Le Salon de la Gamescom débute aujourd’hui à Cologne en Allemagne avec les premières annonces et présentations. Comme chaque année, nous vous proposons de suivre l’essentiel de la Gamescom 2018 avec nos news et dossiers récapitulatifs pour ne rien manquer de ce qu’il s’y passe. Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces nombreuses mises à jour sur notre site consacré au salon. Et comme toujours, vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > News > Musique > Une journée Electric ! le 20 octobre 2013
Musique
Une journée Electric ! le 20 octobre 2013

C’est le nouveau rendez-vous au grand jour du collectif WIHM (« What Is House Muzik ? ») emmené par STEPHAN et TIBO’Z. Un rassemblement dominical pour passionné(e)s déluré(e)s dans une des nouvelles chapelles ardentes du clubbing parisien, le bien nommé ELECTRIC.

Cet espace unique doté de volumes exceptionnels est le seul espace parisien construit très au-dessus du niveau de la mer avec un balcon et une vue imprenable sur la ville. Pour cette première édition, ils ont réuni un plateau qui fleure bon le Jet Lag (Paris-Cologne-Sao Paulo-Mexico-Berlin-Paris) mais qui s’articule en fait autour d’une des plus belles familles que la musique électronique ait connue : celle du mythique mais éternellement jeune label KOMPAKT.

En point d’orgue, bien sûr, le live de GUI BORATTO qui n’en finit plus de transcender les dancefloors à travers le monde. Mais le prince de Sao Paulo a également eu le bon goût d’embarquer dans ses flightcases un autre live produit par deux nouvelles têtes de la scène brésilienne : le duo ELEKFANTZ. Ces anciens musiciens de blues à l’histoire cabossée ont construit avec le temps (et avec l’aide de Gui) un son unique concentré sur deux EPs qui ont suffit à bâtir un buzz plus que solide. Le premier (Wish) qui rend hommage à la guitare et à la voix de Muddy Waters a fait craquer la planète house cet été, le second (Diggin’ on You) a fini de leur faire un nom en s’appuyant sur un remix de Solomun.

Quant aux platines, ce sera un peu la bagarre entre le bien et le mal, la vie et la mort, tout ça… A ma droite, le duo néo-hippie le plus solaire du monde, les PACHANGA BOYS fruit de la rencontre improbable entre l’allemand SUPERPITCHER et le mexicain REBOLLEDO. A ma gauche, deux anges noirs parisiens, l’éternel loup des steppes MARCO DOS SANTOS et la redoutée déesse du son venimeux JENNIFER CARDINI,

La fête commencera gentiment à l’heure du thé (15h) et devrait en toute logique se terminer en sabbat sous la lune (2h). Les 300 premières préventes à 20 € puis 25 € en cliquant ici. Sur place (s’il y en a à l’intérieur…), 30 €.

Informations pratiques

Parc des Expositions – Porte de Versailles
Hall 7 – Niveau 4
Accès par la porte A.
1 Place de la Porte de Versailles – 75015 – Paris