Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Debout sur le Zinc, Romain Pinsolle, …
Musique
La Playlist : Debout sur le Zinc, Romain Pinsolle, …
... Et Scott Bradlee's Postmodern Jukebox et Fabrizio Cammarata

Une playlist enjouée grâce à la musique de Debout sur le Zinc. Leur partition live est sans accroc. Plus reposant, nous vous livrons aussi quelques impressions sur l’album de Romain Pinsolle.

Notre sélection d’albums : nos coups de coeur, notre préférence

3 Jours Debout – Debout sur le Zinc

5

Bon je dois l’avouer humblement. Je ne connaissais pas du tout la musique de Debout sur le Zinc. Oui bon ça va, on peut pas tout connaître non plus ! En même temps je m’en veux, vraiment, à l’écoute de cette double galette live. Qu’est-ce que c’est bien. Quand on lit ce qui se dit sur eux dans la presse ou sur le Web, on rencoptre à tout va le terme Nouvelle Scène Française. J’aime pas trop ces appellations destinées à classer les artistes selon des modes et des lieux communs souvent réducteurs. Non, nos compères font de la musique, simplement, avec une inspiration rare. Ils mélangent les genres, entre chanson, rock et folklores divers. Juste pour nous faire danser et pour nous émouvoir. Alors pas la peine de leur coller une étiquette, la seule qui leur va, c’est celle de la sincérité, celle de la musique faite pour nous emporter ailleurs. Ils savent manier les harmonies avec une aisance rare, je pense ainsi à La Vie à Deux. La musique, ils connaissent et ils savent jouer en live aussi, les nuances sont de la partie, les moments plus feutrés côtoient les phases plus énervées, en totale maîtrise. Et puis que dire de leurs paroles. La plume est affutée, mais pas forcément acérée. Non ils racontent des histoires pour interpeller. Les mots sont ceux du quotidien mais ensemble ils forment de jolies ensembles qui flattent les oreilles, sur le fond comme sur la forme. Lampedusa est un petit bijou de sensibilité. Un moment de calme pour mieux rebondir sur le rock de L’Arbre. Deux galettes, témoins d’une série de 3 soirées au Café de la Danse. 3 soirées thématiques : acoustique, électrique, éclectique. Autant de bonnes raisons de rendre hommage à ce groupe que j’ai évité depuis bien trop longtemps. 

Rock, Chanson, et pis plein d’autres trucs – Sarl Dslz – septembre 2017 – site officiel

 

 

Albums en Vrac : quelques mots pour vous donner une idée

Parlons aussi de Romain Pinsolle et de son album éponyme (Chanson – Soleil Oblique Records – septembre 2017 – site officiel3). Il nous livre ici son premier album. Sa façon de faire des chansons me fait un peu penser à certains chanteurs des années 80 qui posaient une voix un rien effacée sur des instruments encore plus discrets. Ces derniers nous proposent des sonorités parfois électro, parfois plus classiques comme sur Léonita. Ce titre m’a convaincu d’ailleurs ce qui n’a pas été le cas de tout l’album. Parfois l’artiste m’a perdu avec des textes qui ne m’ont pas touché, avec des mélodies qui misent sur une simplicité un peu déroutante. Mais on ne peut nier l’empreinte de Romain Pinsolle. Il a son style, mesuré, effleuré. Si vous aimez ces moments intimistes, vous serez conquis, c’est sûr. Et puis il y a quelques moments magiques comme ce sax parfait sur Les Joues Creuses. Ces moments me font oublier les quelques pistes qui n’ont pas su m’atteindre.

 

Infos en Vrac : concerts, sorties, vidéos

Retour vers le futur

Les tubes du 21e siècle façon vintage : c’est la marque de fabrique de Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox. On aime ou on n’aime pas mais c’est original. Leur album sort le 24/11. 

 

Fabrizio Cammarata livre un premier single

Plus classique mais pas moins émouvant, laissez vous bercer par la jolie voix de Fabrizio Cammarata. Voici le premier extrait de son album, Of Shadows, qui sortira le 17/11.