MaXoE > RAMA > Dossiers > Presse / Magazines > Presse En Vrac : retour sur Before Watchmen 4, 5 et 6
Presse / Magazines / / /
Presse En Vrac : retour sur Before Watchmen 4, 5 et 6

Cette fois nous vous proposons de revenir sur nos chroniques des Before Watchmen 4, 5 et 6. Nous en aurons alors fini avec les exemplaires déjà sortis en presse. 

BeforeWatchmen6-haut

 

 

 

BeforeWatchmen4-couvBefore Watchmen #4

 4

 

Ouaouh ! Mais où vont-ils s’arrêter ? Le magazine monte en puissance à chaque numéro. voilà de la qualité comme on en rencontre peu dans la presse comics. La suite des Minute Men dévoile encore plus le côté obscur de la bande. Alors que les débuts nous montraient un groupe bien propre sur lui, la suite est bien mois reluisante et on adore ça. Le Hibou nous propose aussi un récit à rebondissement avec l’arrivée inattendue de Rorschach. C’est sombre à souhait, c’est tordu à souhait. On enchaîne avec Ozymandias qui se construit un abri en Antarctique. Le personnage devient de plus en plus mystérieux et on a même quelques doutes sur ses intentions. L’épisode sur Rorschach qui est bien mal en point. Il s’est peut-être attaqué à plus fort que lui … Le dessin est toujours aussi convaincant, toujours aussi ténébreux. L’avant dernière série concerne le Dr Manhattan dont les délires quantiques vont vous faire mal à la tête. Cerise sur le gâteau, les quelques pages sur Le Corsaire Sanglant sont de vrais moments de bonheur. Dessin, scénario, réflexion, noirceur, tout est réuni ici pour un magazine quasi parfait.  

BeforeWatchmen4-planches

Urban Comics – bimestriel – numéro 4 –  juillet-août 2013

 

 

 

BeforeWatchmen5-couvBefore Watchmen #5

4

 

Difficile de trouver une faille dans cette série. Les Minutemen continuent leur introspection et c’est pas toujours beau à voir. Comme vous le savez, cette publication n’a pas vocation à durer (7 numéros au total), encore quelques mois et on en verra la fin. Du coup, on a déjà le droit à quelques clôtures de récit comme celui du spectre soyeux, histoire qui avait enfin réussi à décoller. Même si ce n’est pas notre morceau préféré, on peut dire qu’ils ont su finir en beauté. Le comédien, de son côté, continue de sombrer dans la folie et c’est terriblement bien rendu dans la narration. L’histoire du Hibou continue aussi de nous accrocher avec un Rorschach plus ténébreux que jamais. Ozymandias, de son côté, entre en politique, enfin d’une certaine manière, la sienne ! Le corsaire sanglant ferme la marche en nous servant une histoire vraiment bizarre mais les fans des ténèbres apprécieront. En bref, encore un volume haut en couleur, de la qualité à l’état brut. 

BeforeWatchmen5-planches

Urban Comics – bimestriel – numéro 5 –  septembre-octobre 2013

 

 

 

BeforeWatchmen6-couvBefore Watchmen #6

4 

 

Cette fois, c’en est fini des Minutemen. On nous propose le dénouement final, celui qui voit le comédien provoquer un drame, une vraie bavure … La pirouette finale est tout simplement délicieuse, elle clôt magnifiquement cette histoire emplie de désillusions et de cynisme.

On retrouve ce même comédien dans le 5ème volet de son histoire. Il nous livre une explication des massacres perpétrés au vietnam. Un peu en perte de vitesse sur ce coup là même si le cliffhanger qui nous est servi promet du mieux pour le prochain opus. 

Ozymandias continue sa quête de la solution ultime, celle qui doit normalement sauver l’homme de lui-même. L’histoire recoupe parfaitement la trame des Watchmen, c’est diablement bien mené. Passons à Rorschach, toujours aussi ténébreux. Il lutte férocement contre la pègre. Non pas que l’histoire soit formidable, mais le personnage nous fascine, le anti-héros par excellence. 

BeforeWatchmen6-planches

De son côté, le Dr Manhattan fait un retour en arrière, un voyage introspectif sur les différentes alternatives de sa vie ou de sa mort d’ailleurs. Une fois de plus cela épouse à la perfection la trame de l’histoire des Watchmen, pour notre plus grand plaisir. Enfin, un petit nouveau, le fameux Moloch, personnage secondaire certes mais rouage tout de même dans le monde des Watchmen. L’histoire de sa vie manque un peu de rythme mais elle est plaisante à lire.

En un mot comme en cent, voilà encore une revue à posséder absolument. L’univers est cohérent, l’ambiance est sombre à souhait, le plaisir est total !  

Urban Comics – bimestriel – numéro 5 – novembre, décembre 2013