Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE 2018
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Dhafer Youssef, Yara Lapidus, Abakan, MAB
Musique /
La Playlist : Dhafer Youssef, Yara Lapidus, Abakan, MAB

Une playlist toute en douceur. Celle de la musique de Dhafer Youssef, pleine d’invitations au voyage. Celle de la voix de Yara Lapidus. Et puis on a deux retours sympathiques, ceux d’Abakan et de MAB. 

Notre sélection d’albums : nos coups de coeur, notre préférence

Sounds Of Mirrors – Dhafer Youssef

5

Je suis ouvert à toutes les musiques mais, comme tout le monde, j’ai mes préférences et j’ai aussi mes zones d’ombre. J’ai du mal avec certains albums de Hip Hop, j’ai du mal aussi avec le reggae et je ne suis pas toujours touché par la musique orientale, c’est comme ça. On ne peut pas tout aimer. Et pourtant … J’ai pris une claque ici. Dhafer Youssef est un musicien de oud très connu sur la scène internationale du jazz et de la world music. Cette nouvelle galette lui permet d’explorer encore les pistes improbables du jazz : il arrive à allier ce qu’il faut de tradition musicale et de modernité. Vous pourriez même avoir du mal à qualifier ce que vous écoutez. Oui on entend bien les consonnances orientales, oui on ressent les percussions aériennes mais tout cela est en totale osmose avec une approche jazz assez minimaliste. Pas de très grandes envolées virtuoses, non simplement la maîtrise de la sobriété, des notes effleurées. Vous allez voyager, je le dis souvent, ok, mais là c’est différent. On se laisse emporter par ce voyage incertain, les notes discrètes créent cette ambiance incroyable, ce truc qui fait que je n’ai pas eu l’impression d’être sur un album d’un genre particulier mais plutôt sur une oeuvre à part. 

Non mais écoutez un peu Ruby Like Wine. Ne me dites pas que cela ne fait pas dresser les poils sur les bras ! Il y a une émotion incroyable qui se dégage de ce morceau. Et pourtant, ici les notes sont rares mais elles sont tellement belles. Il y a ce dernier aigu qui prend terriblement à la gorge. Il a vraiment compris que la musique devait susciter les émotions et là on peut dire qu’il a trouvé le bouton qui les déclenche. Tout est de ce tonneau sur cet album. A écouter dans le noir, en méditation. 

World Music, jazz – Universal Music – octobre 2018 – site officiel

 

Indéfiniment – Yara Lapidus

4

Si nous restons dans le registre de la délicatesse et des notes effleurées, il y a aussi Yara Lapidus, avec son album IndéfinimentOn ne change pas d’univers musical. Yara est née à Beyrouth, son Liban natal donne des teintes orientales à sa musique, bien sûr. Cette musique qui s’appuie aussi sur des cordes plus occidentales nous séduit avec sa douceur, avec ce côté métis plein de saveurs. J’ai adoré Ilalabad avec ces violoncelles délicieux, c’est un morceau tout à fait représentatif du travail de notre artiste. Et puis elle arrive à surprendre, c’est le cas avec No no no no t’en fais pas. Le titre est plus funk avec sa batterie de cuivres, avec ses riffs dignes des grands jazz band voire même de la soul américaine. Pas mal du tout. Certaines pistes sont plus classiques, mais la maîtrise est bien là et on se laisse guider par cette voix précise et mesurée, qui caresse nos esgourdes. Un album délicat, je l’ai dit, pour ceux qui ont besoin de douceur. 

Chanson, jazz – Yara Music – mai 2018 – site officiel

 

Infos en Vrac : concerts, sorties, vidéos

Abakan est de retour !

Nous avions adoré sa musique (la chronique de l’album et l’interview) et bien sachez qu’il revient avec un nouveau single. Et c’est toujours aussi bien avec cette patte si caractéristique et ce groove percutant. Voici la page des plates-formes pour écouter ce nouveau morceau. 

 

Le nouveau single de MAB

Leur EP nous avait séduit (lisez notre chronique). Ils reviennent avec un nouveau titre et franchement, c’est pas mal du tout, original comme d’habitude.