Focus Spécial Joker
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : La Sentinelle de la Liberté, Les Elus
Livres / BD / / /
Comics en Vrac : La Sentinelle de la Liberté, Les Elus

Comics en Vrac entre dans le focus Captain America. Nous vous proposons donc deux comics consacrés au héros sans peur. 

CaptainAmericaLesElus-haut

© 2014 MARVEL

 

CaptainAmericaSentinelleLiberte-couvCaptain America, La Sentinelle de la Liberté

5

© 2014 MARVEL

 

Cet album est une réédition de 2011. Il contient deux histoires du Captain. La première commence sur un pitch cher aux US, l’attentat des tours jumelles. C’est l’occasion pour Steve de se poser des questions existentielles sur sa mission. Dans la continuité, il est appelé car un certain Al Tariq a déposé des mines sur la surface de toute une bourgade sans histoires. Le Captain part alors en croisade contre le terrorisme mais aussi contre le S.H.I.E.L.D. qui a, de plus en plus, une position ambiguë. Sur sa route, des hommes de foi, aveuglés par celle-ci mais aussi des manipulateurs et des manipulés, les enfants …

La deuxième histoire commence alors que Steve a annoncé au monde entier qu’il est l’homme à la bannière étoilée. Il vit dans une banlieue un peu agitée et fait le bien dans les ruelles obscures. Il est rapidement appelé par le Nick Fury, enfin, c’est ce qu’il croit. Il doit se rendre en Floride où a eu lieu une tornade sans précédent. Sur place, il est attaqué par Barricade, un agent du S.H.I.E.L.D. Il a aussi des nouvelles d’Ilani Redpath, un ancien de l’organisation. Mais les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent être …

CaptainAmericaSentinelleLiberte-planches

© 2014 MARVEL

Le début de la BD peut désarçonner. On peut penser que les auteurs sont tombés dans le piège habituel. Oui les récits sur le Captain America ont trop vite tendance à tomber dans la patriotisme exacerbé. Il faut dire que son costume ne laisse aucune ambiguité de ce côté là. Mais justement, il y a dans ce comics plusieurs niveaux de lecture. On y voit certes le terrorisme mais on y décèle aussi une critique des services secrets américains. Le Captain doute, il se révolte, il ne croit plus à tout cela. On sent l’amorce d’un virage important, celui de la prise de conscience…

Scénario : Collectif – Dessins : Collectif – Captain America, La Sentinelle de la Liberté – Panini Comics – Marvel Select – 288 pages – mars 2014 – prix 16,95 €

 

 

 

CaptainAmericaLesElus-couvCaptain America : Les Elus

5

 

© 2014 MARVEL

 

Le Caporal James Newman. L’Afghanistan. Un contexte si classique. Des affrontements sanglants, là encore, on connait. A l’issue du combat, le caporal est effondré, tétanisé par les événements qu’il vient de vivre. A ce moment, comme par enchantement apparaît Captain America. Il lui donne la force de continuer, d’aller plus loin et d’affronter la dernière poche de résistance. Lors de son rapport il fait état de la présence du héros mais aucun des autres soldats ne l’a vu. Des milliers de km plus loin, Captain America est mourant, dans un hôpital militaire hautement spécialisé. Il semblerait que ce qui a fait de lui un surhomme le tue à petit feu. Mais avant de mourir, Steve donne encore un coup de main, à distance …

CaptainAmericaLesElus-planches

© 2014 MARVEL

L’idée est bonne, très bonne. Le fait que le Captain utilise ses dernières forces pour transmettre ses valeurs aux différents citoyens peut donner lieu à de belles séquences. C’est le cas ici. L’émotion est au rendez-vous. Autant du côté des personnes « visitées » que de celui du super-héros. Ce dernier fait peine à voir au seuil de la mort. Là, le comics emporte l’adhésion. Là où l’on est moins convaincus, c’est à propos du discours parfois un peu trop patriotique, trop simple finalement. Il n’en reste pas moins que cet ouvrage est une bonne BD pour tous ceux qui aiment le Captain. 

Scénario : David Morrell – Dessins :  Mitch Breitweiser – Captain America : Les Elus – Panini Comics – Marvel Hors Collection – 144 pages – mars 2014 – prix 14,95 €