MaXoE > RAMA > Dossiers > Presse / Magazines > Presse En Vrac : retour sur Before Watchmen 1, 2 et 3
Presse / Magazines / /
Presse En Vrac : retour sur Before Watchmen 1, 2 et 3

Premier article de notre focus. Nous revenons sur Before Watchmen, cette série qui paraît dans les bureaux de presse. Urban Comics nous propose ainsi des histoires qui gravitent autour du comics Watchmen, histoire de mieux comprendre les ficelles de l’intrigue. Les 3 chroniques ci-dessous sont déjà parues dans nos colonnes dans Presse En Vrac. 

BeforeWatchmenT2-haut 

 

Before Watchmen #1

5

 

Urban continue de nous étonner avec ses parutions presse. Nous apprécions déjà beaucoup Batman Saga et voilà une nouvelle série qui semble prendre un chemin similaire. C’est tout simplement l’édition presse de la pré-quelle aux Watchmen (sans blague crie l’auditoire indigné), pré-quelle vertement critiquée par Alan Moore, papa des Watchmen avec Dave Gibbons. Nous on aime. On y retrouve des mini-séries sur les minutemen, le groupe de super-héros, mais aussi sur Spectre Soyeux, le Comédien ou le Hibou, j’en passe et des meilleurs.

La partie sur les minutemen nous a vraiment accrochés. Le principe de parcourir les différents futurs membres de l’équipe est une très bonne idée, permettant à chacun de faire connaissance avec ces héros peu connus. Le dessin rend également vraiment hommage aux comics des années 50. Spectre Soyeux nous propose un récit un peu trop teenager, probablement la mise en place nécessaire à quelque chose de plus juteux. L’histoire sur Ozymandias nous a violemment scotché avec un scénario très avant-gardiste et un graphisme terrible. 

Bon on ne va pas tout vous raconter, il y a du bon (Minutemen, le Hibou, Ozymandias et la malédiction du corsaire sanglant) et du moins bon (Spectre Soyeux et le Comédien) mais ce magazine est une vraie réussite. Chacun pourra y trouver son compte entre les différentes séries. Pour 5,60 euros, vous avez 136 pages de comics de qualité. Que demander de plus ? 

Urban Comics – bimestriel – numéro 1 – janvier, février 2013

 

BeforeWatchmenT2-jaqBefore Watchmen #2

5

 

On reprend donc les aventures où on les as laissées précédemment. Les minutemen sont formés cette fois mais c’est loin d’être tout rose au sein du groupe. Alors que l’on avait débuté sur une série plutôt légère, le récit plonge petit à petit vers l’obscurité. On adore ça ! Le dessin rend toujours hommage à l’âge d’or des comics. On apprécie surtout l’encrage, irréprochable. 

Seconde histoire. La fille du premier Spectre Soyeux s’est fait la malle à la faveur de la période des seventies. Les fleurs, la bohème, le Love and Peace teintent chacune des vignettes de la BD. Notre première impression se confirme, l’histoire a vraiment du mal à décoller même si on commence à rentrer dans le vif du sujet.

La suite. Le comédien s’offre une petite virée saignante au Vietnam, histoire de montrer son patriotisme. Il ne fait pas dans la dentelle, comme d’habitude, et cet extrait nous montre sa part la plus détestable. On attend la suite pour se faire une idée plus précise. 

Mais le meilleur reste à venir. Le Hibou nous propose un récit tout en profondeur. On aime sa complicité avec  Rorschach. Le dessin est parfait pour exprimer les ténèbres. Et puis les héros expriment des doutes et cela n’a pas de prix. 

Enfin, on finit avec Ozymandias, toujours aussi décalé, toujours aussi goûteux. Son côté exagéré, ses allures de dandy en font un super-héros vraiment à part. La fin de cette histoire nous promet de très belles choses.

Ce nouvel opus tient vraiment ses promesses. On prend son pied à parcourir ces histoires, à se replonger dans la passé. A ne pas manquer, la presse est souvent avare de récits de cette qualité. 

Urban Comics – bimestriel – numéro 2 – mars, avril 2013

 

 

BeforeWatchmen3-jaqBefore Watchmen #3

5

 

 

Nous voilà de retour pour une de nos séries favorites. Cette semaine ne va pas démentir notre ressenti et cela d’autant plus qu’on a droit à quelques nouvelles histoires. Ben oui, ils ont mis le Hibou et Ozymandias entre parenthèses le temps d’un numéro. On retrouve les Minutemen avec un récit qui sombre de plus en plus dans les ténèbres. Miam ! Autre bonne surprise : alors que Spectre Soyeux nous avait laissé sur notre fin, il semblerait que la série décolle enfin ! Le comédien continue son délire borderline et il n’arrive décidément pas à nous accrocher. Par contre, le nouveau récit dédié à Rorschach est un modèle du genre. C’est sombre, très sombre, et le héros soulève beaucoup de questions existentielles. Autre nouveautés : Dr Manhattan. Le watchman nous offre un voyage tout en introspection à dos d’anti-matière. Encore une fois, l’histoire nous surprend, nous titille et nous met même mal à l’aise parfois. 

Décidément, chaque numéro est un vrai plaisir. Pourvu que cela dure ! 

Urban Comics – bimestriel – numéro 3 – mai, juin 2013