La nouvelle formule de MaXoE est arrivée ! Le nouveau design est désormais en ligne, avec son lot de nouveautés (et il y en a beaucoup). Le changement est assez radical puisque le site est désormais consultable sur mobile de manière optimisée afin de vous permettre de nous lire partout. Idéal pour consulter votre site MaXoE préféré pendant vos vacances ! Cette version est aussi plus ‘légère’ ce qui devrait rendre le site plus rapide, mais nous n’avons pas ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Festival MaXoE : La sélection Ciné – Catégorie Animation
Cinéma / DVD
Festival MaXoE : La sélection Ciné – Catégorie Animation

Parce que le septième art n’est pas uniquement un monde dédié aux adultes, voici une sélection spéciale petites têtes blondes avec à l’honneur le cinéma d’animation. Et puis, ça n’est pas parce que l’on a grandi que l’on ne peut pas nous aussi apprécier ce genre de choses !

MaXoE Festival Cinéma

Hôtel Transylvanie

hotel-transylvanie-affDracula a créé un hôtel un peu étrange, il est destiné aux monstres en tout genre. Sa devise : chez moi vous ne serez pas agressés par les humains. Oui vous avez bien lu, dans ce film les monstres ont peur des hommes. Ben oui, c’est la trame habituelle, la peur de l’autre, de celui qui est différent. On nous l’avait déjà servi dans Shrek ou encore dans Monstres et Compagnie. Pas grave, le contexte nous plaît car le casting fait rêver : la momie, Frankenstein (monsieur et madame), le blob, l’hydre, j’en passe et des meilleurs. 

Dans ce monde très décalé, il y a la fille de Dracula, Mavis, qui tranche un peu avec le reste. Elle vient d’avoir 118 ans et de ce fait, voudrait s’émanciper et aller voir le monde, le vrai, loin de cet hôtel qui est une prison dorée. Mais son cher papa a du mal à accepter qu’elle grandisse et il a vraiment peur de la race humaine qui lui a déjà joué des tours par le passé. 

Le jour de l’anniversaire de Mavis, un humain, Jonathan, arrive à entrer, par hasard, dans l’hôtel alors que Dracula en a fait un lieu normalement inaccessible. Il va devoir cacher l’humain s’il veut sauvegarder la réputation de son établissement … Le reste est une histoire de mensonges, de gags et de quiproquos.

C’était Tof qui avait proposé la critique de ce film. Pour retrouver son article, c’est ici que ça se passe.

 

La Reine des Neiges

Reine des Neiges AfficheElsa et Anna sont les deux filles du Roi et de la Reine d’Arendelle. Depuis toujours, une belle complicité unit les deux fillettes qui passent leur temps à jouer ensemble dans les couloirs de leur palais. Ce que préfère Anna ? Voir sa sœur fabriquer de la neige à l’intérieur du château. Car oui, Elsa a un pouvoir de naissance. Celui de créer et contrôler un univers de neige et de glace tout autour d’elle.

Un jour, lors d’un de leurs jeux habituels, un accident survient. Elsa, sans le vouloir, blesse Anna avec son pouvoir. Grâce à l’intervention de trolls de la forêt, la fillette sera finalement sauvée. Par précaution toutefois, le Roi et la Reine d’Arendelle prennent la décision de lui effacer la mémoire afin qu’elle ne se souvienne pas de ces événements, ni du fait que sa sœur possède des pouvoirs magiques. Quant à Elsa, elle craint dorénavant tellement de faire du mal aux personnes qui l’entourent qu’elle décide de vivre recluse dans sa chambre, évitant tout contact avec le monde extérieur. Du jour au lendemain, la complicité des deux sœurs disparaît et Anna est dans l’incompréhension.

Les années passent et Elsa, qui est l’aînée des deux sœurs, s’apprête à accéder au trône. Elle va devoir réapparaître à la face du monde. Mais ses pouvoirs sont de moins en moins contrôlables et se révèlent à la moindre contrariété. Lors de la cérémonie de son couronnement, un événement va provoquer les pouvoirs d’Elsa de manière si puissante qu’ils vont plonger le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel.

Pensant ne provoquer que le malheur autour d’elle, elle s’enfuit. Anna, sa cadette, décide de partir à sa recherche.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce Disney, la critique complète est par là.

 

La Grande Aventure Lego

La Grande Aventure Lego AfficheEmmet est un personnage Lego tout ce qu’il y a de plus banal. Le basique du basique, formaté à souhait et totalement transparent pour ses petits camarades de jeu. Par un concours de circonstances, il va être pris pour celui qu’il n’est clairement pas : le Spécial, un être censé sauver le monde des Lego de la menace du terrible Lord Business, véritable despote qui règne et politiquement et économiquement sur l’univers Lego, univers qu’il envisage tout simplement de détruire grâce à une arme mystérieuse, le Kraggle.

Pour Emmet et ses farfelus compagnons de route (le mage Vitruvius, la suvitaminée Cool-Tag, ou encore notre bon vieux Batman), la mission est de taille : anéantir le Kraggle grâce à la Pièce Manquante avant que Lord Business ne mette son plan machiavélique à exécution. Et vu qu’Emmet n’est pas vraiment le Spécial, les choses vont s’avérer plus difficiles que prévu.

Pour la critique de ce film dans son intégralité, suivez ce lien !