Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain 2019
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Le panier de Tadam : une pincée de Steampunk
Livres / BD / /
Le panier de Tadam : une pincée de Steampunk

  Mie et Tadam vont vous présenter tous les 15 jours leur panier de légumes livres. Cultivés avec amour par les éditeurs, ces livres ont été sélectionnés avec soin par nos deux chroniqueuses (sélection par l’histoire, par la couverture, tirage au sort les yeux fermés, livre trouvé dans le métro ou encore livre dévoré par un cochon d’inde curieux ou un lapin destructeur). Des raisons qui, somme toute, sont donc très valables !  En vous souhaitant une agréable lecture.

Le Panier de Mie et de Tadam

Puisque nous sommes dans le Steampunk, je vais vous présenter deux petites séries que j’apprécie énormément :

– Le protectorat de L’ombrelle de Gail Carriger (4 tomes actuellement) – Editeur Orbit

– Finley Jane de Kady Cross (2 tomes actuellement) – Editeur Darkiss

Le protectorat de l’Ombrelle de Gail Carriger

sans honteJ’avais déjà présenté le 1er tome de la série, Sans âme, et brièvement du 2nd tome, Sans forme. Et bien sachez qu’il y a eu trois tomes supplémentaires (Sans honte, Sans coeur et Sans âge).

Le 1er tome reste mon préféré, c’est celui de la découverte aussi, mais celui ou Alexia est le plus caustique. L’univers d’Alexia est peuplé de créatures surnaturelles, d’Anglais guindés, d’inventions en tout genre grâce notamment à une inventrice française lesbienne et un chouillas de politique, fictive, bien sûr. Je doute que la Reine Victoria ai vraiment eu un cabinet fantôme d’un vampire, d’un loup-garou et d’une sans âme.

Attention, le paragraphe suivant est un spoiler. Si vous ne voulez pas connaître l’histoire avant de la lire, arrêtez-vous là !

Donc à la fin du 1er tome, Alexia a fait craquer l’irrascible Lord Maccon et fera partie du fameux conseil, ce qui rendra son mari encore plus irascible à notre plus grand bonheur. Dans le second tome, on en apprend un peu plus sur les loup-garou grâce au passé de son mari. Alexia part à sa (pour)suite en Ecosse en dirigeable, accompagnée d’une de ses sœurs (la plus agaçante des deux, cela va de soi), d’Ivy toujours accompagnée de ses chapeaux et de Mme Lefoux, l’inventrice qui a un faible pour Alexia. La fin nous laissera un peu sur notre faim : Lord Maccon a résolu son problème, mais on découvre qu’Alexia est enceinte.

Dans Sans honte, Alexia est retournée vivre chez sa mère et elle s’est fait virer du cabinet fantôme. Un loup-garou ne pouvant pas engendre d’enfant, elle fait scandale et décide d’en savoir plus sur sa nature en allant en Italie, sur les traces de son père, toujours accompagnée de Madame Lefoux et poursuivie par des petits animaux mécaniques tueurs (entre autres assassins à ses trousses). C’est le tome que j’apprécie le moins, sauf peut-être les passages où Lord Maccon se soûle avec tout ce qu’il trouve, au plus grand désespoir de son second.

Et pour finir, Sans cœur se termine en apothéose avec Londres attaqué par une pieuvre géante. Un fantôme a annoncé que la Reine Victoria était en danger et Alexia enquête donc, avec son gros ventre de femme enceinte et les aménagements qu’elle et son mari doivent faire pour que leur enfant si particulier ne soit pas tuer séance tenante par les vampires. Je dirai que ce tome est mon 2ème dans mes préférés. Il contient plein de révélations ! On y découvre qu’Ivy n’est pas aussi futile et idiote qu’elle semble et que la si agaçante sœur d’Alexia est encore plus agaçante. J’e n’ai pas encore lu le 5ème tome ! J’attends d’avoir du temps pour le savourer. Une très bonne série pour découvrir le Steampunk (si on aime les ombrelles et le thé 😉 ).

L’étrange pouvoir de Finley Jane & L’étrange secret de Finley Jane de Kady Cross

l'étrange pouvoir de finley janeLa deuxième série steampunk du jour est plus destinée aux adolescent(es). Vous n’y trouverez rien de plus honteux que des baisers. 🙂 

L’étrange secret de Finley Jane est sorti directement en ebook. C’est plus une nouvelle d’ailleurs. Très très courte. On y découvre Finley, jeune femme qui essaye de faire avec sa seconde personnalité très violente. Après s’être fait virer en tant que femme de chambre (elle a « légèrement » amoché une nounou qui avait la main légère sur un des enfants de la maison), elle se fait embaucher en tant que dame de compagnie d’une jeune fille. La mère a bien entendu parler des problèmes de violence et de force surhumaine de Finley, et c’est justement sur ça qu’elle compte pour protéger sa fille de son fiancé pas très clair. Du fait du nombre de page assez faible, cette nouvelle n’a pas de temps mort et c’est bien agréable ! On découvre Finley et son autre moi, mais aussi son univers et ses parents.

Dans l’étrange pouvoir de Finley Jane, on rentre dans le vif du sujet. Finley a fuit la maison dans laquelle elle travaillait en tant que femme de chambre après avoir « légèrement » amochée le fils de la maison. Dans sa fuite, elle se fait renverser par le jeune Duc de Greythorne qui se fait un devoir de l’héberger. Et là, elle découvre que les autres occupants de sa maison sont comme elle : ils ont tous des pouvoirs. Mais Finley a plus que des capacités hors norme, elle a une deuxième personnalité à l’opposée de la sienne. Autant Finley sera attirée par Griffin, le jeune Duc, autant sa sombre personnalité sera attirée par un autre personnage bien moins recommandable mais tout aussi intéressant. Pus même parce que moins lisse que Griffin. Bon, quoiqu’il en soit, on retrouve la jeune héroïne partagée entre deux hommes, comme très souvent dans les livres pour adolescentes américaines. -_- Mais revenons à l’histoire. Griffin et son équipe sont à la recherche du Machiniste, un inventeur fou qui cherche à prendre contrôle de la couronne. On découvrira pas la même occasion d’où vient la seconde personnalité de Finley et comment elle est liée à Griffin par son père. C’est une histoire classique mais intéressante. Toutefois, aucune comparaison n’est possible avec la série précédente qui est bien meilleure en tout point, sauf en ce qui concerne les couvertures, je l’avoue. Elles sont toutes très belles.