La nouvelle formule de MaXoE est arrivée ! Le nouveau design est désormais en ligne, avec son lot de nouveautés (et il y en a beaucoup). Le changement est assez radical puisque le site est désormais consultable sur mobile de manière optimisée afin de vous permettre de nous lire partout. Idéal pour consulter votre site MaXoE préféré pendant vos vacances ! Cette version est aussi plus ‘légère’ ce qui devrait rendre le site plus rapide, mais nous n’avons pas ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : La Malédiction de Rowans et Outcast T4 chez Delcourt
Livres / BD /
Comics en Vrac : La Malédiction de Rowans et Outcast T4 chez Delcourt
Le diable vous fait peur ?

Deux comics cette semaine. Ce qui se passe à Rowans est sympathique mais ne fait pas assez peur. Par contre, Robert Kirkman nous livre lui un récit qui peut se faire dresser les poils sur les bras. 

La Malédiction de Rowans

2

 

Katie est une jeune femme américaine. Elle décide, un beau jour, d’échanger, le temps de vacances, son logement et celui d’une jeune anglaise. Celle-ci habite un domaine appelé Rowans. Arrivée sur place, une première chose curieuse met la puce à l’oreille de Katie. La jeune anglaise a bouclé sa chambre et elle a interdit quiconque d’y pénétrer. Katie semble avoir quelques pré-dispositions pour détecter l’occulte. Il en résulte des cauchemars à répétition et même des visions de fantômes. Fantômes qui ne semblent pas agressifs d’ailleurs. Elle commence par enquêter au village et il semblerait que la maison ait une certaine réputation. 

Dommage. C’est ce que l’on se dit en lisant cette BD. Tout commence bien, une ambiance sympa, un personnage qui n’a pas froid aux yeux et des premiers liens tissés sur place. La maison peut évoquer un peu d’inquiétude mais les auteurs ont du mal à nous faire peur. La deuxième partie du comics est aussi un peu poussive à nos yeux. C’est assez prévisible pour tout dire, du coup l’effet terreur est un peu amputé de sa substantifique moelle. Attention, ce n’est pas désagréable à lire, loin de là. C’est même assez sympa mais il manque ce petit quelque chose qui en fait réellement une bonne BD. Vous voilà prévenus. 

Scénario : Mike Carey – Dessins : Mike Perkins – La Malédiction de Rowans – Delcourt – Contrebande – 112 pages – mai 2017 – prix 15,95 €

 

 

Outcast T4, Sous l’aile du Diable

4

 

On continue avec Outcast. On vous a chroniqué les 3 premiers volumes et vous pouvez revenir sur le tome 3 par exemple. Kyle a été kidnappé par l’homme au chapeau. Celui-ci lui parle de son monde, celui qu’il a quitté avant de venir sur Terre. Il lui dit qu’ils sont nombreux ainsi à avoir fusionné avec le corps d’un humain, un hôte pour venir chez nous. On ne connaît par leurs buts mais ils sont bien là. Et Kyle est une sorte de phare qui les attire, c’est pourquoi il peut exorciser les gens. Heureusement son ami le révérend vient le délivrer et il est déjà tard car les grandes manoeuvres semblent engagées. 

C’est toujours aussi bien. Le récit ne manque de pas de rebondissements et Robert Kirkman sait distiller les révélations au compte-gouttes. L’ennemi se dévoile progressivement et la détermination des héros est franchement palpable. On aime beaucoup aussi le traitement qui est fait du révérend. Il lutte entre son envie de violence et sa foi d’homme d’église. Kyle est obstiné également et cela donne de la pêche au récit. Le tout est appuyé par des dessins magnifiques qui rendent l’ambiance bien sombre. La violence se fait de plus en plus présente mais elle n’est jamais gratuite, ici elle fait réellement monter la pression.  

Scénario : Robert Kirkman – Dessins : Paul Azaceta – Outcast T4, Sous l’aile du Diable – Delcourt – Contrebande – 144 pages – juin 2017 – prix 16,50 €