MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Sorties DVD : La Famille Bélier, A Most Violent Year

Sorties DVD : La Famille Bélier, A Most Violent Year
Le grand écart

D’un côté, la comédie familiale lumineuse qui fût l’un des plus beaux succès français de l’année précédente. De l’autre, un film noir à l’atmosphère pesante et intense.

A most violent year Une

 

29 avril 2015

La Famille Bélier

La famille Bélier AfficheRéalisation : Éric Lartigau

Scénario : Victoria Bedos et Stanislas Carré de Malberg, d’après une idée originale de Victoria Bedos

Casting : Karin Viard, François Damiens, Eric Elmosnino, Louane Emera, Roxane Duran, …

Genre : Comédie

Durée : 1h 46min

Sortie en salle : 17 décembre 2014

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

Critiques de la presse : Film audacieux qui s’élève bien au-dessus de la production comique française, La Famille Bélier est emprunt de sincérité, trouvant le juste équilibre entre rire et émotion. La mise en scène reste, certes, calibrée, mais le reste – ses interprètes notamment – donne un résultat euphorisant. Difficile de ne pas se laisser séduire.

 

5 mai 2015

A Most Violent Year

A Most Violent Year AfficheRéalisation : J. C. Chandor

Scénario : J. C. Chandor

Casting : Oscar Isaac, Jessica Chastain, Ashley Williams, … 

Genre : Drame, Policier, Thriller

Durée : 2h 05min

Sortie en salle : 31 décembre 2014

Support : DVD et Blu-Ray

Synopsis officiel : New York – 1981. L’année la plus violente qu’ait connu la ville. Le destin d’un immigré qui tente de se faire une place dans le business du pétrole. Son ambition se heurte à la corruption, la violence galopante et à la dépravation de l’époque qui menacent de détruire tout ce que lui et sa famille ont construit.

Critiques de la presse : Des couleurs froides, sombres, rappelant James Gray et Clint Eastwood. Un polar noir superbement sophistiqué et maîtrisé, sans jamais être clinquant, sur la confusion entre rêve américain et milieu de la pègre. Une plongée stylée dans le New-York des années 80, qui s’inscrit dans la droite ligne des films de Martin Scorsese.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...