MaXoE > KISSA > News > Divers > Haruhiko Kaneko, dernier Maître d’Ishigaki au Salon des Beaux Arts 2015

Haruhiko Kaneko, dernier Maître d’Ishigaki au Salon des Beaux Arts 2015

Haruhiko Kaneko, dernier Maître d'Ishigaki au Salon des Beaux Arts 2015La mer baignant l’île d’Ishigaki où Haruhiko KANEKO a grandi, va bientôt être sur le devant de la scène, lors du Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts du 17 au 20 décemvre prochain.

L’œuvre la plus imposante d’Haruhiko KANEKO, «Silent Blue Wall», est un mur composé de plaques de céramique, toutes différentes, reflétant des éclats complexes, subtils et profonds à la fois, sous la lumière. La puissance imposante dégagée par cette œuvre transporte immédiatement celui qui la contemple en mer tropicale.

Le Yuteki Tenmoku dit de la goutte d’huile, est une poterie constellée de petits motifs d’argent. Il ne reste aujourd’hui qu’une dizaine de potiers qui s’expriment à travers cette technique et Haruhiko KANEKO en est un digne représentant. La beauté subtile de Tenmoku résulte de l’union de plusieurs facteurs : technicité, expériences, intuition, glaçure, terre, fer, flamme, air… Cet ensemble est constitué d’une part de paramètres maîtrisables, d’autre part de certains phénomènes aléatoires liés au hasard.

Haruhiko Kaneko, dernier Maître d'Ishigaki au Salon des Beaux Arts 2015

La technique est originaire de Chine, plus précisément du mont Tenmoku réputé pour son grand monastère bouddhique zen, mais aussi pour sa production de thé vert de qualité. Les moines japonais y ayant séjourné rapportèrent, avec la coutume de boire du thé vert, un bol à la glaçure de couleur noire due à la présence de minerais de fer. Voici pourquoi la poterie porte le nom de « Tenmoku ».

Haruhiko KANEKO a une fascination pour la couleur noire profonde de la glaçure, son lustre et le scintillement des taches argentées. Perfectionnant la technique héritée de son père et pour­suivant ses recherches, il crée un Yuteki Tenmoku plus expressif et plus subtil. Il a également réussi à recouvrir le Tenmoku d’un verre évoquant les irisations particulières de la mer d’Ishigaki aux reflets vert émeraude, bleu marine, ou encore bleu cobalt, résultant du jeu des rayons du soleil sur les coraux.

Fidèle à sa mémoire, il arrive à exprimer ainsi la profonde transparence de la mer, en ajoutant au verre les colorants à base de minéraux. La poterie d’Ishigaki peut se résumer en ces mots : Union de la mer et de la poterie Yuteki Tenmoku, qui la rend unique au monde…

Informations pratiques

Exposition Haruhiko Kaneko
Salon des Beaux Arts 2015
Carrousel du Louvre
99 rue de Rivoli – 75001 PARIS

Du 17 au 20 décembre 2015
Entrée libre
www.salondesbeauxarts.com
www.ishigaki-bleu.com


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...