MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : BO Dead Space, BO Dead Space 3
Musique / /
La Playlist : BO Dead Space, BO Dead Space 3

Dans le cadre de notre focus spécial sur Dead Space, nous vous proposons 2 bandes originales de jeux. Celle du premier opus, qui a contribué pour beaucoup au succès de Dead Space et celle du dernier épisode en date.

 

 

Dead Space 

Artiste : Jason Graves

Genre : bande originale/classique

Label : EA recordings

Date de sortie : 2008

Notre avis :  l’album mise évidemment sur des ambiances lourdes à souhait. Il suffit d’écouter Welcome Aboard The U.S.G. Ishimura pour s’en rendre compte. Les nappes brumeuses côtoient des cordes inquiétantes avant d’être rejoints par des percussions bien flippantes. Vous l’aurez compris, il ne faut pas écouter cette bande originale dans le noir, seul, avec un orage poivré à l’extérieur.

Jason Grave manie merveilleusement bien sa composition. Les morceaux lents alternent astucieusement avec des rythmes plus endiablés, propres à foutre les jetons. Severed Limbs Are Hazardous Waste en est un bon exemple. C’est donc très bien fait même si l’on peut tout de même reprocher quelques trop nombreuses répétitions parfois. On retrouve ainsi fréquemment les mêmes attaques de cuivres et de percussions. On aurait aimé un peu plus d’originalité. Cela dit, ne vous méprenez pas, cette bande-son est une des meilleures du marché du jeu vidéo. 

Appréciation :  4

 

 

 
 
Dead Space 3 
 
Artiste : James Hannigan, Jason Graves

Genre : bande originale/classique

Label : EA recordings

Date de sortie : février 2013

Notre avis :  cette bande originale commence merveilleusement bien. 200 years ago on an icy planet est un modèle du genre. On y trouve un style plus aérien que ce que Jason Graves nous avait proposé sur le premier opus. Les cordes distillent la peur, tout doucement, avant que les cuivres ne viennent mettre du magistral dans tout cela. C’est bon, c’est très bon. A l’image du jeu, plus porté sur l’action, les thèmes sont plus nerveux, plus incisifs, moins planants. Les mélodies sont plus accessibles aussi ce qui rend cette bande originale plus digeste pour une écoute en dehors du jeu. Ainsi certaines pistes sont très accrocheuses, comme a Broken Past qui fait un peu penser à la BOF d’Iron Man. Ce que l’on peut noter aussi, c’est la plus grande diversité des morceaux présentés sur cette galette. Les artistes savent renouveler le genre tout en gardant une ligne conductrice bien identifiable. C’est donc une réussite et c’est de toutes façons l’habitude avec cette licence. 

Appréciation :  5