MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Archangel (Glénat), Justice League Rebirth T3 (Urban Comics)
Livres / BD / / / /
Comics en Vrac : Archangel (Glénat), Justice League Rebirth T3 (Urban Comics)
voyage temporel et super pouvoirs

Cette semaine, on vous propose deux mondes différents. Celui d’une uchronie dans Archangel et celui des collants des super-héros dans Justice League.

 

Archangel

2

Le monde est dévasté. Tout est plus ou moins radioactif et ce sont les Etats-Unis qui dominent, sans partage. Un événement dans le passé, juste après la deuxième guerre mondiale a rasé les grandes capitales. Cette Amérique toute puissante a créé une machine permettant de dupliquer les lignes temporelles. En gros, ils créent des univers parallèles. Le président des Etats-Unis envoie son fils dans un de ces univers, en 1945, pour agir sur les événements et reproduire cette continuité. La famille veut ainsi asseoir sa domination sur tous les mondes. Enfin c’est ce que je comprends. Parallèlement la résistance envoie des agents pour stopper le fiston. 

Confus. Voilà ce que je pense de cette première incursion de l’auteur William Gibson dans le monde des comics. Peut-être que le format ne lui permet pas de développer sa narration. Le début est plutôt bon mais on a tout de même du mal à voir les ficelles scénaristiques se dénouer. Franchement c’est difficile de s’y retrouver. Il y a aussi le dessin qui ne nous convainc pas toujours. Les décors sont plutôt réussis mais les visages nous posent quelques soucis de reconnaissance. Et pourtant l’idée était bonne et l’ambiance de 1945 est plutôt réussie. En substance, une BD qui peut vous occuper un petit moment mais qui ne vous marquera pas. 

Scénario : William Gibson – Dessins : Butch Guice, Alejandro Barrionuevo – Archangel – Glénat – Glénat Comics – 160 pages – avril 2018 – prix 19,95 €

 

Justice League Rebirth T3, Intemporel

3

On a eu chaud. Le premier récit de cet album est presque consternant. Une machine extra-terrestre vient pour broyer la Terre. Nos amis se retrouvent sous terre, enterrés. Là commence une psychanalyse de groupe histoire de souder les héros qui repartent et gagnent. Bon on oublie. La suite est bien plus intéressante. Nos amis sont au siège de l’ONU quand ils sont attaqués par une armée, celle des intemporels. C’est Tempus, leur chef, maître du temps et de l’espace, qui veut déplacer la Terre aux confins de l’Univers car les super-héros sont trop dangereux à ses yeux. Et puis il y a Molly qui semble vouloir aider nos amis.

Ouf. L’arc principal du tome est vraiment bien. Nos amis sont dispersés, dans le temps et dans l’espace. Sympa cette idée de présenter des êtres supérieurs qui pensent que Superman et Batman sont un danger pour l’Univers. Pourquoi pas. Pour tout vous dire, le scénario est assez prévisible mais les personnages de Molly et de Tempus sont très intéressants. En bref, les fans de la Justice League y trouveront leur compte. 

Contenu vo : Justice League Rebirth #14-19

Scénario : Bryan Hitch – Dessins : collectif – Justice League Rebirth T3, Intemporel – Urban Comics – DC Rebirth – 144 pages – mars 2018 – prix 15,50 €