MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Les mystérieuses Cités d’Or et Mon voisin Totoro, deux classiques sur les devants de la scène !
Livres / BD
Les mystérieuses Cités d’Or et Mon voisin Totoro, deux classiques sur les devants de la scène !

Une série devenue culte, Les mystérieuses Cités d’Or, et un film d’animation passé à la postérité, Mon voisin Totoro. Les deux datent des années 80. Ils viennent d’être remis au goût du jour via, pour le premier, la suite d’une longue saison 1 sortie en 1983 et par la rediffusion en salle du film pour le second. Bref on revient toujours aux classiques ! Les éditions Glénat et Soleil en profitent pour nous proposer quelques références sur ces deux films d’animation, histoire de rafraîchir nos connaissances !

 Cité d'Or

Cités d'or 1Barcelone 1533, trois enfants sortent discrètement d’une taverne avec une carte à la main. Si leur dessein paraît encore obscur, il va vite prendre une tournure des plus aventureuses. Les trois silhouettes se dirigent en effet vers la prison de la ville et le but avoué serait de libérer des pensionnaires de ce lieu hautement sécurisé. Esteban, Tao et Zia les trois gamins nous offrent maintenant leurs visages et l’aventure va pouvoir reprendre. Reprendre, vous devez le savoir si vous faites partie des fans des Mystérieuses Cités d’Or, car la série TV avait pris fin après trente-neuf honorables épisodes en 1983. Devenues mythiques les aventures du fils du Soleil restèrent durant presque trente ans sans suite alors même que tout laissait supposé que plusieurs saisons auraient pu voir le jour. Le trente-neuvième épisode de 1983 laisse en effet Esteban, Tao, Zia et leurs compagnons de route sur la découverte et la destruction de la première cité d’or, mais il en existerait six autres disséminées sur la surface du globe… de quoi alimenter de nouvelles aventures de nos trois héros.

Il aura fallu attendre trente ans pour les découvrir ! Une chaine privée décroche le contrat de diffusion, et une nouvelle saison de vingt-six épisodes voit le jour autour d’une virée sur les pistes d’une nouvelle cité d’or qui se trouverait en Chine. Les éditions Glénat nous proposent aujourd’hui de découvrir une novélisation de cette seconde saison. La collection qui devrait comprendre six volumes reprendra donc l’ensemble des vingt-six nouveaux épisodes. Deux sont déjà parus, en route vers la Chine et Le Monastère Shaolin. Nos héros s’y trouvent confronté d’une part à Zarès, l’homme masqué puis à peine arrivés en Chine par un pirate qui sévit proche du lieu où le grand condor se pose en catastrophe, un certain Pang Zi. Si nos héros sont pris en chasse ils font néanmoins quelques découvertes intéressantesCités d'or 2 qui les confortent dans l’idée qu’ils se rapprochent peut-être d’éléments pouvant les mener sur la piste d’une nouvelle cité d’or. Ils dénichent notamment dans une grotte secrète un tambour mystérieux recouvert d’un texte rédigé dans la langue Mû que peut déchiffrer Tao : Le tambour ne résonne que si les élus écoutent leur cœur. Ils font aussi la rencontre d’Ambroise de Sarles, un homme un brin excentrique qui sauve Tao et Esteban d’une mort probable lorsque, fait prisonniers par le pirate Pang Zi, ils sont menacés par un alligator géant. Nos héros débarquent ensuite dans un monastère shaolin qui leur réserve bien des surprises et des dangers. A l’évidence ils ne sont pas au bout de leur voyage…

D’un point de vue formel les deux albums publiés à ce jour par les éditions Glénat, reprennent de façon fidèle la série TV en juxtaposant aux images issues du dessin animé un texte qui narre les grandes scènes de la série. A l’évidence ces albums sont plutôt destinés aux fans de la série, jeunes et moins jeunes. Ils pourront être lus pour revivre les aventures d’Esteban et de ses compagnons en alternative à la diffusion des épisodes animés.

Nicolas Galy & Jérôme Cousin – Les mystérieuses Cités d’Or T1 & 2 – Glénat – 2013 – 17, 90 euros l’un

Et aussi :

Les secrets d'une sagaLes Mystérieuses cités d’or sont revenues sur les devants de la scène récemment, mais on oublie parfois le contexte à partir duquel est née la série. Avec Les secrets d’une saga mythique Gilles Broche et Rui Pascoal nous proposent d’entrer dans les dessous de cette série. Trois parties composent cet opus. Aux origines des Cités d’or abordent la genèse de la série, les recherches graphiques, la touche frenchie, les secrets de production, le bruitage, la musique, les doublages… La seconde partie entre véritablement dans le cœur de la série en revenant sur les personnages, les peuples « découverts » dans chaque épisode (Inca, Urubus, Amazone, Olmèque, Maya…), les machines construites ou utilisées par nos héros. Pour finir les auteurs nous font découvrir l’après-série, les « produits dérivés » (éditions vidéo, musicales, et tout le merchandising) et les ouvertures futures. Nous apprenons par exemple qu’un long métrage est en préparation pour 2015 ou 2016. Bref une véritable bible pour le fan, le curieux et le nostalgique. Au-delà cet ouvrage permet à chacun de comprendre le fonctionnement d’une série et de saisir tout le travail effectué pour arriver au fini. Bref un incontournable !

Broche/Pascual – Les mystérieuses Cités d’Or : Les secrets d’une saga mythique – Soleil – 2013 – 25 euros

 

Mon voisin TotoroMon voisin Totoro, du film à la BD. Sous la même forme que la reprise des Mystérieuses Cités d’Or, Glénat manga propose de revenir au film culte de Miyazaki par le biais d’un montage des images du film d’animation qui reforment au final l’œuvre dans ses moindres détails. Cela donne un album plutôt épais de près de 600 pages qui restituent l’ambiance du film. Avare en dialogues cette reprise vaut pour la (re)découverte des images. Cela permet de faire en quelque sorte des arrêts sur images et de choisir son propre rythme de lecture. Cela ne remplace bien entendu pas le film mais donne sans conteste l’envie de le revisionner, ne serait-ce que pour revivre cette histoire attachante et simple véritable hymne à la nature. Si l’on considère que la version manga de cette histoire toute en couleurs ne coûte que 15, 50 euros, cela serait dommage de s’en priver !

En complément de cette édition fidèle et donc épurée en dialogue, P’tit Glénat publie une version novélisée de Mon voisin Totoro dans laquelle au contraire du manga, le récit est développé plus par la voie du texte que par les images qui illustrent les scènes principales du film. Confié à Géraldine Krasinski, cette version est donc destinée aux jeunes lecteurs à partir de 8 ans. Le projet, parfaitement rythmé, permet une immersion dans l’univers construit par Hayao Miyazaki. Une lecture seine qui mérite sa place dans toute bibliothèque jeunesse qui se respecte !

Hayao Miyazaki – Mon voisin Totoro – Glénat – 2013 – 15, 50 euros
Hayao Miyazaki – Mon voisin Totoro – P’tit Glénat – 2013 – 17, 90 euros