MaXoE > Mots-clés > Focus Spécial

Focus Spécial


La littérature développe depuis fort longtemps des récits à suspense en donnant à des détectives privés le soin de mener des enquêtes improbables sur lesquelles la police a arrêté de travailler. Des histoires qui prennent corps autour d’enlèvements, de meurtres ou de disparitions non élucidés, qui se focalisent sur des histoires de familles sombres, des ...

La vie tisse parfois des destins brisés avec leur lot de péripéties sombres voire sordides. On parle ainsi de récits noirs et/ou psychologiques, des histoires qui s’attachent tout autant aux évènements qu’aux personnages. Des récits durs, où les écrins de lumière se font parfois de plus rares et éphémères mettant en avant les manques d’une société, ses ...

Le polar c’est un climat intense, moite, une odeur de sang, de sueur, de peur dans lequel un ou des auteurs développent un récit tout en suspense. Mais c’est aussi et surtout des personnages hauts en couleurs aux parcours souvent hachés, tragiques ou marginalisés. Le polar peut-être plus qu’un autre genre vit au travers de ses personnages. Attachons-nous à la ...

Le polar est toujours parvenu à se renouveler en tant que genre. En littérature comme en Bande-dessinée il parvient encore aujourd’hui à nous surprendre. Et quoi de mieux pour nous scotcher dans notre fauteuil ou visser nos fesses dans notre lit, livre ou album en mains, que de mâtiner nos bons vieux récits d’une touche de fantastique ou de SF ? Nous vous proposons ...

Dans les ruelles sombres et malsaines qui germent dans le cœur de nos grandes métropoles se nichent bien souvent un peuple qui s’éveille à la nuit tombée. On y trouve des drogués en manque, des clochards depuis trop longtemps résignés ou des putes fringuées de tissus épars, en partie souillés, qui respirent une évidente moiteur. Il arrive parfois que l’on y ...

Dans les ruelles sombres et malsaines qui germent dans le cœur de nos grandes métropoles se niche bien souvent un peuple qui s’éveille à la nuit tombée. On y trouve des drogués en manque, des clochards depuis trop longtemps résignés ou des putes fringuées de tissus épars, en partie souillés, qui respirent une évidente moiteur. Il arrive parfois que l’on y ...