- Article publié sur MaXoE.com -
http://www.maxoe.com


Comics en Vrac : Créatures Sacrées T1, Clark Kent : Superman T1



Allez, deux comics cette semaine. On poursuit l’aventure de la nouvelle série Superman et on vous propose le début d’une nouvelle série plutôt prometteuse.

Créatures Sacrées T1

4

Le sommet d’un building. Une drôle de congrégation se tient ici, ses membres sont froids, acides et effrayants. Ils décident de lancer une mystérieuse opération dont on ne sait rien. Mais faisons un bond en arrière dans le temps, un mini saut de 30 minutes. On y voit Josh Miller sortir d’un grand hôtel, l’air perdu, courant à perdre haleine et la chemise ensanglantée. Il est intercepté par un policier armé qui se laisse distraire par la chute d’un corps depuis le haut du bâtiment sur sa voiture. Seul hic, la personne se relève comme si de rien n’était. Retour en arrière, de 8 jours cette fois. On retrouve Josh avec sa compagne Julia dont la rondeur du ventre ne peut pas mentir sur l’événement à venir. Leur vie tranquille et modeste va être sérieusement bousculée par une mauvaise rencontre.

Des débuts difficiles. Oui, j’ai éprouvé quelques difficultés à entrer dans cette histoire. Il faut dire que les auteurs sont des fans du flashback et que ceux-ci ne sont pas toujours bien orchestrés ici. On peut s’y perdre. Mais une fois que le scénario est bien lancé, quand les flashbacks sont plus clairs, cette BD vous scotche aux pages. L’univers décrit ici est passionnant et les personnages ne manquent pas de sel non plus. Le complot se met doucement en place et les rouages sont assez diaboliques. Un petit bémol sur le trait. Les dessins sont affutés mais l’encrage donne une impression un peu trop lisse à mon goût. Mais comme on dit : les goûts et les couleurs …

Scénario : Pablo Raimondi, Klaus Janson – Dessins : Pablo Raimondi – Créatures Sacrées T1 – Delcourt – Contrebande – 160 pages – avril 2019 – prix 15,95 €

 

 

Clark Kent : Superman T1, Unité

4

Deuxième tome de cette nouvelle série dirigée par Brian Michael Bendis. Je m’étais enthousiasmé d’ailleurs à la lecture du premier opus. Rappelez-vous, un ignoble méchant appelé Rogol Zaar veut éliminer jusqu’au dernier des kryptoniens. Heureusement, Supergirl arrive à le projeter dans la zone fantôme. Oui mais voilà, la terre se trouve propulsée, on ne sait comment, dans cette même zone. Les habitants de la Terre commencent à tomber malade et Rogol s’est trouvé des alliés de poids dans cette prison galactique. Alors que les membres de la Ligue cherchent une solution, Superman part dans la zone fantôme pour gagner du temps. 

Toujours aussi agréable cette histoire. Alors certes, il n’y a plus l’effet de surprise du nouveau contexte imaginé par Bendis mais le coeur y est. Superman nous laisse encore entrevoir ses pensées et ses craintes, il n’a jamais semblé aussi fragile pour tout dire. Et puis l’auteur introduit des héros supplémentaires, ce qui donne du relief à l’ensemble. Mais même si la Ligue s’en mêle, c’est bien le combat de l’homme d’acier. Et puis la fin nous donne vraiment envie de lire la suite. Le dessin d’Ivan Reis est juste parfait pour ce genre d’histoire et le fait qu’il soit seul à illustrer cet album est une bonne chose pour la cohérence graphique. 

Contenu vo : Superman #1-6

Scénario : Brian Michael Bendis – Dessins : Ivan Reis – Clark Kent : Superman T1, Unité – Urban Comics – DC Rebirth – 168 pages – avril 2019 – prix 15,50 €