Le Salon de la Gamescom débute aujourd’hui à Cologne en Allemagne avec les premières annonces et présentations. Comme chaque année, nous vous proposons de suivre l’essentiel de la Gamescom 2018 avec nos news et dossiers récapitulatifs pour ne rien manquer de ce qu’il s’y passe. Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces nombreuses mises à jour sur notre site consacré au salon. Et comme toujours, vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Mon voisin Raymond de Troubs (Futuropolis)
Livres / BD
La BD du jour : Mon voisin Raymond de Troubs (Futuropolis)

C’est le récit de deux hommes, voisins dans un terroir de Dordogne. Un récit de rien, un récit de tout. D’un autre rapport à l’autre, d’une observation fine du quotidien, d’un partage constant et d’une écoute. Un récit qui pourrait paraître anachronique à une époque qui vit à une autre cadence, avec des priorités attachées à un monde moderne qui repose sur d’autres valeurs. Un récit essentiel…

On pourrait lire cet album comme le journal d’un partage entre deux hommes. Deux voisins qui se respectent et qui s’apportent mutuellement au quotidien. Raymond connait son pays, la Dordogne, depuis toujours. Les indices du climat, les habitudes des animaux et celles des plantes qui le composent. Troubs, lui, est dessinateur, plus jeune et en recherche permanente de la compréhension de ce terroir. Le contact passe autant par les échanges de classiques mondanités que par l’aide que le dessinateur apporte à son vieux voisin dans la taille des arbres, le retournement de la terre et toutes ces choses du quotidien qu’il ne peut plus assurer. Dans ce terroir, si les mouvements de la vie se sont peu à peu éteints avec le temps et la fuite des jeunes générations vers la ville ou les bourgades plus dynamiques de la région, restent les souvenirs d’antan, ceux qui racontent un passé pas si lointain où les hommes composaient avec leur environnement immédiat, le comprenaient et acceptaient de le vivre dans un quotidien peut-être moins « stimulant » mais assurément plus coloré. Troubs donne à lire et à voir ce rapport intergénérationnel mais aussi ce regard sur un terroir, sur une manière de vivre avec son environnement qui donne à réfléchir à une époque où la nature, bizarrement, se trouve revêtir les attentions d’une population toujours plus nombreuse et où pourtant elle n’a jamais été aussi égratignée.

Troubs aime partir à la rencontre des hommes. Que ce soit au loin dans des endroits improbables (Le Turkmenistan dans Sables Noirs, le Laos dans La Longue Marche des éléphants ou encore les Tuamotu dans Va’a) ou géographiquement plus proche de nous, dans des terroirs encore préservés, comme il a pu le faire dans son récit La Bouille, le dessinateur sait croquer l’instant, l’importance de ce qui parait futile, ces moments où, a priori, rien ne se passe et où pourtant tout se joue. Une leçon de vie, qui met en exergue le rapport à l’autre dans une époque devenue amnésique qui a perdu, entre autres repères, celui du temps.

A noter que nous avions sélectionné l’ouvrage de Troubs ‘Capitale : Vientiane‘ dans notre Best Of de 2012.

Troubs – Mon voisin Raymond – Futuropolis – 17 euros