Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE 2018
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Paul McCartney, Sébastien Tellier, The Pretty Reckless
Musique
La Playlist : Paul McCartney, Sébastien Tellier, The Pretty Reckless

Le retour du Beatles cette semaine ! Le nouvel album de Paul ne vous surprendra pas mais il est toujours aussi habile. Côté surprise, on peut plutôt se pencher du côté de Sébastien Tellier, toujours aussi créatif. Enfin, le clip de la semaine nous propose du rock bien rugueux. 

McCartney-New-haut

 

 

Notre sélection  
 
 
McCartney-New-jaqNew 
  
Artiste : Paul Mc Cartney

Genre : pop, folk

Label : Concord

Date de sortie : 14/10/2013

Web : http://www.paulmccartney.com

Notre avis :  Eh oui ! Paul est encore là et bien là. Le titre de son album tend à prouver d’ailleurs qu’il souhaite nous offrir des choses nouvelles. Bon, on vous le dit tout de suite, c’est raté. Ce n’est pas nouveau, c’est du Paul McCartney mais après tout, ce n’est pas plus mal. Il alterne les morceaux un peu rugueux avec ceux qui flirtent plus avec de la folk. On doit bien avouer qu’on le préfère sur les pistes un peu plus nerveuses, plus rock. Là il arrive à nous surprendre, à nous montrer des choses inédites et entraînantes comme sur Queenie Eye. Mais certains morceaux plus lents peuvent aussi nous convaincre. Ainsi il est capable de nous offrir des moments intimistes très inspirés comme avec Early Days.  Le chanteur, sa guitare et rien d’autre. La voix est un peu fissurée par moments, démarche artistique ou preuve du temps qui passe, ce n’est pas désagréable à l’oreille, bien au contraire. 

L’artiste est toujours aussi habile pour élaborer une mélodie, pour mettre en place des arrangements et pour construire un phrasé ciselé. On peut déceler une forme de fragilité dans cet album et c’est très plaisant. 

Appréciation :  5

 

 

SebastienTellier-confection-jaqConfection 
  
Artiste : Sébastien Tellier

Genre : pop, électro, classique

Label : Record Makers

Date de sortie : 14/10/2013

Web : http://www.sebastientellier.com

Notre avis :  la première piste nous rappelle l’opus précédent de l’artiste. Mais c’est bien le seul, tout le reste retourne à une sobriété inspirée. Sébastien nous sert ici un album instrumental (à part Adieu et L’Amour Naissant qui sont chantés). La plupart des morceaux sont juchés sur des nappes envoûtantes, nous enivrant de mélodies accrocheuses. La recherche sonore est indéniable, Sébastien reste un explorateur invétéré et on aime ça. Bon parfois cette recherche nous laisse circonspects comme sur Waltz qui, si l’on est mesquins, sent un peu l’arnaque. Ok pour des sons hors du temps mais là ni les sons ni la mélodie ne nous ont convaincu. Heureusement le reste de l’album revient sur des choses plus directes, un piano, quelques cordes et le tour est joué. Suivez ces pistes comme une histoire racontée sur ces touches noires et blanches. Terriblement reposante, assez addictive, la galette pourrait ne pas plaire à tout le monde mais elle est indéniablement originale. Sébastien Tellier nous surprend, une fois de plus. 

Appréciation :  5

 

 

Vidéo de la semaine 

 

The Pretty Reckless – Going To Hell

La vidéo de la semaine est bourrée de vitamines !