La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics En Vrac : Spider-Island, Retour Au Noir
Livres / BD / / /
Comics En Vrac : Spider-Island, Retour Au Noir

Dans le cadre de notre focus, nous vous livrons nos impressions sur deux comics du monte-en-l’air. 

SpidermanRetourauNoir-haut

© Marvel 2014 

mdel-SMSpiderIsland_f_sovra.inddSpider-Island

5

© Marvel 2014 

 

Des punaises. C’est inoffensif en principe. Mais ce n’est plus vrai quand elles sont passées entre les mains de Miles Warren. Vous le connaissez aussi sous le nom du Chacal. Il a déjà eu maintes fois l’occasion de nuire à notre ami Peter Parker. C’est aussi le roi du clonage, ses expériences consistant à créer un double de Spiderman en sont l’irréfutable preuve. Cette fois, il décide d’utiliser les gènes de notre ami Peter pour un plan des plus ambitieux. Il libère ainsi les punaises porteuses du gène dans tout New York. Rapidement l’infection se répand et les citoyens vivent ce que Parker a vécu au tout début. Leurs capacités sont décuplées et ils s’improvisent tous justiciers. Tout Manhattan se voit peuplé d’être sur-humains mais ce qu’ils ne savent pas c’est que leur transformation n’est pas achevée. Derrière tout ceci, il y a le Chacal mais aussi une mystérieuse créature qui semble tirer sa force de toutes ces personnes infectées. La lutte contre l’épidémie a commencé et le temps est très précieux. Notre ami Spiderman ne sera pas seul, les 4 fantastiques, les vengeurs et d’autres héros vont s’inviter à la danse. 

SpiderIsland-planches © Marvel 2014 

C’est un arc sympathique que nous avons là. Pour tout vous dire, on a surtout apprécié les 2 derniers tiers de l’album, c’est à ce moment là que l’aventure prend toute son ampleur. Ceux qui aiment les histoires XXL seront ravis, les personnages sont goûteux à souhait et le scénario est plutôt bien ficelé. Il y a même quelques belles surprises. Le Chacal s’efface un peu devant sa maîtresse et sa bande d’affiliés. Ces derniers sont particulièrement réussis dans leur allure mi-homme mi-araignée. 

Ce qui est intéressant, c’est cette idée originale de transformer tous les habitants en Spiderman. Le thème soulevé est une fois de plus celui des responsabilités. Que ferions-nous d’un tel pouvoir ? Et puis tout cela fait douter Peter, c’est un moment délicieux, comme toujours. Les fans d’action seront ravis évidemment, puisque cette débauche de héros finit en pugilat généralisé, évidemment. 

On passera sur les dessins, assez inégaux en fonction des artistes, parfois trop cartoon, cela enlève au côté dramatique du récit. Mais tout cela ne remet pas en cause un comics qui plaira à tous les amoureux du monte-en-l’air. 

A noter qu’il s’agit d’un recueil des épisodes US Amazing Spider-Man 659-660(II), 662-665(II), 666-673 ; Spider-Island : Deadly Foes 1(I-II)) parus initialement en 2011. 

Scénario : collectif – Dessins :  collectif – Marvel Deluxe Spider-Island – Panini Comics – Marvel Deluxe – 264 pages – avril 2014 – prix 28,50 € – 

 

 

SpidermanRetourauNoir-couvRetour Au Noir 

5

© Marvel 2014  

 

Les récits de cet album se situent juste après Civil War. La guerre des héros a laissé beaucoup de traces. Peter Parker a révélé son identité et il est poursuivi par la police. Mais cela ne l’empêche pas de continuer sa croisade. Il n’y a pas un seul récit, un seul arc. Non, voilà un ensemble d’histoires alors que Spidey a décidé de revêtir à nouveau son costume noir. La première histoire nous emmène dans les tréfonds de New-York, des jeunes gens se font enlever et ils ressortent de leur geôle avec des pouvoirs d’araignée. La suite se concentre sur Tante May qui est très mal  en point sur son lit d’hôpital. Peter va faire appel à Mme Web pour la sortir de là. Mais surtout, Venom est de retour et il essaie de convaincre Eddie Brock que la bonne voie est celle de la destruction. 

SpidermanRetourauNoir-planches

© Marvel 2014 

Même si l’on nous sert des récits indépendants, il y a une forme de liant. Peter est plus tourmenté que jamais et l’histoire prend des allures très sombres. C’est cela qui nous a plu. Le retour au costume couleur ténèbres signe aussi le retour des histoires plus graves, plus matures. Le fait que tante May soit en danger donne aussi de l’épaisseur à l’ensemble, cela renvoie Peter vers ses origines et ses choix. Bien sûr, comme toujours, il y a des hauts et des bas dans la qualité des récits mais l’ensemble se tient bien.  

Une fois de plus sur ce genre d’ouvrage, les dessins sont divers, tout ne plait pas, c’est sûr. En tout cas, l’action est menée tambour battant, l’esprit comics est respecté. Cette période, post Civil War, nous offre un Spiderman plus mûr, plus mature, en proie aux doutes et on aime ça. 

A noter qu’il s’agit d’un recueil des épisodes US Sensational Spider-Man (2006) 35-40 ; Friendly Neighborhood Spider-Man 17-23.

Scénario : collectif – Dessins :  collectif – Retour Au Noir  – Panini Comics – Marvel Select – 304 pages – avril 2014 – prix 17,5 €