Nous avons décidé sur MaXoE de vous proposer une série de dossiers sur DC Rebirth. Cet univers a débarqué en librairie et en kiosque, et il est parfois difficile pour les lecteurs de s’y retrouver. C’est une spécialité des comics de super-héros, Marvel arrive très bien aussi à brouiller les pistes pour le commun des mortels.  Un peu d’explications peut-être. L’idée avec Rebirth, c’est de donner un nouveau départ à toutes les séries de ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Collision (OK Choral), Power Struggle (The Liberators), The Tontons
Musique /
La Playlist : Collision (OK Choral), Power Struggle (The Liberators), The Tontons

3 galettes cette semaine, rien que ça !  On y voit de tout. De la pop française, du rock US et de la funk teintée de jazz. A vous de faire votre choix !  

The-Liberators-haut

 

 

 

OkChoral-jaqCollision (EP)
  
Artiste : Ok Choral

Genre : pop, rock, électro

Label : Volvox Music

Date de sortie : 14 octobre 2013

Web : http://www.okchoral.com

Notre avis :  la musique actuelle aime les mélanges. On sent que les artistes (je ne parle pas de ceux qui exploitent la fibre commerciale jusqu’à la moelle) ont envie d’un peu de neuf. Ils cherchent alors à mixer les genres, à marier les cases parfois trop cloisonnées de la musique. Ok Choral est dans cet esprit, ils nous proposent un mélange de pop un rien acidulée et d’électro soft. Une voix bien sage vient couronner le tout pour un résultat plutôt sympathique. L’EP que nous avons entre les pognes nous propose 2 titres, Collision et Pourvu Que La Nuit Soit Longue. Le premier est remixé deux fois sur la galette. On a une petite préférence pour Bruit Fantôme Remix qui va un peu plus loin dans la démarche, l’enfant turbulent de l’EP en quelque sorte. C’est plus amer, plus sombre, on aime beaucoup.

Voilà un groupe à suivre, il y a quelque chose de bien agréable dans cette pop.  

Appréciation :  5

 

 

 

 

The-Liberators-jaqPower Struggle 
  
Artiste : The Liberators

Genre : funk, jazz

Label : Record Kicks

Date de sortie : 27 novembre 2013

Web : http://www.facebook.com/TheLiberators

Notre avis :  Funk et acid jazz. Ca vous tente ?  J’ai l’impression que le genre revient à la mode. The Liberators tente le coup et le réussit plutôt bien. Le groupe nous livre une galette pleine de saveurs, saveurs qui vont chercher dans un certain passé, celui des années 70. Fermez les yeux et vous n’aurez aucun mal à voir 2 flics, un brun et un blond, au volant d’une célèbre Gran Torino rouge. N’allez cependant pas croire que l’album ressasse le passé, non il en extrait une ambiance, un feeling pour en faire quelque chose de nouveau, de moderne. Soul Dive en est le parfait exemple. La ligne de basse tisse un tapis parfait pour un solo de saxo tout à fait surprenant : les dissonances côtoient une forme d’exploration rythmique remarquable. 

Au fur et à mesure que les pistes défilent, on ne peut pas nier une forme de noirceur toute maîtrisée. Les notes sont basses, les accords sont sombres, les sonorités lorgnent du côté obscur. Cela donne une teinte toute particulière à l’ensemble, ce n’est pas triste, ce n’est pas lent, c’est juste un peu sombre. Du coup l’album a une belle personnalité, une belle empreinte. 

La direction artistique est vraiment habile et la réalisation est fine évitant la compression pour laisser les instruments s’exprimer naturellement. 

Appréciation :  5

 

 

 

TheTontons-EPThe Tontons (EP) 
  
Artiste : The Tontons

Genre : rock, pop

Date de sortie : 18 novembre 2013

Web : http://thetontons.com

Notre avis :  The Tontons, c’est une formation US qui commence à vraiment faire parler d’elle. Le quatuor (basse, batterie, chant, guitare) nous propose un gros son, bourré aux amphets du rock. La voix de la chanteuse Asli Omar, d’origine Ethiopienne, ne peut pas ne pas vous charmer. Elle passe par toutes les couleurs du spectre musical. Les aigus de tête cohabitent sans heurts avec les graves qu’on va chercher dans les tripes. Sur le fond, c’est un rock énergique mais pas basique. La basse imprime un groove tout sauf binaire et la guitare nous emmène sur des routes rugueuses à souhait. Bref, une bien belle surprise, assez conventionnelle sur le genre, mais accrocheuse, chaleureuse, convaincante ….

Appréciation :  5