Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Sorties DVD : A la Merveille, Des Morceaux de Moi, Only God Forgives, L’attentat
Cinéma / DVD
Sorties DVD : A la Merveille, Des Morceaux de Moi, Only God Forgives, L’attentat

Bien des films font leur arrivée dans les bacs cette semaine. Quatre ont retenu notre attention, sortant tous aujourd’hui même. S’agissant des DVD d’Only God Forgives (dont vous pouvez retrouver ici une critique du film lors de sa sortie dans les salles obscures) et de L’Attentat, MaXoE vous en proposera très prochainement un test dans ses colonnes. Pour les deux autres – A la Merveille et Des Morceaux de Moi – la présentation a lieu plus bas.

A la Merveille Une

 

A la Merveille

Affiche A la MerveilleGenre : Drame

Support : DVD & Blu-Ray

Sortie en salle : 6 mars 2013

Réalisation : Terrence Malick

Casting : Ben Affleck, Olga Kurylenko, Rachel McAdams, Javier Bardem, …

Durée : 1h 53min

Le synopsis officiel : Même s’ils se sont connus sur le tard, la passion qu’ont vécue Neil et Marina à la Merveille – Le Mont-Saint-Michel – efface les années perdues. Neil est certain d’avoir trouvé la femme de sa vie. Belle, pleine d’humour, originaire d’Ukraine, Marina est divorcée et mère d’une fillette de dix ans, Tatiana. Désormais, le couple est installé dans l’Oklahoma. Leur relation s’est fragilisée : Marina se sent piégée. Dans cette petite communauté américaine, elle cherche conseil auprès d’un autre expatrié, un prêtre catholique nommé Quintana. L’homme a ses propres problèmes : il doute de sa vocation. Marina décide de retourner en France avec sa fille. Neil se console avec Jane, une ancienne amie à laquelle il s’attache de plus en plus. Lorsqu’il apprend que rien ne va plus pour Marina, il se retrouve écartelé entre les deux femmes de sa vie. Le père Quintana continue à lutter pour retrouver la foi. Face à deux formes d’amour bien différentes, les deux hommes sont confrontés aux mêmes questions.

Les critiques de la presse : De la poésie. Difficile de qualifier autrement le cinéma de Terrence Malick. Et A la Merveille ne fait pas exception. La puissance des images à elle seule suffit à émouvoir. La photographie y est d’ailleurs somptueuse, comme toujours. La mise en scène virtuose en appelle plus que jamais à l’humilité ainsi qu’à l’humanité. Un film lumineux qui rappelle ô combien toute histoire d’amour est un trésor qu’il faut protéger.

 

 

Des Morceaux de Moi

Des morceaux de moi AfficheGenre : Comédie dramatique

Support : DVD

Sortie en salle : 13 février 2013

Réalisation : Nolwenn Lemesle

Casting : Zabou Breitman, Tchéky Karyo, Adèle Exarchopoulos, Adélaïde Leroux

Durée : 1h 30min

Le synopsis officiel : Un père lunaire et vieux avant l’âge, une mère malade et tyrannique, une sœur disparue il y a 4 ans et moi, Erell, qui filme tout, tout le temps … Un beau tableau de famille. J’habite la même ville ouvrière depuis toujours. On y naît, on y meurt. Et entre les deux, rien à faire sinon traîner avec mes potes, Gabin, Javier et Le Majeur. Une nuit, ma sœur Sarah réapparaît. Les morceaux de moi s’assemblent…

Les critiques de la presse : Un premier film qui fait preuve de quelques maladresses, notamment un manque de spontanéité. Toutefois, il arrive à offrir certains moments de grâce et dépeint avec justesse les rapports humains. Un film inégal donc. Mais il a le mérite d’avoir déniché une perle avec Adèle Exarchopoulos. Elle trouve ici son premier grand rôle avant sa consécration à Cannes en mai dernier avec La Vie d’Adèle, au cinéma la semaine prochaine.