- Article publié sur MaXoE.com -
http://www.maxoe.com


Brèves de Cannes – Samedi 25 mai 2019 : La Dernière Séance avec ‘Hors Normes’



Auparavant nommé « film de clôture » la projection venant achever le Festival de Cannes est cette année rebaptisée. Elle prend dorénavant le nom de « Dernière Séance » en hommage au film de Peter Bogdanovich (1971) et à la chanson d’Eddy Mitchell. En le renommant ainsi le Festival ‘souhaite renouer avec sa tradition d’ultime grande projection, à l’image des soirées mémorables où ont été montrés E.T., l’extraterrestre de Steven Spielberg (dans l’ancien Palais, en 1982), Thelma et Louise de Ridley Scott (dans le nouveau, en 1991) ou encore le Don Quichotte de Terry Gilliam l’an dernier.

Cette année, le choix s’est porté sur le dernier film du duo de réalisateurs français Eric Toledano et Olivier Nakache. Travaillant de concert depuis leurs débuts, ils sortent leur premier long-métrage – Je préfère qu’on reste amis… – en 2005, avec à l’affiche Gérard Depardieu, Annie Girardot et Jean-Paul Rouve. Excusez du peu ! L’année suivante, ils retrouvent Jean-Paul Rouve pour le très drôle et très touchant Nos jours heureux, film qui marque par ailleurs leur première collaboration sur un long avec Omar Sy (qui faisait déjà partie du casting du court Ces jours heureux en 2002). C’est grâce au film Intouchables (quatrième long du duo) que les réalisateurs rencontrent un réel succès, tant commercial que critique, et tant au niveau national qu’international. S’inspirant de la vie du tétraplégique Philippe Pozzo di Borgo – auteur du livre Le Second Souffle – ce film, parmi bien des récompenses, permet à Omar Sy de décrocher le César du Meilleur Acteur en 2012.

A l’image de leurs précédents films, leur dernier long projeté en avant-première mondiale lors de cette « Dernière Séance » du 72e Festival de Cannes (avant sa sortie nationale le 23 octobre prochain) aborde une fois encore des questions sociales. Hors Normes est en effet une œuvre ultra-contemporaine dans laquelle les acteurs Vincent Cassel et Reda Kateb accompagnent de nombreux acteurs non-professionnels ainsi que de jeunes ados autistes. A nouveau personnage central du film, le monde collectif est cette fois-ci celui des travailleurs sociaux, des bénévoles et professionnels de la santé se battant pour accompagner au mieux des adolescents autistes. Une nouvelle belle promesse d’humanité de la part des deux cinéastes.

En ce jour de clôture de cette très belle 72e édition du Festival de Cannes, les festivaliers peuvent profiter toute la journée de la reprise de l’ensemble des films de la compétition, projetés dans les différentes salles du Palais des Festivals.

Enfin, si vous n’êtes pas festivaliers mais que vous êtes dans le coin, sachez que la Cérémonie du Palmarès sera diffusée en direct sur l’écran géant du parvis du Palais des Festival ! A tout à l’heure sur MaXoE pour le verdict du Jury de la Palme d’Or !