- Article publié sur MaXoE.com -
http://www.maxoe.com


Brèves de Cannes – Vendredi 17 mai 2019 : Little Joe, Dolor y Gloria, Zombi Child & The Shining



Cette nouvelle journée sur la Croisette voit l’entrée en compétition de la seconde réalisatrice en lice pour la Palme d’Or : Jessica Hausner. S’il s’agit de sa première participation pour le prestigieux prix, elle n’en est pas à sa première venue sur la Croisette. Présente pour la première fois en 1999 pour son court-métrage Inter-View – Mention spéciale du Jury de la Cinéfondation – la cinéaste autrichienne a depuis été sélectionnée trois fois au Certain Regard, en 2001, 2004 et 2014 pour Lovely Rita, Hôtel et Amour fou. Le film qu’elle présente aujourd’hui – Little Joe – est une parabole autour d’une plante rouge vermillon issue de manipulations génétiques et qui aurait pour vertu, au-delà de sa beauté esthétique, de rendre son propriétaire heureux s’il s’occupe d’elle correctement.

En compétition pour la première fois en 1999 pour Tout sur ma mère (qui reçoit le Prix de la mise en scène), et ayant depuis foulé le tapis rouge cinq autres fois en tant que réalisateur : en 2004, 2006, 2009, 2011 et 2016 pour La Mauvaise Education (hors compétition), Volver (Prix du scénario et Prix d’Interprétation Féminine collectif), Les Étreintes BriséesLa Piel que Habito et Julieta, il a été choisi en 2017 pour présider le jury chargé de remettre la Palme d’Or lors des soixante-dix ans du Festival. Jamais lauréat lui-même de ce prix, Pedro Almodóvar est à nouveau en compétition cette année avec Dolor y Gloria (Douleur et Gloire, aujourd’hui-même sur nos écrans noirs). Retrouvant pour l’occasion ses deux acteurs fétiches – Penélope Cruz et Antonio Banderas – le cinéaste espagnol signe une fois de plus un film en hommage à son art, relatant le parcours d’un réalisateur en souffrance qui se replonge dans le passé afin d’y trouver son salut.

Du côté de la Quinzaine des Réalisateurs, le réalisateur français Bertrand Bonello (par ailleurs sélectionné trois fois en compétition pour la Palme d’Or en 2003, 2011 et 2014 pour Tiresia, L’Apollonide : Souvenirs de la maison close et Saint Laurent) présente aujourd’hui Zombi Child, adapté de l’histoire de Clairvius Narcisse, un haïtien drogué par des esclavagistes et convaincu d’être devenu un zombie. Ce récit a déjà fait l’objet d’une première adaptation par le maître de l’horreur Wes Craven en 1987, sous le titre L’Emprise des ténèbres.

Enfin, pour rester dans le domaine horrifique, sachez que Cannes Classics propose en Séance de Minuit la projection du chef-d’œuvre de Stanley Kubrick The Shining. Sorti en 1979, le film sera présenté par le cinéaste mexicain Alfonso Cuarón.