Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : The Van Jets
Musique
La Playlist : The Van Jets

Cette semaine, un groupe Belge une fois n’est pas coutume. Leur album est sorti en septembre 2012 mais il a débarqué seulement très récemment dans l’hexagone. Voyage au pays d’un rock bien inspiré.  

VanJets-Halo-haut

 

 

VanJets-Halo-jaqHalo  

Artiste : The Van Jets

Genre : Rock/Pop

Label : Pias

Date de sortie : septembre 2012

Web : http://thevanjets.be

Notre avis :  ce rock a quelque chose de particulier. On y retrouve des tendances multiples, des inspirations plurielles. Les mélodies accrocheuses s’appuient sur des sonorités qui oscillent entre les 70ies et les 80ies. Et franchement ce n’est pas désagréable. Il y a donc cette recherche constante entre rock acoustique et sonorités électro. Le groupe le fait très bien, on aurait pu nous servir un melting pot indigeste mais il n’en est rien. Bien au contraire. L’album est d’une belle homogénéité, les sons se marient à merveille et ils servent une voix un peu androgyne parfois. Danger Zone nous fait beaucoup penser à Bowie. If I Was Your Man nous emmène sur les des notes haut perchées mais jamais agressives. Bankers est plus râpeux, plus hardcore mais la patte du groupe est bien là. Mais notre coup de coeur va à Waited Long Enough. Sa basse est hypnotique, en totale quinconce avec les voix, le mélange fait saliver. Au delà de cette finesse, de ce travail méticuleux, la galette transmet une énergie palpable et contagieuse. L’album est riche en surprises, on y rencontre parfois des intonations de pop anglaise, parfois des incartades plus frenchies. Bref, c’est du tout bon.  

Appréciation :  5