Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Sorties DVD Janvier 2018 : Guerre & Paix, Les Proies, Wind River, Good Time, Le Redoutable, …
Cinéma / DVD / Télé/Séries /
Sorties DVD Janvier 2018 : Guerre & Paix, Les Proies, Wind River, Good Time, Le Redoutable, …
Nouvelle année, nouvelle formule !

Vous l’aurez sans doute compris, le rendez-vous consacré aux DVD & Blu-Ray change pour passer d’un format hebdomadaire à un format mensuel. Chaque premier mercredi du mois, il sera maintenant possible d’anticiper les achats des futures « version galette » de vos films ou séries préférés !

 

Mardi 2 janvier

Guerre & Paix

Réalisation : Tom Harper

Scénario : Andrew Davies, d’après le roman Guerre et Paix de Léon Tolstoï

Casting : Lily James, Paul Dano, James Norton, Brian Cox, Jim Broadbent, …

Genre : Drame historique

Durée : 5 x 1h et 1 x 1h 30min (6 épisodes)

Diffusion télévisée (France) : 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis : L’adaptation du roman de Tolstoï qui raconte le règne du Tsar Alexandre Ier et le triangle amoureux entre Natasha Rostov, Pierre Bezukhov et Andrei Bolkonsky.

L’avis de MaXoE : Une série télévisée pour les adeptes de grandes fresques historiques, dotée d’une belle distribution et qui a le mérite d’être plus précise que celle sortie au début des années 2000. La BBC a toujours été plutôt douée avec ce genre d’adaptations.

 

Les Proies

Réalisation : Sofia Coppola

Scénario : Sofia Coppola, d’après le roman Les Proies de Thomas P. Cullinan

Casting : Colin Farrell, Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Elle Fanning, …

Genre : Drame, Thriller

Durée : 1h 33min

Sortie en salles : 23 août 2017

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d’un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu’elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l’atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu’à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.

La critique de MaXoE : S’il n’est pas le meilleur film de sa réalisatrice (difficile d’égaler la beauté de Lost in Translation), Les Proies a le mérite de happer le spectateur grâce à son ambiance. Une ambiance sombre, pesante, cotonneuse, où le danger est tapi dans l’ombre sans que l’on ne sache à l’avance quand ni comment il va surgir. En cela, ce huis clos qui mise tout sur son atmosphère est une réussite et son Prix de la Mise en Scène est loin d’être un hold-up. De même, l’allure angélique de chacune des actrices – qui se révèlent aussi belles que dangereuses – ajoute encore à la qualité de cette oeuvre aussi douce que cruelle.

L’élégance incontestable de ces Proies est telle que malheureusement, la cruauté des protagonistes manque d’intensité. Les ambiguïtés ne sont pas suffisamment mises en valeur et la tension, toujours palpable, n’explose jamais vraiment. Il en ressort un sentiment général de frustration. Mais c’était peut être là l’intention de Sofia Coppola.

 

Jeudi 11 janvier

Wind River

Réalisation : Taylor Sheridan

Scénario : Taylor Sheridan

Casting : Jeremy Renner, Elizabeth Olsen, Graham Greene, Kelsey Chow, …

Genre : Thriller

Durée : 1h 47min

Sortie en salles : 30 août 2017

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature…

Critiques de la presse : Prix de la mise en scène de la section « Un certain regard » du dernier Festival de Cannes, Wind River est un polar brutal ne faisant aucun cadeau à son spectateur. Malgré quelques maladresses dues à son statut de premier film, ce thriller est un film efficace aussi violent que poétique. Et dans lequel Jeremy Renner montre toute l’étendue de son talent.

 

Mardi 23 janvier

Good Time

Réalisation : Joshua et Ben Safdie

Scénario : Ronald Bronstein et Joshua Safdie

Casting : Robert Pattinson, Ben Safdie, Jennifer Jason Leigh, …

Genre : Thriller, Drame

Durée : 1h 40min

Sortie en salles : 13 septembre 2017

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Un braquage qui tourne mal… Connie réussit à s’enfuir mais son frère Nick est arrêté.
Alors que Connie tente de réunir la caution pour libérer son frère, une autre option s’offre à lui : le faire évader. Commence alors dans les bas-fonds de New York, une longue nuit sous adrénaline.

Critiques de la presse : Tout, au départ, paraît arbitraire, improvisé, mais procède en réalité d’une grande précision d’écriture et de mise en scène. Un voyage au bout de la nuit qui vous scotche à votre fauteuil et aimante chaque parcelle de votre cerveau. Une oeuvre ramassée et tendue, franche et direct, et à plusieurs facettes.

 

Mardi 30 janvier

Le Redoutable

Réalisation : Michel Hazanavicius

Scénario : Michel Hazanavicius, d’après l’autobiographie Un an après d’Anne Wiazemsky

Casting : Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Bejo, Grégory Gadebois, …

Genre : Comédie, Biopic

Durée : 1h 47min

Sortie en salles : 13 septembre 2017

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde.
Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoïste hors système aussi incompris qu’incompréhensible.

Critiques de la presse : De même que The Artist était transcendé par l’interprétation de Jean Dujardin, Le Redoutable doit en partie sa réussite au talent fou de Louis Garrel, impérial en sosie de Jean-Luc Godard. La mise en scène signée Michel Hazanavicius est une reconstitution pop d’une époque agitée, pleine d’humour et de délicatesse. Entre hommage et dérision, le film se situe dans la droite ligne d’une partie de l’oeuvre de Godard, celle d’une comédie populaire exigeante n’oubliant pas d’être ludique et accessible.