MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > BD en Vrac : Apocalypse sur Carson City T3, New York 1947, Delilah Dirk et Le Li…

BD en Vrac : Apocalypse sur Carson City T3, New York 1947, Delilah Dirk et Le Lieutenant Turc T1

haut

Voici pour notre rubrique BD en vrac 3 BDs, entre 3ème degré, anticipation et ton plus léger.

 

jaqcarsonTitre : Apocalypse sur Carson City – T3

Série : Apocalypse sur Carson City

Scénario et dessin : Griffon 

Collection : Regard Noir & Blanc

Format : 96 pages, noir et blanc

Editeur : Akileos

ISBN : 978-2-355740-87-9

Web : http://www.block109.com

Notre avis : voici le tome 3 de la saga qui raconte toujours cette histoire finalement assez banale de la transformation d’une population en zombis. Evidemment la cause de cette catastrophe n’est autre qu’une substance expérimentale malheureusement égarée dans le coin ! Mais au-delà du contexte assez classique, Griffon nous réjouit avec un parterre impressionnant de personnages tous plus détestables les uns que les autres. Entre un général mégalo, une bande de malfrats sans vergogne, des amis qui n’en sont pas, il est difficile de prendre parti pour qui que ce soit. Et en même temps, on dirait que l’auteur aime ces personnages, il nous pousse à apprécier leurs défauts. Côté dessin, le parti pris est celui du noir et blanc et il faut bien avouer que cela colle parfaitement à l’ambiance générale. Le trait est sûr et cette manière de dessiner des personnages avec des bubble heads est certes suprenante mais finalement prenante. L’humour est omniprésent dans cet ouvrage avec un auteur qui jongle sans arrêt avec le 3ème degré pour notre plus grand plaisir. Le récit se permet d’inviter des caricatures (ou pas d’ailleurs) de Chuck Norris et de Steven Seagal. Ces passages sont absolument parfaits de dérision et d’humour décalé. 

Mais je les connais !!

carson

Sous ces airs de BD frivole et légère, nous avons perçu aussi ce tome comme une belle exploration du côté obscur de l’âme humaine, exploration qui ne se prend pas au sérieux mais exploration quand même.  Et puis, juste pour le plaisir, voici un extrait de ce qu’on peut y lire : « Moi des saloperies comme ça, je les ressusciterais uniquement pour pouvoir les retuer ». Jouissif, décadent, parfait.

Appréciation : 4

 

 
jaqNY47Titre : New York 1947

Scénario : Vincent Brugeas

Dessin : Ronan Toulhoat

Collection : block 109

Format : 72 pages, quadrichromie

Editeur : Akileos

ISBN : 978-2-355740-89-3

Notre avis : décembre 1947, un drôle de commando Allemand s’apprête à affronter une zone plus que dangereuse : l’île de Manhattan qui est devenue un no man’s land depuis l’explosion nucléaire qui l’a ravagée. Et on ne vous parle même pas du virus expérimental qui a fini de transformer ses habitants en mutants improbables. Inutile de vous dire que cette destination est boudée par les tour operator. Uchronique, le récit décrit un monde où les Allemands ont gagné la guerre et ont envahi le territoire Américain. Sur des airs de Je suis une légende ou encore de New York 1997, le commando va avancer prudemment en territoire inconnu et le principal danger ne vient pas forcément de l’extérieur. Au contraire, les dissensions sont palpables dans le groupe dirigé par un commandant qui tous les atouts pour se faire détester.

New York dévastée

ny

Alors qu’on pourrait penser que le scénario est cousu de fil blanc, les auteurs nous baladent proprement et simplement et les rebondissements et tromperies sont légion. Le trait est surprenant avec une touche qui nous rappelle les aquarelles et tout cela en quadrichromie. Cette pirouette artistique donne une teinte toute particulière à l’ensemble et l’histoire n’en n’est que mise en valeur. Si vous aimez les histoires noires, celles qui vous manipulent et celles qui n’ont pas peur d’exhiber les tripes, cet album est pour vous ! 

Appréciation : 4

 

 

CouvDelilah

Titre : Delilah Dirk et Le Lieutenant Turc, T1

Scénario & Dessin : Tony Cliff

Série : Delilah Dirk

Format : 88 pages, quadrichromie

Editeur : Akileos

ISBN : 978-2-355740-90-9

Notre avis : Constantinople, 1802. Selim est lieutenant dans l’armée des Janissaires. Plutôt posé et aimant l’art délicat de l’élaboration du thé, il croise le chemin d’une jeune prisonnière appelée Delilah Dirk. Celle-ci est une aventurière hors-normes qu’aucune prison ne retient longtemps. En s’évadant, la belle entraîne Selim bien malgré lui dans une aventure qui va bousculer ses petites habitudes. Il faut dire que la demoiselle n’hésite pas à embrocher ceux qui se mettent sur sa route et ils sont nombreux puisque son activité principale est le vol ! Utilisant un bateau volant (si si je vous jure), Selim découvre de nouveau horizons avec cette insouciante gourgandine. 

Le lieutenant n’a pas fini de râler avec Delilah

delilah

L’ambiance de la BD est plutôt sympathique et les deux personnages principaux sont intéressants. Le style graphique se situe entre l’école classique et une forme de manga ce qui donne un résultat surprenant mais plaisant. Par contre, l’histoire a du mal à démarrer, on se perd un peu dans des planches n’apportant pas grand chose à l’histoire. On comprend le désir de l’auteur de planter le décor mais cela manque un peu d’envergure. Ce n’est qu’à la fin que les choses se corsent avec l’arrivée d’un personnage bien mystérieux. Du coup, malgré ces critiques, les dernières planches donnent tout de même envie d’aller plus loin dans l’histoire. 

Appréciation : 4



Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...