MaXoE > KISSA > Critiques > Drama > Love Shuffle, le couple façon hebdomadaire !

Love Shuffle, le couple façon hebdomadaire !

NOTE DE MaXoE
4 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Votre couple ne marche pas, tout est compliqué, la prise de tête devient récurrente... Pourquoi se compliquer la vie quand on peut changer de partenaire toutes les semaines ?!

Kei USAMI -à droite ci-dessous-, un jeune homme d’apparence assez banale, doit son poste de manager à sa fiancée, Mei KAGAWA, qui n’est autre que la fille du président de l’importante firme tokyoïte qui l’a engagé. Le jour où elle rompt les fiançailles c’est le monde qui s’écroule ! Non seulement il est profondément épris de Mei, mais en plus toute sa carrière professionnelle risque d’être mise à mal par cette rupture.

Alors qu’il rentre chez lui, complètement abattu évidemment, il se retrouve bloqué dans l’ascenseur de son immeuble avec trois autres personnes : un psychiatre du nom de Masato KIKUTA, une jolie interprète trilingue prénommée Airu AIZAWA et Ojiro SERA, photographe. Coup du sort, ces quatre là habitent sur le même palier mais ne s’étaient jamais vraiment parlés jusqu’à ce jour.
En attendant que l’ascenseur consente enfin à repartir, la discussion va bon train et s’oriente assez rapidement sur les relations amoureuses plus ou moins conflictuelles des uns et des autres. Existe-t-il vraiment une âme sœur qui n’attend qu’eux, quelque part dans le monde ? La destinée de deux êtres est-elle réelle ou une simple farce ? De fil en aiguille une idée germe. Ils vont organiser un Love Shuffle !

 

 
Speed dating, attention les yeux !

Le principe du Love Shuffle est très simple. Chacun évolue au sein d’une relation plus ou moins compliquée et sérieuse, ce qui nous donne donc 8 protagonistes. Un paquet de carte et le hasard décideront de la semaine qui viendra. Rois pour les hommes, Reines pour les femmes. Les paires qui s’accordent passeront une semaine complète de rendez-vous en tête à tête. Et la semaine suivante… on change les couples ! Bilan une fois que tout le monde aura changé de partenaire jusqu’à revenir à celui de départ.

 

 
Mon avis

Nous retrouvons presque tous les clichés de personnalités « types » dans ce drama. Le beau ténébreux qui se fout royalement d’être fidèle ou non (le genre je claque des doigts et elles tombent toutes comme des mouches !), le psy très sérieux et d’une rationalité à toute épreuve, la jolie nana sympathique mais qui n’arrive pas à trouver chaussure à son pied, la petite artiste paumée et asociale…
Malgré ce qui pourrait laisser présager un vilain sentiment de déjà vu, le cocktail de ce drama est réussi pour plusieurs raisons. C’est drôle souvent, émouvant parfois, mais surtout léger. Vous allez suivre 8 personnes, leurs vies, leurs émois, leurs conflits de conscience, leurs doutes… On n’a pas inventé la poudre, mais ça se laisse regarder sans mal. Posez-vous devant votre télévision avec un paquet de chips (ou de la glace, comme vous voulez !) et laissez-vous porter tranquillement au fil des épisodes. Le sujet principal traite des relations hommes femmes avec désopilance, beaucoup d’humour mais aussi une certaine gravité qui intervient dans les bons moments sans pour autant vous plomber le moral jusqu’à la fin du drama. C’est compliqué, parfois un peu tordu, traite de nombreuses situations que vous aurez sans doute déjà rencontrées dans votre vie ou par extension à travers la vie de personnes proches.

 

 

La série se déroule sur une seule saison, diffusée en 2009 au Japon. Le casting d’acteurs/actrices est réussi, avec certains visages que vous devriez reconnaître pour ceux qui ont suivi les chroniques drama hebdo précédentes, tel le photographe Ojiro qu’incarne Shota MATSUDA (Shinichi AKIYAMA dans Liar game) -photo ci-dessous-.

TAMAKI Hiroshi (Guilty Akuma to Keiyakushita Onna, Nodame Cantabile ) dans le rôle de USAMI Kei. Il est probable que vous ayez envie de claquer ce personnage à plusieurs reprises durant la saison tant il est couard parfois ou simplement exaspérant à courir comme un enfant derrière sa chérie pour qu’elle revienne dans ses bras. Cependant le rôle est très bien joué et vous constaterez l’évolution indéniable de ce personnage au fur et à mesure des épisodes.

NOSE Karina (Misaki Number One, Real Clothes) dans le rôle de la jeune interprète AIZAWA Airu. La personne qu’incarne Karina est ce style de jeune femme que l’on apprécie tout de suite. Mignonne, un franc sourire et une langue qui se déroule pour administrer de cinglantes réparties sans le moindre tabou.

YOSHITAKA Yuriko ( GANTZ, Mioka ) incarne HAYAKAWA Kairi. Kairi est une toute jeune artiste. On ne sait pas vraiment quel est son âge, mais l’apparente fragilité de ce tout petit bout de femme la fait passer pour plus jeune que les autres personnages. Ne vivant que par et à travers sa peinture, Kairi est un personnage assez bizarre, qui parle très peu et qui dit voir Thanatos (personnification de la mort) en tous lieux et en tous temps. Vous retrouverez d’ailleurs Yuriko Yoshitaka dans la critique drama de la semaine prochaine : Tokyo Dogs

 

 
Reste du casting

Tanihara Shosuke dans le rôle de Kikuta Masato (le psy) / Kanjiya Shihori dans le rôle de Kagawa Mei (l’ex fiancée de Kei) / Matsuda Shota dans le rôle de Sera Ojiro (le photographe) / DAIGO dans le rôle de Oishi Yukichi (l’amoureux de Airu) / Kojima Hijiri dans le rôle de Kamijo Reiko (la « compagne » d’Ojiro)

Infos pratiques

Love Shuffle – 10 épisodes, diffusé au Japon en 2009 par la chaîne TBS

Infos +

Le thème principal du drama n’est autre qu’une composition du très célèbre groupe Earth, Wind & Fire Fantasy.

NOTE MaXoE
4 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Si vous avez envie de profondeur, de complexité, d'un scénario fouillé et torturé, passez votre chemin ce drama n'est pas pour vous. Si au contraire vous avez envie de quelque chose de léger, sympathique et si vous avez envie de rire, vous apprécierez sans doute de suivre les états d'âme des 8 protagonistes de cette série. Elle ne restera pas dans les annales, mais les acteurs sont bons, les personnages bien construits et les épisodes se laissent regarder avec le sourire.
ON A AIMÉ !
- Casting réussi
- Réalisation intéressante : ambiance, décors & costumes soignés
- Jolie bluette pour celles et ceux qui ont envie de bons sentiments, de rire et d'une histoire qui se finit bien
ON A MOINS AIMÉ...
- Le scénario ne casse pas des briques, mais ceci étant ça n'était pas le but de ce drama. Ça se laisse regarder et c'est tout ce qu'on peut en attendre.
Love Shuffle
Support(s) : Drama
Réalisation : Doi Nobuhiro, Yamamuro Daisuke, Tsuboi Toshio
Scénario : Nojima Shinji
Durée : environ 45 minutes / épisode
Genre : Comédie, romance
Musique : Kamisaka Kyosuke, MAYUKO, Izutsu Akio
Production : Ito Kazuhiro

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...