne que l’on se fait de ce milieu (à tort, car les justiciers sont plus ambivalents que ce que l’on croît). Si ceci est dû à l’histoire qu’ont souhaité construire Moore et Gibbons, le film le rend plutôt bien par son intrigue. Moins par ses acteurs. Car mis à part Jackie Earle Haley (Rorschach) et Jeffrey Dean Morgan (Le Comédien) qui livrent deux jolies prestations, le reste de la distribution est plutôt effacé par rapport à l’ambiance vintage, personnage principal de ce film au détriment de ses héros masqués.

Malgré quelques défauts – dont un générique de début de dix minutes totalement inutile et n’apportant rien au reste du film – Watchmen, sans être une grande œuvre du 7ème art, est assez réussi dans son genre. Il plaira principalement aux aficionados, déroutera peut-être certains spectateurs. En tout cas, on peut lui reconnaître une certaine originalité dans la manière de traiter les supers-héros. Car même si le gros du travail est dû aux auteurs du comics, le film le rend bien.

La note de Julie : 7/10

Watchmen Spectre Soyeux Manhattan

L’avis de Tof

Quel film ! Une véritable claque pour qui aime le monde des comics et pour qui connaît celui des Watchmen. Alors oui, probablement que les amoureux du 7ème art n’y verront pas une œuvre, son aspect BD pouvant rebuter mais les autres, ceux qui cherchent le fantastique et l’uchronie, en auront pour leur argent. 

Ceux qui ont lu le comics ne pourront que saluer le total respect (à quelques détails près) de l’œuvre d’Alan Moore et Dave Gibbons. Par moments, on pourrait presque regretter que Zack Snyder n’ait pas pris plus de libertés sur ce terrain là. Il faut dire que le scénario en béton de la BD est déjà suffisamment fouillé pour ne pas en rajouter. Les personnages sont reproduits à la perfection et c’est un bonheur absolu de les voir enfin s’animer sous nos yeux. Surtout que l’on retrouve la patte Snyder, celle que l’on a pu apprécier dans Man Of Steel. Les plans rapprochés font la part belle aux objets inanimés. Il fixe son objectif sur ces détails donnant toute son importance à chacun. Sa caméra colle parfaitement au genre comics, à la BD en général d’ailleurs. Le grain est aussi parfait pour cette histoire, on y retrouve des moments de netteté mais aussi parfois un grain mettant en valeur les contrastes lumineux. Bref du très beau boulot. Le Bluray que nous avons eu entre les mains retranscrit parfaitement cette image, le transfert est parfait. 

Alors oui, Zack a bénéficié de cette belle histoire originale mais on sent sa passion pour ce récit du début à la fin du film. Ce 9/10 est élevé mais il s’adresse essentiellement aux fans de comics qui ne peuvent pas ne pas aimer ce long-métrage. On y traite surtout de la folie humaine, de l’amitié, de l’amour déçu mais aussi du cynisme ambiant. Se pose aussi la question des justiciers masqués. Ceux que l’on nous présente ici sont loin d’être irréprochables, loin de là.

La phrase qui résume tout est bien sûr celle-là : « Qui surveille les gardiens ? ».

La note de Tof : 9/10

 
Pour compléter la critique, un test de sa bande-originale est disponible ici.
Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Un film indéniablement fait pour les connaisseurs, les habitués du genre. Les autres risquent d'être déroutés par cette ambiance surprenante, bien que très convaincante. Au-delà de l'aspect cinématographique dans l'ensemble réussi - avec toutefois quelques défauts - ce film fait preuve d'une grande qualité : il donne envie aux profanes de s'intéresser à l'univers de ces justiciers si particuliers. Si vous avez la chance d'avoir un fan de collants bleus sous la main, empressez-vous de lui braquer son comics histoire de vous familiariser un peu plus avec ces héros masqués !
ON A AIMÉ !
- L'ambiance vintage
- L'uchronie
- Une œuvre parfaitement en accord avec le comics
- Le grain de l'image et les plans rapprochés
- Un film de héros à part
ON A MOINS AIMÉ...
- Un générique de début inutile et bien trop long
- Des acteurs peu mis en valeur
- L'absence du moindre bonus sur le Bluray simple
Watchmen - Les Gardiens
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Zack Snyder
Scénario : David Hayter et Alex Tse, d'après l'oeuvre d'Alan Moore et Dave Gibbons
Casting : Jackie Earle Haley, Patrick Wilson, Malin Akerman, Billy Crudup, Jeffrey Dean Morgan, ...
Durée : 2h 43min
Genre : Science-Fiction, Action, Super-Héros
Sortie en France : 04/03/2009
Sortie aux Etats-Unis : 06/03/2009
Musique : Tyler Bates
Distribution : Warner Bros. et Paramount Pictures
Production : Lawrence Gordon, Lloyd Levin, Deborah Snyder, Warner Bros. et DC Comics