MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Sorties DVD : Rush, Blue Jasmine

Sorties DVD : Rush, Blue Jasmine

Encore une semaine pauvre en sorties pour ce qui est de la quantité. Par contre la qualité, elle, est au rendez-vous ! Du coup, difficile de se plaindre avec ces deux très bons films arrivés aujourd’hui dans les bacs.

Blue Jasmine Une

 

Rush

Rush AfficheGenre : Drame, Biopic

Support : DVD & Blu-Ray

Sortie en salle : 25 septembre 2013

Réalisation : Ron Howard

Casting : Chris Hemsworth, Daniel Brühl, Olivia Wilde, Alexandra Maria Lara,…

Durée : 2h 3min

Le synopsis officiel : Rush retrace le passionnant et haletant combat entre deux des plus grands rivaux que l’histoire de la Formule 1 ait jamais connus, celui de James Hunt et Niki Lauda concourant pour les illustres écuries McLaren et Ferrari. Issu de la haute bourgeoisie, charismatique et beau garçon, tout oppose le play-boy anglais James Hunt à Niki Lauda, son adversaire autrichien, réservé et méthodique. Rush suit la vie frénétique de ces deux pilotes, sur les circuits et en dehors, et retrace la rivalité depuis leurs tout débuts.

Les critiques de la presse : Que l’on soit ou non passionné de F1, ce film ne peut laisser indifférent tant il parvient à immerger son spectateur. Car Rush n’est pas un film de voitures, mais bien une aventure humaine brillamment mise en scène par son réalisateur Ron Howard qui – à ce jour – signe là sa meilleure œuvre, un long métrage spectaculaire, visuellement très réussi mais également solide et attachant. Le duo/duel d’acteurs Hemsworth/Brühl est plus que convaincant pour un ensemble à couper le souffle. Littéralement.

 

Blue Jasmine

Blue Jasmine AfficheGenre : Comédie dramatique

Support : DVD & Blu-Ray

Sortie en salle : 25 septembre 2013

Réalisation : Woody Allen

Casting Cate Blanchett, Alec Baldwin, Louis C.K, Peter Sarsgaard,…

Durée : 1h 38min

Le synopsis officiel : Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie.

Les critiques de la presse : De l’avis de tous, il s’agit d’un grand Woody Allen (ce que l’on lit pratiquement à chaque fois que ce dernier sort un nouveau film, mais bon…). En tout cas, avec cet excellent film, le réalisateur réussit à livrer une grande comédie, en même temps qu’un drame terrible. Cette fable cruelle est constamment sur le fil, tout comme son interprète principale, Cate Blanchett, est à fleur de peau. Et dont on ne sait jamais vraiment à quel moment elle va basculer. Une actrice sublime, pour un film qui l’est tout autant.

Blue Jasmine Blanchett

Pour avoir vu le film lors de sa sortie en salles, oui il s’agit à mes yeux d’un très bon Woody Allen, même si ça n’est pas son meilleur.

On y retrouve tout ce qui fait le style de son réalisateur : des situations dramatiques mais en même temps rocambolesques, des personnages hauts en couleur et une écriture très bavarde. Attention, ça n’est pas un reproche, loin de là. Car le réalisateur/scénariste use (et abuse) de ses talents à la perfection. Beaucoup de dialogues donc, mais d’une intelligence et d’une drôlerie inouïes. Tout comme le scénario qui peint avec subtilité le portrait de cette femme au bord de la crise de nerfs, cette femme déchue qui se retrouve dans un monde dont elle ne connaît pas les codes et qui ignore tout des siens. Ce qui donne lieu à des situations purement épiques.

Dans le rôle de cette femme perdue, Cate Blanchett, nommée aux Oscars pour sa performance. Et quelle performance ! Elle est époustouflante ! Toujours sur le fil, prête à basculer à tous les instants, se laissant aller parfois mais se rattrapant toujours. Jusqu’au dernier plan du film qui cloue le spectateur sur place.

Blue Jasmine est une belle satyre sociale, réalisée avec talent et portée par une actrice de talent.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...