MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du Jour : Bastien Vivès, Les melons de la colère

La BD du Jour : Bastien Vivès, Les melons de la colère

A l’occasion de la prochaine édition du festival d’Angoulême, nous vous proposons un rendez-vous journalier entièrement dédié à la BD. « Une BD un jour » pour vous donner l’envie de plonger dans l’univers surprenant, magique et sans cesse renouvelé du 9ème art… Premier rendez-vous avec Bastien Vivès une des révélations françaises des dernières années…

Bastien Vivès fut révélé en janvier 2009 à Angoulême. Il décroche alors le très prometteur prix Essentiel Révélation. Cette année son album Polina a obtenu le prix des libraires BD 2011 et le grand prix de la critique BD 2012. C’est dire si le jeune auteur s’affirme comme l’une des plus belles promesses de la BD française. Nous connaissions via son blog son intérêt pour les belles femmes, il nous livre en cette fin d’année 2011 un album à ne pas placer entre toutes les mains : Les melons de la colère. L’histoire est simple : un couple d’agriculteurs et leurs deux enfants vivent des jours paisibles dans une campagne quelconque. La fille du couple vit mal la transformation physique qui s’opère en elle et lui fait devenir peu à peu femme. La poitrine proéminente qui se développe sur son buste lui procure en effet des maux de dos insoutenables. Le père décide alors d’en parler à un homme de confiance, son vétérinaire, qui pourra l’aiguiller vers un spécialiste. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Les attributs de la jeune fille avivent les ardeurs des notables du village qui lui prodiguent un examen très approfondi… Peu à peu la jeune fille, qui se confie à son frère cadet, refusera toute forme de nouveaux examens et s’en expliquera auprès de ses parents. Ceux qui ont abusés de la jeune ingénue découvriront alors, un peu tard, l’erreur qu’ils ont commise… Cet album de la collection « BD Cul » ne déborde pas à proprement parler d’érotisme. Si des scènes de sexe sont bien présentes, le contexte dans lequel elles prennent place ne porte pas à une montée de libido outrancière. La noirceur du propos ne l’y autorise pas. Cet épisode social n’est pas pour autant dénué d’humour, preuve s’il en faut, ce passage qui se déroule dans une boutique d’une célèbre marque de revendeurs électro-ménager, TV, Hifi, multimédia… A une échelle qui se veut modeste Bastien Vivès nous présente une société qui tend à creuser un gouffre entre les différentes couches qui la compose. Un monde à deux vitesses, deux moralités, deux intérêts différents qui court à sa perte. Personne n’est égratigné, mais l’espoir d’un avenir meilleur ne disparaît pas pour autant et en cela cette fable moderne possède un intérêt bien réel. Le dessin de Bastien Vivès s’affranchit des codes. Il pose avec simplicité le cadre de son histoire qu’il déroule avec une liberté d’approche salutaire. Un album à découvrir autant pour son histoire que pour approcher un auteur qui s’affirme à chaque nouveau projet…

Bastien Vivès – Les melons de la colère – Les Requins marteaux – 2011 – 12 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...